Honte à nous, rockers bas du front !

Avis sur Spinal Tap

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

Forcément abscons pour un spectateur qui ne serait pas familier du monde Rock, "Spinal Tap" se présente comme un (faux) documentaire sur un (faux) groupe de heavy metal, et livre une satire assez désopilante du rock'n'roll circus : tous les tics, manies, us et coutumes de la rock-star sont dépecés avec précision et poussés dans l'outrance - parfois jusqu'au non-sense - par un Rob Reiner qu'on n'a jamais vu piqué par une telle folie hystérique. Finalement, sous le sérieux quasi anthropologique de cette description si juste qu'elle en devient consternante, les faits paraissent à peine exagérés, parce que tellement vus et entendus, des centaines de fois... Honte à nous, rockers bas du front ! [Critique écrite en 1994]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 462 fois
9 apprécient

Autres actions de Eric BBYoda Spinal Tap