👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Spider-Man: No Way Home n'est pas un film comme les autres. Attendu par les fans, depuis de nombreux mois, le film a fait l'événement avant même sa sortie en salle. Il faut dire que la très importante campagne de promotion du film, très commentée sur les réseaux sociaux, n'est pas passée inaperçue. Créant au fil des mois et des semaines, une attente de plus en plus insoutenable chez les fans. Le compte à rebours avant la sortie du film événement de l'année était donc lancé.

Sorti depuis plusieurs jours, et après avoir pris le recul nécessaire, je pense être prêt pour essayer de parler de ce film qui a déchaîné les passions à sa sortie. Tout d'abord, impossible de ne pas parler de l'atmosphère dans la salle avant, et pendant que le film. Dans la période que nous connaissons, difficile pour tout le monde, et qui a fortement impacté les salles de cinéma, quel bonheur de voir de nouveau autant de monde dans les salles. Mais surtout de voir des gens heureux d'être là, et c'est certainement en ça que Spider-Man: No Way Home réussit son pari. Le film jouit d'une ambiance très particulière tout du long, avec la complicité d'un public qui se prend au jeu et qui s'enthousiasme comme jamais, ce qui rend la séance encore plus agréable. Je n'ai pas le souvenir d'avoir vécu un moment pareil, avec des gens debout, en train d'applaudir, de pleurer, de rire… Cette séance fut mémorable et rien que pour cela mon expérience avec ce film restera positive. J'invite les gens à le voir en salle !

Maintenant, pour parler du film en lui-même, c'est beaucoup plus mitigé de mon côté. Certes, le film comporte certains moments assez jouissifs pour le fan de Spider-Man qui sommeille en moi, et qui ne peuvent pas laisser indifférent. Pourtant, le rendu reste assez décevant, avec un film qui peine à véritablement avoir une identité qui lui appartient. Le film ne comporte aucune scène d'action vraiment marquante comme on pourrait en attendre d'un tel film, en ajoutant à cela un scénario souvent trop prévisible. Jon Watts qui réalise ici son troisième opus, ne parvient pas à nous emporter, alors qu'il a un potentiel incroyable entre les mains, nous laissant sur notre fin. La fin qui d'ailleurs est probablement ce que le film réussit le mieux. Et ce grâce à la très bonne performance de Tom Holland, qui prend enfin toute la mesure de son personnage. Sans oublier l'incroyable Willem Dafoe qui signe une interprétation magistrale, volant presque la vedette à Spider-Man.

Spider-Man: No Way Home n'est pas un film comme les autres, mais on était en droit d'en attendre mieux surtout au vu de son potentiel incroyable. Il en restera des scènes inoubliables pour les fans, une ambiance unique en salle, mais aussi la frustration d'imaginer ce que ce film aurait été entre les mains d'un autre réalisateur. Comme Sam Raimi peut-être... On peut toujours rêver, ou bien attendre de voir ce qu'il nous réserve pour la sortie du prochain Doctor Strange avec impatience.

HXXVI
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films du Marvel Cinematic Universe

il y a 5 mois

Spider-Man: No Way Home
ConFuCkamuS
3

Amazing Disgrace

Ouvrir la porte aux univers alternatifs, c'était le prétexte idéal pour abolir toute forme de cohérence dans une saga. Repartir à zéro ? Ressusciter les morts ? Ramener les anciennes versions ? Tout...

Lire la critique

il y a 5 mois

79 j'aime

9

Spider-Man: No Way Home
Ketchoup
7

On la voit partout Zendaya!

Se préparer à être déçu, c'est le meilleur moyen d'éviter toute déception. Cette phrase dite par Zendaya au cours du film résume très bien mon appréhension de ce dernier. Je ne vais pas le juger...

Lire la critique

il y a 5 mois

66 j'aime

59

Spider-Man: No Way Home
B_Jérémy
6

Une lettre d'amour au fan service

Spider-Man, saga Sam Raimi : " Quelle que soit la situation à affronter, quelle que soit la bataille qui fera nos jours, nous avons toujours le choix. Ce sont nos choix qui déterminent qui nous...

Lire la critique

il y a 5 mois

59 j'aime

86

L'Événement
HXXVI
7

La Solitude

Eliza Hittman avec Never Rarely Sometimes Always sorti en 2020, nous rappelait que le droit à l'avortement n'est toujours pas un droit acquit pour les femmes. Et ce même à notre époque, avec...

Lire la critique

il y a 6 mois

5 j'aime

1917
HXXVI
8
1917

Une Prouesse

Après, Skyfall et Spectre les deux derniers projets de Sam Mendes et également les deux derniers volets des aventures de James Bond. Sam Mendes revient cette fois pour rendre hommage à son grand-père...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

3

The Batman
HXXVI
9
The Batman

Nocturnal Animals

Après le très réussi remake de la trilogie la Planète des singes, Matt Reeves s'attaque à un monument de la Pop culture : Batman. La tâche n'est pas des moindres, elle est même gigantesque. Surtout...

Lire la critique

il y a 3 mois

1 j'aime