Un tentative louable mais ratée

Avis sur Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme

Avatar Ludwig Sylow
Critique publiée par le

C'est assez intéressant de revoir cette trilogie alors que la nouvelle va s'achever. Les derniers films ont démontré que reprendre l'univers de Star Wars sans proposer de nouveaux trucs ne menait à rien de bien intéressant. En tout cas, on tourne vite en rond et les films sont sans surprises ni saveurs. Cela manque d'âme et ça ressemble à de la junk food cinématographique : un film, prédigéré, précalibré, qui remplit un cahier des charges et ne prend pas de risques.

Lucas tente un pari avec cette trilogie (la prélogie en fait). Il s'agit d'étendre l'univers sans pour autant dénaturer l'essence de l'univers qu'il a créé. C'est d'autant plus risqué que cela peut entrer en contradiction avec ce que le spectateur a pu imaginer après avoir vu la trilogie historique.

A partir de là, on se rend compte que la tentative de Lucas est gangrénée par une envie de plaire à un public très large et d'engranger de l'argent. Ces deux raisons vont nuire au film.

L'erreur impardonnable de ce film est d'expliquer les origines de la force en la quantifiant avec les midi-chloriens. Cela gâche le côté mystique et surnaturel qui fonctionnait parfaitement jusqu'ici.

A partir de là, le film propose pas mal d'idées nouvelles qui ne sont pas si mal. Elles seront malheureusement souvent gâchées ou mal exploitées.

  • La planète de Naboo et ses parties aquatiques (chez les Gungans) sont plutôt sympas et les décors très jolis. C'est dommage que les Gungans soient aussi bêtes. En particulier, Jar Jar Binks est une horreur qui gâche toutes les séquences dans lesquelles il apparait ; ce n'est jamais drôle et c'est tout le temps lourd, une véritable faute de goût. Cela aurait pu rendre vachement mieux si les Gungans avaient été des sortes "d'elfes marins" un peu guerriers et sages.
  • L'invasion de Naboo par la fédération semble un peu débile mais dans un sens c'est pas plus absurde que ce qui s'est passé entre l'Ukraine et la Russie dernièrement. Les droïdes de combats, ce n'était pas une mauvaise idée mais, encore une fois, ils sont cons comme des pelles et pas crédibles du tout.
  • Le passage sur Tatooine fait sens et n'est pas désagréable. Dommage que la course soit beaucoup trop longue et serve de pub au jeu de N64 car un truc plus court, aussi spectaculaire, aurait été plus utile et efficace.
  • C'est un peu dommage qu'Anakin soit si jeune (par ailleurs, je trouve l'acteur plutôt convaincant). Je pense que cela aurait été plus judicieux qu'il ait 15/16 ans. Certains passages auraient été plus crédibles avec un personnage plus âgé mais il devait être plus tentant de mettre un enfant pour toucher un public plus large.
  • L'aspect politique sur Coruscant (une planète bien réussie qui change des planètes déjà visitées) est une nouveauté dans la série. Dommage que cela soit écrit aussi mollement et manque de piment. Pourtant, ça aurait pu vraiment avoir de la gueule : des manigances interplanétaires, un échiquier politique, des conspirations...
  • Darth Maul est un personnage charismatique et les combats sont beaucoup plus dynamiques (mais pas toujours bien filmés) que dans la première trilogie. On ne comprend pas trop pourquoi il meurt aussi connement. Le personnage aurait gagné à être épargné pour être ensuite réutilisé (avec plus d'ampleur) dans l'épisode 2. On aurait eut le droit à un antagoniste plus crédible que papy Dooku.
  • Il faut reconnaitre que le montage de la bataille finale est bien foutu car les évènements s'enchainent de manière limpide.

    En résumé, le film n'est pas génial (peut-être que 5/10 est un peu généreux d'ailleurs, mes souvenirs d'enfance me rendent un peu magnanime) et beaucoup de choses ne vont pas. On peut quand même reconnaitre que Lucas a tenté de nouveaux trucs. C'est dommage que cela n'ait pas fonctionné et j'aurais été bien curieux de voir le film dans les mains d'un autre réalisateur, plus talentueux, que George Lucas. A mon avis, ça aurait pu donner un résultat sympa.

Note : la musique de J. Williams est toujours aussi sympathique et les nouveaux thèmes ont de la gueule. Par contre, je trouve détestable l'attitude de G. Lucas lorsqu'il retouche ses films en rajoutant des micro scènes (bien inutiles), des nouveaux personnages ou enlève la marionnette de Yoda pour installer sa version numérique. Laisse tes films peinards mec !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 58 fois
2 apprécient

Ludwig Sylow a ajouté ce film à 1 liste Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme

Autres actions de Ludwig Sylow Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme