Vos larmes sont mon réconfort

Avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que ça ressemble à la prélogie), tout le contexte, faisant comme si la mort de l'Empereur dans l'Episode VI n'avait servi à rien...
Ensuite on a un épisode VIII qui tente absolument, même de manières absolument ridicules de faire table rase du passé... Ce n'était pas une mauvaise idée en soi, c'est juste la manière... Et vu que le VII n'a posé aucune base sérieuse, ben forcément le VIII a pu partir dans toutes les directions débiles qui lui semblait...

Et forcément pas grand monde a aimé... on reprend le réalisateur du VII... forcément il n'est pas content de la direction prise par le VIII et change certains développement de personnages pour faire à sa sauce... En fait j'ai l'impression de voir une rédaction écrite à deux, où les gamins s'arrachent la feuille pour écrire la suite tout en envoyant largement chier ce que le précédent racontant... Ce n'est pas une manière correcte d'écrire une histoire.

Le pire dans tout ça, c'est qu'ils savaient que ça serait une trilogie, donc aucun film n'est indépendant, aucun film ne se permet de raconter correctement quelque chose et on a donc un truc totalement bancal... une trilogie qui ne tient pas de bout, des films qui ne tiennent pas debout...

Mais puisque l'on veut un coupable, je pense que ce qu'a fait JJ Abrams est pire que ce qu'a fait Johnson. Le pire c'est de ne pas poser de base solide à l'histoire, d'avoir un méchant qui sort des hautes herbes pour attaquer sans qu'on ne sache rien de lui, c'est pire de faire comme si la mort de l'Empereur dans le VI n'avait servi à rien...
S'il y avait eu un contexte précis, des personnages développés, Johnson aurait peut-être certes merdé avec sa Leila superman, mais son histoire n'aurait pas été aussi inconséquente, puisqu'elle aurait été inscrite dans quelque chose de concret...

Enfin, le but du IX était donc de réconcilier tout le monde avec Star Wars, allègrement conspué depuis le VIII et de commencer à raconter une histoire... accessoirement...

Et le pire dans tout ça, c'est qu'on apprend dans le texte défilant au début que Palpatine est de retour... Et là déjà on nage en pleine absurdité... parce que ça veut dire que l'épisode VI n'a vraiment servi à rien, même pas à tuer l'Empereur, ça sort absolument de nulle part... et en plus, le rare truc bien qu'a pu faire Johnson, à savoir rompre le côté décalque de la trilogie avec un autre méchant est anéanti pour avoir le même putain de méchant que les six premiers films... hallucinant...

Bien sûr, il n'y a toujours aucun contexte géopolitique... le film va à cent à l'heure pour espérer noyer le poisson et que le spectateur ne se rend pas trop compte qu'il regarde absolument n'importe quoi...
Le film s'ouvre sur Kylo Ren qui tabasse des gens... qui ? où ? on ne saura pas... en plus c'est découpé n'importe comment, monté n'importe comment... on a l'impression de voir un résumé d'épisode précédent... mais non, c'est bel et bien le film qu'on regarde là.

Et cette impression de résumé en avance rapide va rester quasiment tout le film. Les héros débarquent sur un astéroïde de glace, le plan dure même pas une seconde, on ne te laisse pas le temps de te poser, d'admirer les beaux effets spéciaux... et le pire étant dans la course poursuite qui suite juste après où le vaisseau passe d'une planète à une autre... ça sort de nulle part, et ça accentue encore plus le côté haché du film et accéléré où on ne construit jamais rien d'intéressant car rien ne doit dure plus de 10s et aucun plan plus d'une seconde, sinon les gens commenceraient à réfléchir...

En fait c'est juste épuisant... tant d'opportunité manquées... à un moment donné ils vont sur une planète avec une sorte de carnaval qui est là tous les 42 ans avec parait-il des cerfs volants... tu crois qu'on verrait les cerfs volants ? ben non... tu crois qu'on profiterait de la fête pour faire des plans magnifiques sur une monde qu'on ne connaît pas en plein effervescence ? Ben non...

Pire, tu crois que les personnages se racontent des choses intéressantes ? non... les personnages n'existent tout simplement pas, tout est fade, froid, calculé... ça n'a juste aucun intérêt. En fait l'univers de SW n'existe plus, c'est rien... Godard disait que Lucas c'était Darty... et là maintenant ce n'est même plus ça... c'est juste le catalogue de jouet... On se croirait dans Truman Show, tout est à vendre... par contre rien n'a d'utilité, d'intérêt...

D'ailleurs le film ne s'encombre pas de la moindre cohérence... tu as besoin de savoir où aller ? oh ben un droïde que tu as récupéré au pif lui sait... quel heureux hasard quand même ! Quel bol ! En fait c'est juste con... et te prend littéralement pour un con... Et je ne sais pas ce qui est le pire entre ce robot et le coup de la dague qui s'ouvre pour montrer le chemin et où comme par hasard Rey est pile au bon endroit, au centimètre près pour l'utiliser... la catastrophe... Comment ça a pu être validé en haut lieu ça ? Qui s'est dit ? allez, les gens sont trop cons, ils vont rien remarquer...

Et donc le film est juste désagréable, entre sa vitesse, son absence d'enjeux, ses deux ex machina, ses personnages fonctions, ses incohérences, ses renoncements par rapport à l'épisode précédent... franchement je regrette l'absence totale de talent de Lucas pour la mise en scène et l'écriture des dialogues... Au moins il avait l'ambition de raconter un truc, bancal, risible, mais il y avait d'ambition... c'était pas que mercantile... (ça l'était beaucoup, mais pas que)

Et en fait cette trilogie elle est passionnante pour ça... comment réussir à se mettre à dos l'opinion publique avec sans doute les fans les plus acquis à leur cause et avec la franchise la plus connue qui soit... les bras m'en tombent...

Le plus triste, c'est qu'on voit, par moments, quelques bribes de trucs qui auraient pu être intéressants... lorsque l'on voit Adam Driver sans tout son accoutrement ridicule (d'ailleurs faut m'expliquer le coup du casque, pourquoi il le reforge à part pour contre dire la vision de Johnson ? et pourquoi il l'enlève ?) ben on sent le potentiel pour un personnage de Ben Solo intéressant et effectivement sa relation avec Rey aurait pu fonctionner.

Et à côté de ça on a Rose... symptôme parmi les symptômes de la bêtise d'Abrams... ah des fans ne l'aimaient pas ? ok ben maintenant elle n'existe plus... sa relation avec Finn... elle n'existe plus... maintenant Finn est amoureux de Rey (chose jamais résolue dans le film) et on lui trouve une nouvelle acolyte féminine... C'est juste désespérant... Tu as un film qui prend du temps pour que deux personnages nouent une relation et là hop elle n'existe plus... Et dans le même genre je ne comprends pas pourquoi aller chercher Dominic Monaghan pour faire de la figuration ?
Quel peut bien être le projet de ce film ???

(outre l'argent)

Mais je dois dire que j'éprouve un plaisir sadique à voir une franchise comme Star Wars se casser la gueule lamentablement...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7008 fois
314 apprécient · 17 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Star Wars : L'Ascension de Skywalker