La rock hébétude

Avis sur Spinal Tap

Avatar RimbaudWarrior
Critique publiée par le

Premier film de Rob Reiner (Misery), ou plutôt "rockumentaire" comme lui-même le présente en introduction, Spinal Tap c'est l'histoire parodique mais tellement réaliste du groupe virtuel de hard-rock éponyme...

Un groupe du début des années 80 qui fait immédiatement penser aux Inconnus et à leurs parodies du genre "Dousseur de Vivre". Un groupe de rock anglais (anciennement "The new originals" ^^) composé de deux leaders pas très charismatiques - son chanteur/guitariste et son guitariste soliste - qui a déjà changé les autres membres plus d'une trentaine de fois. Des artistes très motivés par la mise en scène de leurs concerts, aimant à se dandiner du cucul ou à jouer les divas, et qui bien sûr se retrouvent régulièrement dans des situations abaracadabrantesques, en partie à cause de leur naïveté confinant à la débilité profonde. Ceci dit, les mecs s'avèrent talentueux, et franchement j'aime beaucoup les morceaux crachés par le groupe. Une formation ayant connu jadis un certain succès, mais dont la lose se fait de plus en plus insistante, et qui se délitera d'autant plus que la meuf du chanteur tentera de s'imposer comme co-manager.

Après, c'est de l'humour british. De l'humour absurde et décalé qui mettra un peu de temps à trouver son rythme de croisière et qui évidemment ne plaira pas à tout le monde. Mais une fois lancé, après une certaine critique du système des maisons de disques établissant la liberté de ses artistes en fonction de leur succès, on aura droit à de grands moments de "bravoure" ! Une MST partagée, un blocage dorsal, des amplis à 11 (mdr), l'historique folklo du groupe et son black album, un hilarant solo guitare/violon (mdr2), le fameux coup du menhir, celui des chrysalides, et enfin le générique final recueillant la profonde philosophie de nos rockeurs : du pur bonheur. Seule la bonne idée du gros doss' dans le calbute foire pour invraisemblance.

Une très bonne surprise donc, avec des acteurs inconnus bien craignos comme il faut, même s'il demeure quelques petites longueurs... Typiquement le genre de film culte, à répliques décalées et souvent très cons, qu'il faut mater entre potes. Même si j'imagine qu'il vaut mieux apprécier ce style de zic...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 391 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

RimbaudWarrior a ajouté ce film à 1 liste Spinal Tap

Autres actions de RimbaudWarrior Spinal Tap