Ennui inexistant.

Avis sur Spotlight

Avatar ChamoisDoux
Critique publiée par le

Jamais je n'aurais pensé que suivre les péripéties de journalistes en quête d'investigation serait aussi accrocheur et "agréable" à regarder. On ne s'ennuie jamais et l'histoire s'écrit comme un roman policier inspirée de fait réel.

Le film base son principe sur l'évolution, tout est en perpétuelle progression que ce soit celle des personnages (quoiqu'en second plan), ou/et surtout celle des situations. La réalisation met en place un système de scènes qui ont pour but de débuter avec un certain taux d'informations et qui s'achèvent avec un amas de nouvelles informations. Prenons pour exemple un des dialogues, qui débute sur les propos d'un personnage insinuant qu'une soirée telle que celle ci (une gala) est un calvaire. A la fin de la scène, il termine par dire à son interlocuteur de profiter de la soirée. C'est en effet ironique et évidemment pour échapper aux questions de ce dernier, mais on y voit une progression mûrit de la situation. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre et ce grâce à la perfection de l'écriture des dialogues qui sont progressifs, instructifs, ou qui offrent un rapport à la réalité effrayant (cf. "je n'arrive pas à lire il n'y a pas assez de lumière").

Des dialogues certes, qui ne laissent jamais le récit s’essouffler, mais surtout des personnages chacun distincts, qui se rapporte à un style de vie particulier sans jamais tomber dans un quelconque stéréotype. Et ce soin est aussi bien apporté aux personnages secondaires, qu'aux protagonistes, les journalistes (il y le mec qui arbore le relationnel, un autre l'aspect familial, un autre l'investissement professionnel, et la dernière l'investigation sur le terrain). Le récit sous entend que seule une équipe d'éléments variés apportant chacun leur pierre a l'édifice peut progresser plus efficacement. D'ailleurs l'aspect boulot est très conservé dans le cadre du film avec l'absence quasi totale de la présence des conjoint(e)s des journalistes malgré leur existence supposé.

Le film joue sur notre malaise en utilisant des termes crues et choquant, en contenant la colère de ses protagonistes (jusqu'à un certain point) et en rendant horrifique les constats par le biais de chiffres inquiétant. Cela permet de laisser un impact durant des scènes telle que celle ou le cardinal s'adresse à la télé pour présenter ses hommages aux victimes du 09/11.

La musique est très souvent présente, utilisée en arrière plan certes, et ne transcendant jamais son cadre, elle accompagne très bien les actions des personnages pour porter l'aspect enquête plutôt que l'aspect policier ce qui nous offre une approche qui se voudrait plus objective et poussée.

Enfin que dire du jeu d'acteur ? Evidemment et sans surprise, Mark Ruffalo est au top nous offrant une prestation bluffante, mais c'est surtout Liev Shreiber et Stanley Tucci qui m'ont littéralement bluffé dans des rôles dans lesquels je ne les attendais pas forcément. C'est frais, c'est super propre et encore une fois, au même titre que les dialogues, criant de réalisme. Et c'est ce qui fallait pour permettre au spectateur de se sentir impliqué dans cette enquête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 382 fois
1 apprécie

ChamoisDoux a ajouté ce film à 1 liste Spotlight

Autres actions de ChamoisDoux Spotlight