un film bien maîtrisé sur un sujet révoltant et écœurant

Avis sur Spring Breakers

Avatar Antoine Richard
Critique publiée par le

Spring breakers c'est d'abord le culte du corps, le culte du canon de la beauté : mince, jeune, bien guaulé, à l'image de l'intro. Ensuite Spring B c'est aussi des couleurs chatoyantes, de la gaité, de la joie, du bruit de la fureur, c'est un peu le futurisme italien mais qui renferme quelque chose de plus sombre : le besoin pour les jeunes de sortir d'une vie plus morne, chiante et routinière. Les 4 ados veulent donc profiter de la vie à 200 % quitte à sortir de leur vie "normale" par la force. C'est aussi le portrait d'une génération qui veux vivre, même sur-vivre, vivre bien plus que leur vie ne pouvait leur donner. C'est la génération de suivre ses pulsions, ses envies, jusqu'à la consommation pour jouir de l'immédiat sans penser à demain (ou alors pour se mentir sur demain), c'est une génération de prend ce que tu as besoin pour toi au détriment des autres (société liberaliste), c'est à celui ou celle qui possédera l'autre en premier, et c'est là qu'on peut voire toute l’ambiguïté de la chose quand on sait que l'une des 4 ados (Faith comme par hasard !) est une adepte des préceptes de Jésus et notamment du Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerai pas qu'ils te fassent à toi. C'est le portrait d'une jeunesse perdue dans la société à cause de la société, à cause des images qu'elle montre, d'ailleurs les ados volent une voiture pour aller au Spring Break comme si elles "étaient dans un jeu vidéo" ( on voit bien ici qu'il y a désir de vivre dans un ailleurs que la réalité)ou elles chantent du Britney Spears, ce qui montre bien l'influence des icônes montrées par la société et le message qu'elles véhiculent (lolita en manque de sexe par ex).
Elles n'ont pas de personnalité, elles en emprunte à MTV, à Closer, à Paris Match, ou à tout un tas magazines people ou de mode (d'ailleurs on pourrait faire le parallèle avec the Bling Ring ici)

Donc c'est un bon film, bien interprété, bien filmé, mais qui dérange parce que ça montre des choses mauvaises, une tendance grandissante de la jeunesse de s'évader dans un monde plus coloré plus fun ou l'on vivrait plus que la vraie vie, ou l'on jouirait on l'on consommerait, ou les filles sont attirées par des bad boys pour avoir l'impression de vivre dangereusement et d’être avec un vrai mec (ou du moins, le stéréotype véhiculé par la société)...et nos petits anges qui débarquent dans un milieu plein de requins comme l'océan ces mêmes requins qui vont les consommer parce que c'est la loi du plus fort. Un bon film sur la chute d'une jeunesse engendrée par une société décadente (les chiens font pas des chats) un film bien maîtrisé sur un sujet révoltant et écœurant, ce qui explique peut être le fait qu'il y a eu autant de critiques très bonnes comme de très mauvaises.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Antoine Richard Spring Breakers