Affiche Stalker

Critiques de Stalker

Film de (1979)

Le stalk est fini !

[Métaphore pétée dans 3...] J'ai mis du temps à le voir ce Stalker vicieux, on m'y forçait presque [2...]. Ce putain de "monument" s'avérait être une étape incontournable pour être totalement accepté sur ce site, mais je me confie, il me faisait peur le sacripant [1..]! Puis je me suis lancé, avec une idée un peu saugrenue en tête : [maintenant !] et si les quatre films précédents n'avaient été... Lire l'avis à propos de Stalker

26 2
Avatar B0mbii
7
B0mbii ·

"Quand les Dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières" (Oscar Wilde) (copyright Frenhofer)

J'ai vu ce film, avec mon fils et frois copains, au cinéma Palace de Bruxelles. C'est anecdotique, bien sûr. Et pourtant... Pour atteindre la salle, il nous a fallu suivre de longs couloirs, et monter d'interminables escaliers. La porte de sortie de cette salle donnait sur... le hall d'entrée. Ma réaction a été : nous étions dans la Zone. Qu'est-ce que la Zone ? Qu'est-ce qui l'a... Lire l'avis à propos de Stalker

11
Avatar lambertine
9
lambertine ·

Chemin de foi

Stalker peut facilement être catalogué parmi les grandes énigmes du septième art. Anxiogène, très long, aux plans interminables et aux dialogues extrêmement philosophiques, il est de ces films qui s’abordent non pas sans une préparation certaine. Cinquième long-métrage d’Andreï Tarkovski, il représente ce que l’on considère d’accoutumée, avec Le Miroir (1975), le sommet de... Lire la critique de Stalker

9 3
Avatar JKDZ29
10
JKDZ29 ·

A la recherche de l’âme perdue…

Point de départ : « Un guide (ou "stalker") conduit deux hommes, l'un professeur et l'autre écrivain, à travers une zone connue comme "la chambre" afin d'exaucer tous leurs vœux. » L’ouverture, aux teintes d’un sépia poisseux et nébuleux, introduit le spectateur dans la représentation symbolique d’une fin d’un monde. Pessimiste et obscure, l’action décrite ne semble se situer dans... Lire l'avis à propos de Stalker

19 15
Avatar Wirn
10
Wirn ·

Qui comprend qu'il n'y a rien à comprendre a tout compris

C'est à la suite d'une discussion fleuve avec mon ami et éclaireur cinématographique pointilleux et pointilliste Morrissey (ici présent) que je lance à la découverte du fameux Tarkovski. Il faut dire que mon copain cinéphile ne tarit pas d'éloge sur les émotions générées par le cinéma de Tarkovski, ses plans efficaces et puissants, sa vision des choses... Pour une première approche, j'ai... Lire la critique de Stalker

13 10
Avatar Renaud_KLEIN
10
Renaud_KLEIN ·

Au-delà du réel

Dans cet univers poisseux, grisâtre et bruyant subsiste une légende ; celle de la Zone, un territoire mystique, interdit et dangereux, sorte de Lieu Saint allégorique, comme un prolongement de la parabole amorcée par son auteur avec l’océan jaune de Solaris. Dans son immense projet d’évoquer l’homme, la foi et les limites de la connaissance, Tarkovski, avec Stalker,... Lire l'avis à propos de Stalker

12
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·

Jamais plus le cinéma ne sera un Art si grandiose

Quelque part ... À une époque inconnue ... Dans des paysages apocalyptiques angoissants ... Règne le désespoir et la désolation ... Peut-être est-ce le témoignage des ravages monstrueux de la technologie et de l'industrie ? Les conséquences des barbaries humaines méprisant la Nature ? Ou est-ce simplement les stigmates d'une terrible catastrophe passée ? Toujours est-il qu'il existe une... Lire la critique de Stalker

21 14
Avatar TheStalker
10
TheStalker ·

Le sens de la vie

Après avoir vu Le Miroir seulement quelques jours plus tôt, me voilà prenant une autre claque. Depuis le temps que je devais voir ce film, c'est un bonheur d'avoir enfin accédé à ce monument du cinéma d'une incroyable beauté visuelle et sonore et d'une rare intelligence. C'est un sacré constat du monde qui nous entoure, le gris sepia du monde extérieur comme représentation des hommes... Lire la critique de Stalker

12 6
Avatar Northevil
10
Northevil ·

L'objet du désir

Ce film a été une expérience unique. Unique car je ne vois pas ce qu'une seconde vision pourrait m'apporter. A mon avis, le film est un poème visuel porté par un discours philosphique métaphysique qui tourne très vite en rond (la fin est tout de même très vite anticipable, ainsi que le fin mot de l'histoire). C'est très intéressant, et j'aime toujours quand l'art et la philosophie flirtent... Lire l'avis à propos de Stalker

13 8
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

C't'haut le coeur

Dans la rubrique "je fous un 10 parce que c'est un classique du septième art" je demande le Stalker, film russe du célèbre Andreï Tarkovski. Quand on voit en effet des notes telles que 9 ou 10 ça ne peut que donner envie de se mettre au niveau des autres et de voir ce que le russe nous a concocté là, fallait donc que j'me mette à jour moi... Lire la critique de Stalker

11 15
Avatar мс³
8
мс³ ·