Star Wars : Le réveil de la force !

Avis sur Star Wars : Le Réveil de la Force

Avatar David Rumeaux
Critique publiée par le

Aprés des mois d'attentes fébriles, il est là. Le nouveau Star Wars débarque enfin avec un matraquage publicitaire hallucinant. Mais est-ce qu'il le vaut au moins ? En fait... oui et non...

Clairement, l'ami Jean-Jacques Abrams est écrasé par l'héritage de la franchise. Lui qui avait dans un premier temps décliné la proposition (le film avait alors été proposé à Matthew Vaughn et Steven Spielberg) a fini par l'accepter et réécrire entièrement le scénario du film sur la base de ce qu'avait envisagé George Lucas qui a failli lui aussi le réaliser. Éblouissant sur certains points, notamment sa gestion des effets visuels, mélange de CGI pour certains cas (notamment l’empereur suprême Snoke (joué par Andy Serkis)) et d'effets pratiques dans d'autres (on pense à la créature interprété par Simon Pegg), le film assure sévérement, autant que dans sa mise en scéne malgré quelques étonnants problème de flou sur certains plans. Le probléme ne vient donc pas de là.

C'est plutôt dans le fan service qu'il faut aller le chercher : la premiére moitié du film en fait tellement qu'on a presque l'impression d'assister à un remake déguisé ! Un sacré beau remake, certes, mais ça reste la même chose ! Même séquence, mêmes rencontres, mêmes types de personnages, on ne peut pas être surpris en réalité. Et pourtant, les bonnes idées se bousculent. Le personnage de Finn, Stormtrooper refusant sa position, donne une vraie consistance à ces soldats qui ne sont pas que de la chair à canon. Faire de l'histoire des premiers films une espéce de légende auxquelles les gens ne croit plus vraiment est aussi une excellente chose (même si 32 ans semble un peu juste pour que l'histoire vraie soit rayés des cartes...).

Globalement, le casting est lui aussi excellent, du retour des anciens aux petits nouveaux. La palme revenant à Daisy Ridley, femme forte et combative à l'évolution qui semble tout a fait naturel, et qui est parfaitement à l'aise dans son rôle. Une nouvelle idole prévoir. Bien entendu, les anciens Carrie Fisher, Mark Hamill, Harrison Ford et même Max Von Sydow font leur retour, et côtoient Oscar Isaac, Adam Driver, John Boyega, Domnhall Gleeson, Lupita Nyongo'O mais aussi des apparitions plus courtes de Greg Grunberg, Ken Leung, Yayan Ruhian (le Mad Dog de The Raid !) et même... un caméo de Daniel Craig ! De quoi assurer le plaisir du fan même si, encore une fois, le film se perd dans sa trop grande envie de contenter tout le monde, et ne fait au final que répéter ce qu'on a aimé. On aurait préféré plus d'audace, ce qui interviendra peut-être dans la suite.

Le mot de la fin restera donc déception. Une petite car nous n'avons là qu'un bon divertissement. Remarquez, c'est déjà mieux que la prélogie et ça nous évitera d'appeler le réalisateur Jar Jar Abrams...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
1 apprécie

Autres actions de David Rumeaux Star Wars : Le Réveil de la Force