Mickey plus fort que la force la terrasse et l'enterre.

Avis sur Star Wars - L'Ascension de Skywalker

Avatar LeTigre14
Critique publiée par le

Plutôt bon public avec les 2 premiers films de la trilogie, j'attendais un dernier opus dans la même veine : n'ayant rien d'extraordinaire mais se regardant bien.
Quelle ne fût pas mon erreur.

Dès l'introduction écrite, le doute s'installe en moi et les premières minutes du film vont rapidement le confirmer : l’événement majeur du dernier opus, à savoir le retour de Palpatine arrive comme un cheveu sur la soupe. Aucune explication du comment il a survécu où de ce qu'il a trafiqué pendant ces 30 dernières années, la seule réponse que l'on nous donnera est "La force permet de faire beaucoup de choses" ..., super !, ... Rien qu'avec ça le film part mal, comment un personnage aussi important peut-il être passer sous silence les 2 films précédents et débouler comme ça (ce n'est pas la malheureuse explication avec Snoke qui convaincra qui que ce soit). Et ce n'est que le début d'une immense liste d'énormités et d'incohérences qui émailleront tout le film. "L'ascencion de Skywalker" est totalement incohérent avec l'univers Star Wars, pire encore il n'arrive même pas à s'inscrire correctement dans sa propre trilogie, semblant faire fi des 2 précédents opus.
Vous voulez un bel exemple d'incohérence :

à l'apogée de sa puissance l'Empire a réussi à faire (et non sans mal) UNE arme surpuissance : l'Etoile Noire (bon 2 avec l'Etoile de la mort), alors comment, mais COMMENT, Palpatine du fin fond du trou du cul de la galaxie, avec 3 fois rien, sur une planète totalement inhospitalière a-t-il pu former la flotte la plus puissante de l'histoire avec des Destroyers qui font passer l'Etoile de la mort pour un jouet pour enfant. Car la les Destroyers ils n'ont pas besoin de déclencher une mise à feu, non là c'est bim tout de suite dans ta face, plus de planète en un claquement de doigt. Comment est-ce possible ?!!!!!!!!! Et le tout en passant totalement inaperçu.

Le début du film est totalement indigeste, on nous expédie un tas de trucs en quelques minutes (le retour de Palpatine torché en 2 minutes, c'est la force, vit avec ça), l'entraînement de Rey 30 secondes, on passe d'un endroit à un autre toutes les 2 minutes, on a pas le temps de respirer, cette action compulsive presque épileptique fatigue d'entrée le spectateur. Des sortes de convulsions.

Mais ce n'est que le début, la suite sera tout aussi navrante : des nouveaux persos totalement inintéressants et d'une inutilité totale, le droïde roulette qui n'est là que pour vendre des jouets noël arrivant (ahh Disney et son sens aigu du merchandising). Maz Kanata qui va ne servir qu'à amener des bourrins spatiaux pour une scène d'action complètement what the fuck (c'est Star Wars les gars, pas le Rohan qui charge les forces du Mordor) dans laquelle les rebelles chevauchent sur la carlingue d'un Destroyer (les Stormtroopers qu'ils soient rouges ou blancs tirant toujours aussi mal). Zorri qui ne semble être là que pour amener une vanne débile de Finn sur les épiciers (ou comment faire passer un dealer pour un marchant de piments d'espelette à la sauvette). Les nouveaux arrivants sont affligeants au possible.
Affligeant aussi cette volonté de Disney de faire du Disney et pas du Star Wars. Dans les 2 premiers films Disney mettait (un peu trop mais bon) sa patte sur Star Wars, là la firme aux grandes oreilles piétine littéralement l'esprit de la saga, c'est simple nous ne sommes plus dans un Star Wars sauce Disney, mais dans un Disney qui s'habille en Star Wars. L'arrivée sur la planète désertique pendant une fête des ancêtres (bonjour le cliché, pourquoi faut-il que dès qu'il y ait une fête tribale ce soit pour vénérer des anciens...) en est un magnifique exemple, à tel point qu'on croit qu'à un moment tout ce beau monde va pousser la chansonnette (heureusement ce ne sera pas le cas). Et tout ça dans le seul but de nous montrer que Rey a bon cœur et qu'elle ne se laissera pas facilement séduire par le côté obscur, pas besoin de faire tout ça, on le savait déjà (et comme on est pas dans Game of Thrones, inutile d'espérer voir un Tie Fighter arriver pour tirer dans le tas, non on reste dans la niaiserie). D'ailleurs toute la partie sur cette planète est mauvaise, notre groupe de héros jouissant d'une chance que même le plus grand cocu de la terre n'a pas :

je me fais poursuivre par des Stromtroopers, je tombe comme par magie sur le vaisseau que je cherche (un vaisseau à trouver sur une planète entière), je tombe dans des sables mouvants qui me font tomber dans des cavernes ou Oh à nouveau coup de bol monstrueux je tombe sur la dague que je cherche, je soigne un serpent, comme par hasard il y a une sortie derrière, n'en jetez plus, à côté les probabilités de gagner au loto paraissent immenses.

Et tout sera comme ça en permanence, des dialogues débiles, pour soit disant faire de l'humour (C3PO en tient une couche,les engueulades entre Finn et Poe alors qu'il n'y a même pas matière sont gavantes au possible), des scènes totalement abusées et improbables (la charge à dos de chevaux spatiaux n'étant qu'un exemple parmi d'autres), des incohérences et des facilités

(l'espion du 1er ordre, son cas est expédié en 2 secondes, après l'une des scènes de surprise les plus mal faites qui m'ait été donné de voir)

dans le scénario à foison, tout est fatiguant dans cette "Ascencion de Skywalker".

Sans compter cette inaptitude a créé de l'émotion.

Le sacrifice de C3PO aurait pu être émouvant, mais comme c'est Disney et qu'on nous balance aussitôt qu'il a sa mémoire stockée dans R2D2, on sait de suite qu'il retrouvera sa mémoire. La mort de Leïa passe quasi inaperçue, aucune émotion. Puisque j'en viens à parler de ça, bon nombre de personnages sont des trompes la mort de 1er choix et on se demande comment ils ont pu survivre. Quand à ceux qui sont morts (enfin Luke plus particulièrement) c'est du grand n'importe quoi, il peut choper un sabre, utiliser la force pour faire surgir son X-Wing, à ce compte là viens te battre puisque tu es plus vivant que mort vu ce que tu peux faire... encore une jolie incohérence.

Bref une belle catastrophe qui nous amène au grand final, censé être le feu d’artifice, le point d'orgue ultime et qui s'avérera aussi navrant que le reste du film.

Rey et Ben Solo, car oui plus tôt dans l'histoire Rey l'a sauvé après que Kylo Ren soit revenu du bon côté de la force en l'espace de 2 secondes (je vous avais dit qu'il y avait des facilités dans le scénario), triomphent d'un Palpatine à l'issu d'un combat inintéressant au possible. Oubliez les sabres lasers et les combats chorégraphiés, vous n'en verrez quasiment pas. Ben règle leur compte aux chevaliers de Ren (qui eux aussi sont à ranger au rang des inutilités) en deux temps trois mouvements. Quant à Papatine il nous fait un remake de son affrontement contre Luke Skywalker essayant de faire pression avec les mêmes arguments sur Rey, mais ça ne marche pas, alors d'un coup, on ne sait pas trop comment, il absorbe le pouvoir de Rey et Ben. Surpuissant il met en échec une flotte entière grâce à son seul pouvoir pour se faire fumer 2 minutes plus tard par Rey (qui ne l'oublions pas n'a jamais vraiment eu de formation jedi et découvre encore ses pouvoirs). Comment un être aussi puissant peut-il se faire battre aussi facilement à l'issu d'un affrontement aussi insipide, le tout dans une sorte de Colisée ou visiblement les Sith sont encore légions (alors qu'il n'est plus censé en rester) mais également très léthargiques (pas un ne viendra défendre son leader). Totalement incohérent. Et puis cette scène au Ben sauve Rey au détriment de sa vie, en embrassant quand même cette dernière dans son dernier souffle (une pensée pour Finn looser spatial de l'amour depuis le début), mais où est-on ?! Disney et Abrams ne sont même pas capables d'offrir une mort descente à l'un de leurs principaux personnages, car sa mort est expédiée en 2 secondes et on s'en fout totalement à ce moment du film tant il nous a usé 2h15 durant.

Bref ce dernier volet est une immense sortie de route, incohérent avec l'univers, faible à tous niveaux en termes de scénario et de créativité, il ne reste qu'un visuel agréable, où Disney fait étalage de son savoir faire et de ses immenses moyens techniques dans un univers s'y prêtant parfaitement, pour nous livrer de belles images. Pour le reste il n'y a quasi rien à sauver.
Cet "Ascencion de Skywalker" n'est plus un Star Wars mais un Disney d'action moyen qui s'habille en Star Wars. Si dans le film la rébellion triomphe, dans la vie réelle c'est bien l'Empire de Mickey qui vient d'écraser la force une bonne fois pour toute.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 530 fois
3 apprécient

Autres actions de LeTigre14 Star Wars - L'Ascension de Skywalker