De bonnes idées...

Avis sur Sputnik, espèce inconnue

Avatar Bastien M.
Critique publiée par le

Je suis resté sceptique du début à la fin. Entre certaines ficelles scénaristiques trop prévisibles pour surprendre ou le jeu d'acteurs qui tentent de nous tromper jusqu'à la dernière minute. On aurait pu se laisser berner mais les codes sont connus à la manière d'un énième jumpscare dans un film d'horreur lambda.

Malgré ça, on suit l'histoire et on s'attache aux personnages. Et c'est peut-être là, la bonne idée. Avoir réussi à intégrer du drama dans ce qui était présenté comme un film d'horreur à la sauce Alien. Au final, l'espèce inconnue n'accapare pas l'écran et le film se paye le luxe d'instaurer une intrigue n'ayant aucun rapport avec lui (cf. le fils du cosmonaute et le twist final).

Est-ce que ça suffit ? Hélas, pour moi, non. Comme dit plus haut, je m'attendais à la révélation sur l'alimentation du symbiote. Tout comme au retournement du scientifique qui pourtant agit comme un con jusque là. J'ai juste été surpris par la fin mais là, on va passer en balise spoil...

En bref, je m'attendais à ce que le cosmonaute se suicide mais je m'attendais aussi à ce que le parasite change d'hôte (et contamine la femme, par exemple). Certes, rien n'est clairement établit mais bon, je trouve ça dommage qu'ils finissent juste par mourir comme ça.

Puis, j'avoue être tombé dans le piège de l'orphelin du cosmonaute mais bon, c'est facile quand on fait passer l'orpheline pour un orphelin. Par contre, bien que subtil, je ne comprends pas l'intérêt de ce twist. Sauf peut-être à expliquer le caractère de la jeune femme mais bon, fallait-il forcément une explication/origine ?

Voilà, à part ça, c'est un bon film. Pas complètement d'horreur (bien qu'il y ait quelques scènes bien suggestives). Pas complètement drama (malgré la volonté du film). Totalement science-fiction (avec un bon point pour le parasite symbiote qui s'alimente de "la peur"). Mais je reste clairement sur ma faim car je m'attendais quand même à bien mieux alors que ça se contente de planer sans jamais prendre d'altitude à aucun moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 753 fois
6 apprécient

Autres actions de Bastien M. Sputnik, espèce inconnue