Épisode VIII : Le Final Bâclé

Avis sur Star Wars - L'Ascension de Skywalker

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Entre la mort de Carrie Fisher fin 2016, la tournure je-m’en-foutiste adoptée par Rian Johnson sur Les Derniers Jedi, le départ (renvoi?) de Colin Trevorrow sur ce dernier opus et son remplacement par le pépère J.J. Abrams, déjà auteur du paresseux Réveil de la Force, on peut dire que ce neuvième film de la saga a connu une production pour le moins compliquée...

Mais que reste-il du film en lui-même ? Une aventure science-fictionnelle vue et revue, sans aucune audace de mise en scène ni plan iconique ni séquence mémorable, tout juste le minimum syndical pour un blockbuster. Comme à son habitude, Abrams nous sert du réchauffé, du fan-service outrageusement facile et un scénario tenant sur des bouts de ficelle. Obligé de conclure une histoire aux allures de gruyère, de "réparer les erreurs" de son prédécesseur et de satisfaire dans la foulée un grand nombre de spectateurs lambda, le réalisateur va au plus simple en nous balançant à la tronche des révélations écrites par un gamin de 10 ans, des cameos pseudo-larmoyants éculés et meuble le tout avec une chasse aux artéfacts mal rythmée.

Ennuyeux, jamais épique, boursouflé par une production chaotique, il ne ressort rien de bon de cet opus final. Entre des personnages effacés (notamment Rose, introduite dans le précédent volet mais relayée ici à de la figuration vu l'amère appréciation des fans), des chorégraphies illisibles, une alchimie inexistante et des raccourcis scénaristiques honteux, rien ne semble travaillé. Même ce pauvre John Williams ne propose rien de neuf et recycle de vieux thèmes qu'il disperse un peu partout dans le métrage. Une bataille finale un poil sympathique et un très bref moment en mers déchaînées sont là, perdus dans un amas de S-F de pacotille qui conclue une trilogie bâtarde, sans panache ni réelle ligne directrice, probablement mal dirigée par Disney, plus soucieuse de mettre un mini-plan LGBT et quelques acteurs sur le retour que de proposer aux fans quelque chose de sérieux.

Moins navrant que l’Épisode VIII (qui parmi ses innombrables défauts scénaristiques et son humour Marvel inapproprié conserve tout de même une esthétique visuelle implacable) mais au final vain et sans panache, L'Ascension de Skywalker prouve définitivement que cette nouvelle et dispensable trilogie a été mise entre de mauvaises mains.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 213 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

MalevolentReviews a ajouté ce film à 1 liste Star Wars - L'Ascension de Skywalker

  • Films
    Cover Pires films 2019

    Pires films 2019

    Avec : Cats, Holmes & Watson, Replicas, Cold Blood Legacy - La mémoire du sang,

Autres actions de MalevolentReviews Star Wars - L'Ascension de Skywalker