[Spoilers] Merci L’Ascension de Skywalker (sincèrement)

Avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Avatar Pierre-Yves_Georges
Critique publiée par le

Nécrophilie. C’est le mot qui me vient. D’ailleurs, c’est presque de cette façon que s’ouvre cet épisode IX, par le prisme de son bandeau d’ouverture : « Les morts parlent ! »...

Non, les morts ne parlent pas. Les morts ne devraient pas. Et le méchant que tu as ressuscité n’en est pas un JJ. Même à l’époque du Retour du Jedi, cette époque après laquelle tu cours désespérément. Un méchant, ce n’est pas un vieil homme rachitique.

Un méchant, c’est un grand brun ténébreux ultra charismatique. Une armoire à glace fêlée de l’intérieur. Mais tu as préféré le museler, l’assujettir à un vieux fossile maintenu en vie par une machine géante.

J’appelle ça de la nécrophilie. Ressusciter un mort. L’Ascension de Skywalker, c’est la nostalgie paroxystique que le Réveil de la Force annonçait, et contre laquelle Les Derniers Jedi avait bataillé héroïquement. Une nostalgie extrême et fanatique, qui finit par véhiculer une morale douteuse.

Une nostalgie qui commande que tout dans ce film renvoie à un passé glorifié. Y compris les origines de Rey. Pas de place pour les petites gens dans cette saga. Elle sera la petite fille du vieux gâteux. Ça expliquera son aptitude à la force.

Parce que, oui, une vulgaire pilleuse d’épave (qui plus est une femme... parce que c’est aussi pour ça que Rey était aussi forte dans le VII, pour montrer l’image d’une femme forte...) ne peut être aussi puissante sans qu’il y ait une filiation derrière tout ça.

Les fans seront contents, ils auront une explication. Une explication pour ça, pour Snoke aussi, pour la « technique Holdo » également. Tout renvoie au passé, tout est expliqué. Il n’y a jamais eu rien de mieux que la trilogie originale, il n’y aura jamais rien de mieux. Tout est bien qui finit bien. Ne faisons rien de neuf.

Et bah, justement, si. Je pense sincèrement que cette postlogie va rentrer dans les annales. Que Les Derniers Jedi est un grand film, qu’il sera pour ma génération comme l’épisode V avait été pour la sienne. Peu importe qu’il soit mieux ou moins bien, il aura les mêmes effets sur son public. Je suis persuadé que Rian Johnson a atteint le niveau de la trilogie originale avec son épisode VIII. C’est tout simplement aussi bon, parce qu’on a pu ressentir des choses tout aussi puissantes.

En fait, cette postlogie a les mêmes qualités et les mêmes défauts que la trilogie originale. Un deuxième épisode qui approfondit les enjeux du premier, et un dernier qui les escamote.

Et si je me fie à la postérité de la trilogie originale, et en particulier du film d’Irvin Kershner, cela n’est pas un vrai problème. L’Empire contre-attaque n’est-il pas vu comme le climax de ces trois premiers films, ce moment où cette saga féerique a pris une tournure plus sombre et plus universel, une tournure d’autant plus puissante qu’elle a été éphémère ?

Sa postérité se lit tout simplement dans le fait que c’est bien l’épisode V et sa terrible révélation sur les origines de Luke qui a fait naître cette maladie de la filiation dont le personnage de Rey a fait les frais.

Le gâchis du Retour du Jedi n’a pas empêché de voir que L’Empire contre-attaque était un grand film, il l’a même souligné. Pareil pour cet épisode IX, dont la paresse et la facilité contraste avec l’audace de l’épisode VIII.

Alors merci L’Ascension de Skywalker. Vraiment. Merci également parce que, mine de rien, JJ est aussi celui qui a créé ces personnages qu’il a fini par plomber. Et merci parce qu’en vrai, ce film n’est pas mauvais : il n’est pas désagréable, il offre de vrais beaux moments de mise en scène. La scène du baiser final, celle des ponts de force entre Ben et Rey, par exemple. Que des trucs qui ont été préparé par le VIII soit dit en passant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pierre-Yves_Georges Star Wars : L'Ascension de Skywalker