George Lucas raped my childhood... en 3D s'il vous plait (ou presque) !

Avis sur Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme

Avatar AlexLoos
Critique publiée par le

Comment écrire une intro sur Star Wars ? Que dire ? Présenter l'histoire ? Le réalisateur ? Les personnages ? Un retour en arrière ? A quoi bon. On connait, vous connaissez, et après tout, ce n'est pas pour rien que vous êtes sur un site qui s'appelle CloneWeb. 13 ans après le retour tant attendu de Anakin Skywalker, George Lucas, jadis homme de talent, pour qui le cinéma primait avant le reste, ressort de son ranch pour nous ressortir le début du carnage de ce qui l'a rendu célèbre. A l'époque, c'est seulement avec 11 millions de dollars qu'il a réussi à monter ce qui deviendra un des plus gros succès de l'histoire du cinéma, un des films les plus cultes et qui inspira des centaines de réalisateurs. Maintenant, le vendeur de jouet récidive, après son exécrable série en CGI, après sa prélogie que les fans essayent d'oublier. A ce propos, n'oubliez pas notre interview de Rafik Djoumi en plusieurs parties qui s'exprime bien mieux que moi sur le sujet.

On retrouve ceux qu'on connait déjà : Qui-Gon et Obi-Wan sous fond de sous-contexte politique dont on n'en a rien à foutre, aidé par le sidekick débile Jar-Jar Binks, aussi idiot que tous les autres habitants de Gungan City. Ces deux sous-intrigues représentent déjà malheureusement 80% du total de l'histoire. Les 20% restants essayent tant bien que mal de se focaliser sur... et bien rien de moins que sur le futur Dark Vador. Enfin, si on peut appeler ça comme ça. Jake Lloyd est aussi crédible en Anakin que Hayden Christen. S'il ne jette pas des regards très très méchants en fronçant les sourcils, non, là il passera son temps soit à grelotter parce que « ma mère me manque » soit avec sa tête de débile pendant la course de pod.
Et c'est là que je me rend compte que finalement, critiquer l'Episode 1 de Star Wars, c'est beaucoup moins facile qu'il y parait tant il ne se passe absolument rien pendant ces 2h. Qui-Gon tape des méchants, Qui-Gon sauve Jar-Jar, Qui-Gon sauve Jar-Jar (bah oui, deux fois), Qui-Gon se prend pour un Jedi là, avec ses tours de passe-passe, Anakin conduit un pod, Qui-Gon se fait tuer par Darth Maul, Obi-Wan tue Darth Maul et Anakin devient padawan. Fin. Entre ces trucs là, des gungans, beaucoup de gungangs, et des blagues à base de caca de Jar-Jar Binks. Et à part ça, quelques combats. Quatre pour être exact. Les méchants visant toujours aussi mal. Tout n'est pourtant pas à jeter. En effet, on retiendra surtout le grand méchant du film, Darth Maul et les cascades de Ray Park, toujours aussi classe. La scène finale (si on exclu toute la partie Gungan) vaut son pesant de cacahuètes et la course de pods est toujours cool.

Mais la vraie question, ce que vous voulez savoir par dessus tout, c'est la qualité de la 3D. Alors que Cameron a passé plusieurs années à convertir Titanic, ici, les employés de gros George s'en sont chargé en ... 6 mois. Pour vous donner une idée du résultat, et bien j'enlevais régulièrement mes lunettes à intervalles réguliers, et je n'en voyais pas la différence. La 3D est une expérience à vivre au cinéma, quand elle est utilisée à bonne escient (Spielberg, Scorsese ou Cameron l'ont bien compris) et non pas un objet de marketing. Là, le relief est encore pire que celui utilisé pour Pirates des Caraïbes. Les choix de Lucas sont d'autant plus débiles que le film a pris un énorme coup de vieux, beaucoup plus que la trilogie originelle. Si les incrustations sont immondes, le rendu de Jar-Jar Binks est à vomir. Quand on voit le Yoda en CGI absolument nickel, on ne peut que se prendre la tête dans les mains. George Lucas a non seulement violé notre enfance mais continue, en prenant tous les jours un peu plus le public pour un demeuré.

J'aimerai que le film se plante, pour que Lucas comprenne une bonne fois pour toute qu'il faut arrêter de prendre le public pour un con. C'est de mauvais goût. Malheureusement il est fort probable (et le Box Office US le confirme) que le film remporte un immense succès, et qu'il continue, probablement, jusqu'à sa mort. Et du coup on a vraiment pas envie de voir Red Tails

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de AlexLoos Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme