Avis sur

Star Wars - Le Réveil de la Force par Xebeauxa

Avatar Xebeauxa
Critique publiée par le

Introduction

Bonjour à tous, je vais essayer de vous critiquer la bande annonce du réveil de la force et m'appuyer sur quelques lectures. "Que s'est il passé pendant ces trentes et quelques années ? Ou est Han Solo ? Qu'est il arrivé à Leia ? Luke est-il toujours vivant ?" J.J. Abrams, Vanity Fair numéro 25 -- juillet 2015.

N'en déplaise à J.J. quelques écrit ont été effectués pour couvrir tout ou partie de ces trentes dernières années. Mais avril 2014 est passé par là http://www.starwars.com/news/disney-publishing-worldwide-and-random-house-announce-relaunch-of-star-wars-adult-fiction-line et efface les livres de l'univers étendu pour les reléguer au rang de légendes. Il est donc alors question de savoir ce qu'il peut se passer dans cette période très lointaine.

Personnages

L'histoire porte alors sur le Faucon Millenium, Finn, BB-8, Rey, Chewbacca, Han Solo (dans l'ordre de la couverture de Vanity Fair), Kylo Ren, Poe Dameron et Leia. Les personnages sont très bien écrits, et c'est un plaisir de retrouver les personnages déjà vu dans la saga.

Procédons par analogies afin de décrire leurs personnalités. Rey est une petite fille entre 8 et 10 qui est une grande passionnée de Star Wars. Elle est plus du genre à faire de la récup pour se créer ses jouets à l'effigie de Star Wars comme un marcheur AT-AT avec lequel elle jouerai seule dans son jardin. A toute berzingue sur son vélo Poe Dameron lui passe devant. Jeune garçon d'une dizaine d'années il profite d'une balade avec son chien ( que je nommerai BB-8 ) pour reproduire les batailles spatiales de Star Wars. Wouhou ! C'est aussi ce que pourrais ce dire Finn, gosse de 8 ans nouveau dans le quartier. C'est une vraie pile électrique, il cours partout que ce soit avec ou sans son super costume de Stormtrooper.

Le quartier est actuellement gouverné par une bande de loubards, un premier ordre d'adolescents entre 15 et 17 ans. Kylo Ren est le visage du groupe, visage c'est vite dit avec tous ses boutons d'acnée sur le visage. Il est connu pour être turbulent même à la maison, piquant parfois de grosse colères noires. Le général Hux est le petit malin de l'équipe, malin il faut l'être pour savoir manipuler efficacement Kylo Ren et ne pas tomber sous son courroux lorsqu'il se fâche. Parlons aussi de cette fille, Phasma, qui traine avec eux, reconnaissable avec tous ses bijoux en faux chromé.

Puis le quartier est vivant, dans les adultes on à un vieux prof de sport qui cherche à rééduquer les jeunes. Sa "soeur" qui à un métier plus intelligent, peut-être bibliothécaire ou ingénieur. L'ex-mari de sa soeur n'est pas très loin, actuellement agent de police il surveille le quartier accompagné encore et toujours de M. Wookie. M. Wookie à toujours été plus agé que l'agent mais son côté simplet font qu'il n'est pas très dégourdi tous seul.

J'ai quelques réserve au sujet de BB-8. Sa forme ronde est très caractéristique mais comment assurer sa fonction d'astromechano dans les chasseur x-wing de nouvelle génération ? Sa tête est rattachée comment au reste de son corps ? Après la physique de Star Wars possède ses exceptions. Comme R2, BB-8 reste plein de surprises et rebondit très bien dans le Faucon Millenium ( attendez, c'est dans les dernier spot TV ).

Visuel

Le visuel peux prendre différentes formes que je vais évoquer ici, les lieux, les costuemes et aliens et les objets. L'action se passe sur Jakku, un monde avec des déserts et plein d'épaves de toute sorte. Rey survit en fouillant dans les épaves et cela donne un aspect plus science fiction un peu sale à l'univers. C'est un peu l'impression que donne la première demi-heure de film : un univers connu et éprouvé qui n'en a pas vu que des vertes. La scène de bataille sur l'eau ou dans la zone enneigée a pas mal de punch. Et le stormtrooper se battant à la matraque sonique contre Finn à vraiment la classe, il envoie !

"Dans le hall principal du château de la pirate Maz Kanata [...] rassemblement massif et hétéroclite de voyageurs intergalactiques et autres contrebandiers." Vanity Fair numéro 25 -- juillet 2015 Message décrivant un plan large de photos de personnages dans le magazine. Je n'ai pas souvenir de les avoir vu dans la bande annonce donc je me repose sur de la presse papier. C'est un grand plaisir de voir autant de personne dans un lieux aussi petit, surtout que la plupart des aliens n'ont encore jamais été présenté sur grand écran. Autant d'histoire à raconter dans les livres et les comics pour l'année suivante. Avec les années, les aliens sont assumés et présenté en presque pleine lumière. Ici il y a moins de références aux monstres récupérés ( le dévanoriens ressemble à un démon quelconque ).

Tous comme dans l'original, les objets ont l'air d'avoir vécu, de lapoussière apparait même sur certaines pièces que 'lont connaissait déjà et suffit à leur donner un autre impact. Par chance les araignées de l'espace n'ont pas laissé de toiles dans les halls abandonnés du Faucon Millenium.

Autour du film, mes limites

Alors pour ce qui est de l'intrigue, je ne pourrais réellement pa vous donner d'informations. Dans la petite bande-annonce de 2h15 environ je n'ai pas bien compris qui était au pouvoir. Certes il y le premier ordre avec le général Hux, capitaine Phasma et Kylo Ren qui semble en guerre, mais contre un système ? une idée politique ? Au risque de dynamiter les idées existantes et les vielles histoires des années 2000, aucune information ne filtre. Et ceci est très étrange après 4 épisodes d'une saga évoquant un sénat galactique. Pour ceux qui suivent correctement, Leia est fille du sénateur Organa qui perd sa vie, son monde et son métier dans Star Wars un nouvel espoir. Laissant la place à l'empire et les gouverneurs locaux d'après les dires du grand amiral Tarkin/Tarkan. Mais rien n’empêche d'avoir se type d'information dans le film.

A propose du Sénateur Organa, il est originaire d'Alderande qui à été détruite par l'étoile noire. Ce qui à affecté profondément Obi-Wan "Ben" Kenobi qui aurait entendu des milliers de voix crier et s'éteindre aussitôt. Une scène de Star Wars L'attaque des clones présente le jeune Anakin Skywalker massacrant des hommes des sables. Qui-Gon au travers de la force et de sa voix le prévient "Anakin, non !". Ce qui à affecté profondément Yoda. La force est quelque chose qui coule dans chaque être. Et se réveil de la force semble permettre à toute personne de la ressentir. Prenons exemple de l'attaque d'Endor par le général Solo : Luke Skywalker ressent la présence de son père Dark Vador, qui lui ressent la présence de son fils. Que philosophiquement tu sois influencé dans tes actions par tes proches, cela se comprend. Mais tu ne peux pas développer de sens envers ce proche s'il n'a pas de connexion à la force. La saga ne présente pas d'exemple valable : Obi-Wan Kenobi / Anakin Skywalker et le sénateur Palpatine / Anakin Skywalker sont des couples de personnes sensibles à la Force.

Références

Je pense que l'aspect des références est très important dans Star Wars. Remontons le temps jusqu'aux années 20, le cinéma n'étais que muet à l'époque et les enfants pouvaient s'émerveiller devant Buster Keaton ou Charlie "Charlot" Chaplin. Des personnages très expressifs par la gestuelle mais qu'il étais compliqué à comprendre car muet. Un peut comme Jar-Jar Binks dans Star Wars La menace fantôme. Un saut d'une dizaine d'année autour de la seconde guerre mondiale nous ammène aux films noirs. Connotation d'un critique français sur des films mettant en scène un détective privé (Obi-Wan Kenobi), une femme fatale (Padmé Amidala) qui séduit le héros (Anakin Skywalker) et les entraine vers leur chute. Les commentaires audio de Star Wars l'attaque des clone confirme l'inspiration de George Lucas.

Les années 60, un jeune passionné de scien-fiction de cette époque à pu lire des romans comme John Carter de Mars, voir à la télévision Flash Gordon ou encore The hidden fortress (1958). George Lucas ne cache pas ses références pour la création de Star Wars Un nouvel espoir (voir Star Wars la trilogie Les bonus). Tous cela pourrait continuer avec Star Wars Le réveil de la force. AUtrement dit 1960 plus une trentaine d'année nous amène aux années 1990. Et une des oeuvres majeures en SF de cette époque est une trilogie de film : Star Wars. Cette série qui s'inspirait auparavent de la pop culture pour la condenser finit par faire partie de cette même pop culture et se doit donc d'être présent à l'écran. Certains pourrais donc penser regarder un remake de Star Wars Un nouvel espoir ce qui est totalement voulu.

Viens alors une référence du petite écran, la série Charmed. Cette série évoque les aventures de trois sorcières de la lumière dans leur combat quotidien contre les démons qu'envoie la source. Ces sorcières sont affublées d'un, puis d'un deuxième, pouvoir. Prudence à un pouvoir télékinétique, pour déplacer les objets par la pensée. Piper peut figer le temps et les objets en mouvement. Phoebe à des prémonitions (passé ou futur) en touchant certains objets. Elles sont aussi accompagnées de Léo un être de lumière, qui est en fait un mort qui vient en aide au vivants un peu comme un ange gardien. Seul deux de ses pouvoirs ne sont pas présents dans la mythologie Star Wars. Pour le premier, Dark Vador peut dévier un tir de blaster avec la force dans Star Wars L'empire contre attaque. Yoda à montré des facultés à arrêter des éclairs juste avec ses mains et l'aide de la force (Star Wars L'attaque des clones et Star Wars La revanche des Siths). Pour le second pouvoir nous avons que les Jedi peuvent avoir des visions de la force lorsqu'ils sont en méditation ou qu'ils dorment. (Voir les même films que pour la phrase précédente). Es-ce que les trente années ont permis à la force d'avoir plus d'impact ? Comme si elle s'était réveillée ?

Les années 90 présentent aussi des séries TV telle que les mystères de Twin Peaks ou X-files. Des histoires paranormales qui ne resoivent pas de réponse en fin d'épisode mais peut-être plus dans les épisodes de fin de saison. Il faudra attendre les années 2010 et des séries comme Fringe pour avoir des réponse directement dans l'épisode. De la même façon, es-ce que Star Wars Le réveil de la force ne donne pas plus d'information sur la force ou l'histoire pour donner au gens l'envie de venir voir la suite ? J'ai même lu sur d'autre critique que ce film ce terminais sur un clifhanger, technique connue dans les séries TV des années 90 et après.

Conclusion

Donc J. J. Abrams répond donc à un gros cahier des charges : Wilhelm scream https://www.youtube.com/watch?v=cdbYsoEasio, "J'ai un mauvais pressentiment", "Que la force soit avec toi" ... Mais le fait sans comprendre ce qu'est la Force, les intrigues politiques, la physique des ... Georges Lucas ne le faisais pas non plus en fait. Et donc transforme cette Force en une magie, avec peut être plus de profondeur, capable d'imprégner des artefacts produisant de la lumière. (Oui je parle bien d'une lampe torche). Je dois en être sur en regardant le film qui devrait arriver d'ici deux ans. Mais non, cela fait déjà deux ans qu'il travaille sur cette bande-annonce. La licence va donc doubler le nombre de films mais sans ajouter de contenu ?

Annexe : Les médias autour du film

A propos des médias, certains d'entre vous ont du remarquer la forte présence de couvertures sur le thème du film dans les librairies au mois de décembre. Prenons par exemple le premiere N° 465 novembre 2015 "Où est Luke ? A quoi ressemble t'il aujourd'hui ? Et pourquoi n'est il pas sur l'affiche ?" Les choix des réalisateurs ne devraient pas être remis en cause par des journalistes et surtout pas avant de voir le film. Et j'ai déjà vu d'autre réflexions similaires un peu partout sur la toile. A ce propos Premiere évoque un documentaire "People vs George Lucas" pour dire que les passionnés de Star Wars (qui parle en anglais et qui sont en amérique et qui apparaissent dans le documentaire) en veulent mortellement à GL.J'aimerai leur répondre le regarder le documentaire (encore en production) "When the galaxy listens" ou même d'écouter ce que Jimmy Mac et Jason Swank ont à dire sur cette galaxie très très lointaine. Je regrette toujours plus le Lucasfilm Magazine qui connaissait suffisament sont public pour ne pas tergiverser sur les choix de GL

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 330 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Xebeauxa a ajouté ce film à 1 liste Star Wars - Le Réveil de la Force

Autres actions de Xebeauxa Star Wars - Le Réveil de la Force