The most disappointing thing since my son

Avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Avatar KiraYagami
Critique publiée par le

Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce nouveau film de la saga. J’avais adoré les deux derniers, mais entre la volonté évidente de JJ de « rassurer » les fans en ignorant The Last Jedi tout en concluant une trilogie sans aucune vision créative globale. J’aime JJ de tout mon cœur donc je lui accordais ma confiance, mais force est de constater qu’il s’est bien chié dessus pour une fois. Spoilers, je préviens.

Le premier problème, c’est qu’il s’agit plus d’une suite à l’épisode VII qu’à l’épisode VIII. Ce dernier s’amusait déjà à déconstruire les bases posées par le VII, et le IX essaie d’ignorer tant que possible le film de Rian Johnson, que ce soit au niveau des personnages, Rose étant inexistante, tant pis pour le duo qu’elle formait avec Finn, ou des révélations. Le VIII disait que les parents de Rey n’étaient personne, mais en fait ils n’étaient personne « d’un certain point de vue », bel hommage à la trilogie originale cela dit, mais mal foutu car là même le contexte ne sauve pas ce retcon débile. Et comme il essaie d’ignorer le VIII autant que possible, ce nouveau film essaie de caser autant de trucs que possible dans son premier acte, et le tout ressemble ainsi à une grosse boucherie essayant de faire tenir deux films en 2h20.

Ensuite, JJ continue de poser des mystères, sans répondre à la moitié d’entre eux. La fameuse mystery box, c’est bien pour un premier épisode, pas pour sa conclusion, surtout quand le film se veut comme la « vraie » conclusion d’une saga de 41 ans. Quant aux explications données, la plupart ne sont pas du tout satisfaisantes vis-à-vis de l’histoire. Rey est la petite fille de Palpatine, ça veut donc dire que Palpatine avait des gosses ayant plus ou moins l’âge de Luke, et ça pose encore plus de questions. Et ça veut dire que Sheev a eu des relations sexuelles avec une autre personne, je suis déjà à peine remis du traumatisme provoqué par Voldemort dans la même situation, mais au moins, on avait une explication sur le pourquoi du comment. JJ abuse encore sur le fan service, je trouvais celui du VII très bien foutu, par contre là il est en roue libre, et ne manque pas une occasion de rappeler un instant de la trilogie originale, jusqu’à atteindre le point de non-retour quand Maz file une médaille à Chewbacca.

Et vu que je mentionne Voldemort, je suis obligé de me rendre à l’évidence que ce film me rappelle en de nombreux points Harry Potter et l’enfant maudit, et pas seulement sur l’existence soudaine de descendants du grand méchant, mais parce qu’on dirait vraiment une fanfiction pourrie imaginée sur le tas, avec un script dégueulasse. Certes les dialogues sont infiniment meilleurs que la prélogie, pas dur cela dit, même en le faisant exprès je ne suis pas sûr que ce soit possible. Par contre la structure du film est vraiment mal foutue, on enchaîne les voyages pour retrouver un objet permettant de retrouver un objet et ainsi de suite, un prétexte évident pour meubler qui passe mal dans ce qui, encore une fois, est censé conclure 9 films.

Ajoutons à ça le manque d’inventivité du tout, notamment JJ et son fétichisme pour les destructeurs de planètes, mais il n’a pas mis une nouvelle étoile noire, donc je suppose que ça ne compte pas pour lui. On se retrouve donc encore avec une menace sur toute la galaxie, avec plein de croiseurs sortis tout droit de mon cul. Puis Palpatine prouve une fois de plus qu’il est le plus gros débile de la galaxie en se faisant détruire presque de la même façon que face à Luke et Vader, en gueulant pendant un quart d’heure sur le retour des Siths, Ian McDiarmid en faisant comme d’habitude des caisses, sauf qu’ici, Palpatine est vraiment la seule figure d’opposition, et j’ai du mal à le trouver crédible quand il fait encore la même chose qu’avant. En plus aucune explication potable sur pourquoi il a survécu et pourquoi il s’est touché la nouille pendant 30 ans.

Après, tout n’est pas à jeter, on a enfin une vraie relation entre nos trois héros principaux, c’est juste que ça arrive un peu trop tard, la relation entre Rey et Kylo est toujours aussi plaisante à suivre et de loin le plus gros point fort de ce film. C’est très bien réalisé aussi, mais voilà, à part ça, j’ai du mal à trouver le positif dans tout ça, surtout avec ce final qui ramène le statu quo d’avant l’épisode VII, sauf qu’à la place de Luke, c’est Rey qui est la relique de l’ordre Jedi, et qui sait, peut-être que l’empereur n’est toujours pas mort et est replié dans une région encore plus lointaine.

J’aime ces personnages donc j’espère pouvoir les revoir dans d’autres projets de la saga globale, mais en tant que conclusion de la saga Skywalker, ce fut une vraie déception, surtout de la part de JJ.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
9 apprécient · 2 n'apprécient pas

KiraYagami a ajouté ce film à 11 listes Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Autres actions de KiraYagami Star Wars : L'Ascension de Skywalker