La connexion parfaite entre L'attaque des clones et Le nouvel espoir

Avis sur Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Et voilà... L’épisode qu'on attendait le plus, sixième opus et troisième dans l'ordre chronologique de l'histoire de la franchise. Celui qui montre tout ce qui s'est passé avant Le Nouvel Espoir dont notamment l'inattendue transformation du jedi Anakin Skywalker en célèbre et cruel Dark Vador. Contrairement aux deux précédents épisodes, cet opus m'a incroyablement stupéfait. Georges Lucas est décidément un génie, il met en évidence et en toute facilité sa maîtrise de son univers cinématographique en le bourrant de merveilles ébahissant sans problème les cinéphiles. Cette sixième production débute trois ans plus tard des événements de L'attaque des clones où le réalisateur se concentre sur le basculement d'Anakin Skywalker dans le côté obscur sans oublier de faire plonger ses fans dans une aventure spatiale grandiose et extraordinaire. Tout commence par une superbe séquence d'une bataille de vaisseaux au-dessus de Coruscant où je peux vous dire qu'on est bien calé sur nos sièges quand on voit tous les vaisseaux se baladant partout sur l'écran.

Rien de mieux pour satisfaire les cinéphiles avec en plus le sauvetage de Palpatine dans le vaisseau du général robotique et infâme Grievous, une séquence animée par une série d'affrontements de blasters et de sabres à laser entre Anakin et Obi-Wan Kenobi et les droïdes se mettant à travers leur chemin. Une fois de plus, on est terriblement gâté. Georges Lucas n'est pas vraiment du genre à négliger son œuvre. Il pousse encore les limites artistiques à un niveau inatteignable pour faire marquer à jamais les cinéphiles et les fans qui ont toujours demandé de voir plus. Des duels au sabre laser, un méchant symbolique, des décors somptueux, des effets spéciaux fantastiques, un scénario impeccable, le cinéaste nous fait vivre un grand moment de cinéma et donne une nouvelle définition de la science-fiction tout en appliquant la base et les clés de la réussite de cette étonnante franchise. J'étais rempli d'inquiétude depuis La menace fantôme car je ne trouvais pas la même qualité de réalisation que celle de la prélogie mais avec cet opus, Georges Lucas m'a vite rassuré. Surtout que le film est beaucoup moins lourd que le précédent opus qui m'a bien soûlé lors des scènes d'amourette avec Anakin et la sénatrice Padmé.

Là ! On rentre direct dans l'action sans traîner sur des choses inutiles avec un amour plus passionnel que celui du précédent épisode. Ma seule crainte dans ce film, c'était Hayden Christensen qui m'a bien fait chier en interprétant on personnage comme un gamin insupportable dans L'attaque des clones. Dans ce film, il est beaucoup plus potable et bien plus sérieux. Je trouve qu'il incarne un Anakin incertain de ces décisions d'une manière prodigieuse. Et son personnage est toujours aussi bien écrit, on constate très facilement les différentes étapes de sa transformation en le voyant par exemple couper la tête du Comte Dooku alors qu'il n'aurait pas dû le faire ou du sort qu'il fait subir à maître Windu. C'est le personnage qui allait attirer le plus notre attention et Hayden est particulièrement convaincant. Comme tout le reste du casting composés de bons acteurs tels qu'Ewan McGregor, Natalie Portman, Ian McDiarmid ou Samuel L. Jackson. Avec une mise en scène fabuleuse, le cinéaste nous propose un opus noir, sombre, cruel et émouvant en cassant toutes les codes qu'ils utilisaient dans les précédents opus.

Et bien sûr, il nous émerveille avec des surprises imprévisibles comme le combat entre le Général Grievous avec ses quatre bras armés de sabres à laser et Obi-Wan Kenobi. Chaque scène de ce long-métrage nous touche au cœur, surtout à partir du moment où Anakin s’associe avec l’impitoyable Dark Sidious. La tuerie collective des padawans, l'ordre d’exécution 66, les yeux jaunes d'Anakin, que des moments qui nous font pleurer. Et comme si cela ne suffisait pas, on se prend une énorme claque visuelle par un époustouflant combat au sabre à laser entre Anakin et Obi-Wan dans la planète volcanique Mustafar. Un combat final inoubliable, l'un des plus beaux que le cinéma n'ait jamais connu, y compris celui de maître Yoda face à Dark Sidious, avec la bande de son magistrale de John Williams qui fait toujours son effet. La naissance de Luke et de la princesse Leia, Obi-Wan s'installant sur Tatooine, l'apparition de Dark Vador, la construction de l'Étoile de la mortGeorges Lucas conclut à merveille cette franchise en donnant les réponses aux questions que les cinéphiles se posaient depuis le Nouvel Espoir avec ce chef-d'oeuvre galactique renversant. 10/10

  • Vous l'avez dressée contre moi !
  • Si elle est contre toi c'est parce que TU l'as voulu.
  • Vous ne me l'enlèverez pas !
  • Ta colère et ta soif de pouvoir s'en sont déjà chargés... Tu as laissé ce seigneur noir des Siths corrompre ton cœur. À tel point que tu es devenu très exactement tout ce que tu avais juré de combattre.
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 880 fois
54 apprécient · 4 n'apprécient pas

LeTigre a ajouté ce film à 21 listes Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith

Autres actions de LeTigre Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith