👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tout ça pour ça ! C'est vraiment le sentiment dominant après le visionnage. Dans le plus pur style actuel, on dépense plus de temps et d'argent à vendre les produits qu'à les fabriquer.

On en a eu de la pub pour le retour de Leïa, Chewbacca et Solo. Pour les nouveaux héros que sont le droïde à la Wall-E, l'anorexique qui a la force et l'afreux afro stromtrooper.

La sauce ne prend jamais. Déjà l'histoire à la base est d'inspiration sur l'épisode IV.
Les rebelles ont des plans que l'empire veut, ils planquent ces plans dans un droïde et ce droïde tombe aux mains d'un pauvre qui vit sur une planète désertique. Le pauvre maîtrise la force mais ne le sait pas encore. Le pauvre rencontre aussi un humanoïde qui balance plein de vannes pas drôles. Le pauvre quitte sa planète dans le faucon Millenium avec le droïde et l'humanoïde. Dans l'espace il se fait capturer par un vaisseau. Finalement il arrive à s'en échapper avec l'aide de quelqu'un rencontré dans ce vaisseau, prend contact avec la rebellion grâce à cette nouvelle rencontre.
De là les rebelles attaquent un vaisseau planète de l'empire qui possède une arme capable de détruire une planète. Vaisseau sur lequel se trouve un seigneur sith masqué avec un sabre laser rouge. Et ce seigneur sith tue le mec le plus connu du casting au moment du tournage. Et ensuite il y a une happy end.

Vous pensez que c'est le résumé lacunaire des deux tiers de l'épisode IV ? C'est aussi le résumé de l'épisode VII. Sauf que dans un le pauvre c'est luke un fermier, dans l'autre c'est Rey une ferrailleuse rom. Dans l'un l'humanoïde c'est C3PO dans l'autre c'est un stormtrooper noir, dans l'un le droïde c'est R2D2 dans l'autre c'est BB8, dans l'un ils se font caputer par l'étoile noire, dans l'autre par un cargo de Han Solo, dans l'un ils rencontrent la princesse Leia, dans l'autre Han Solo. Dans un l'empire s'appelle premier cercle, dans l'autre empire. Dans un l'arme s'appelle étoile noire, dans l'autre starkiller, dans un le sith c'est dark vador, dans l'autre kylo ren, dans l'un l'acteur connu qui meurt c'est Alec Guinness, dans l'autre c'est Harrison Ford.

Pire, même les personnages sont les mêmes. Luke c'est la force et un pilote d'exception, Han c'est un mec cool et débrouillard. Bienvenue aux deux nouveaux personnages : Rey qui a la force et la débrouillardise, et Poe qui a le côté cool et est un pilote d'exception.

Bref l'histoire c'est une sorte non pas de reboot ou de remake, mais une sorte de remix un peu comme un tube de musique ayant fait fureur dans les années 70 par son aspect novateur, dont le thème musical serait repris dans un remix actuel pour le remettre au goût du jour. En général ce genre de démarche musicale ne donne jamais rien de bon mais ça permet de se faire du fric facilement. C'est exactement pareil ici.

Ensuite l'univers Star Wars on le détruit.
Dès qu'on voit un sabre laser on a le droit à une scène ridicule. D'abord c'est Rey qui est attiré par un sabre laser qui l'a choisie, un peu à la Harry Potter où les baguettes choisissent les sorciers. Ensuite c'est le Kylo Ren qui dès qu'il est enervé détruit la pièce dans laquelle il est à grand coup de sabre laser sans ce soucier de ce qui s'y trouve (style pupitre de commande de vaisseau spatial). Enfin les combats sont juste ridicules, entre Finn le stormtrooper qui utilise le sabre laser sans être jedi pour se battre avec un autre stormtrooper qui pare avec un fusil laser ces coups alors qu'un sabre laser c'était censé ne pouvoir être paré que par d'autres sabres laser, puis une deuxième fois l'utilise pour contenir le seigneur sith et il y arrive, puis enfin par Rey qui en prenant en main ce sabre pour la première fois arrive à matter un seigneur sith et un puissant en plus, le mec il arrive à stopper les tir de lasers. Et bien sûr la scène entre Han Solo et son fils ridicule et prévisible à souhait.
Après la force on n'en a jamais autant parlé sans en voir un bout. Han Solo se met à parler de force, comme Leïa. WTF ? En revanche on ne voit aucun chevalier Jedi de tout le film. Mais Rey arrive à développer toute seule des capacités de contrôle mental, de résistance mentale, et de maîtrise du sabre LASER sur le tas, très rapidement (quelques minutes) et sans même avoir vraiment été informée de la nature de la chose ! Un peu comme si un paysan illettré du fin fond de l'Afrique découvrait les équations d'Einstein en un quart d'heure sans jamais avoir entendu parler de physique ou de mathématiques supérieures.
D'un autre côté c'est l'univers technologique de Star Wars qui est détruit. Désormais le Faucon Millenium qui dans les opus précédent ne marchait pas une fois sur deux est désormais 100% fiable car il a passé des décennies dans une décharge sans entretien, ce qui comme chacun sait fiabilise bien. Ah si j'oubliais, il y a une fuite à un moment mais c'est réparé avec du scotch, ça doit être l'effet "seul sur Mars" car désormais le spectateur est famillier avec l'idée qu'en matière de spatial le scotch est la technologie la plus aboutie. De plus désormais l'hyperespace ne nécessite plus de longs calculs pour "ne pas passer dans une supernovae" maintenant on peut le déclencher depuis l'intérieur d'un vaisseau avec un monstre sur le parebrise, et le désactiver au milieu d'une forêt en arrivant sur une planète.
Les frégates, transporteurs, destroyers ou autre vaisseaux moyens n'existent plus. Désormais c'est soit du X-Wing, soit du TIE fighter, soit le faucon millenium soit un croiseur impérial.

Et pour finir les méchants. Le big boss est une mauvaise motion capture mélange entre gollum et Voldemort. Les deux autres sont un des acteurs d'Harry Potter à qui on a donné la voix de Brad Pitt -general Hux-, un capitaine féminin pour vendre des figurines dont on ne voit jamais la tronche -c'est paraît-il Brienne de Tarth de Game of Thrones-, et un nouveau mec "lord casque noir" mais qui n'hésite pas à l'enlever pour dévoiler sa chevelure ridicule de rock star des années 80. Brefs ils sont ridicules.

Ai-je parlé du politiquement correct actuel à mettre en héros une femme et un noir ? C'est chose faite.

Faudrait que je vois le "Star Wars Holiday special" tant décrié, ça doit être du même tonneau.

wasabi
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les pires blockbusters

il y a 6 ans

10 j'aime

1 commentaire

Star Wars - Le Réveil de la Force
Samu-L
6

Star Wars Episode VII: A New Hope Strikes Back

Divulgâchage épique dans ce billet!!! Au départ, j'avais décidé de pas intervenir. Je m'étais dis: " mon petit Sam, est-ce que ça vaut vraiment la peine de t'embarquer là dedans? Parce que tu sais...

Lire la critique

il y a 6 ans

284 j'aime

97

Star Wars - Le Réveil de la Force
Palplathune
4

La force a la gueule de bois

Quand on critique quelque chose qui tient autant de l'affectif que Star Wars, il est bon de dire d'où l'on vient. En l'occurrence, je suis un (relativement) vieux fan de la trilogie originale. Cet...

Lire la critique

il y a 6 ans

228 j'aime

37

Star Wars - Le Réveil de la Force
Velvetman
5

La nostalgie des étoiles

Le marasme est là, le nouveau Star Wars vient de prendre place dans nos salles obscures, tel un Destroyer qui viendrait affaiblir l’éclat d’une planète. Les sabres, les X Wing, les pouvoirs, la...

Lire la critique

il y a 6 ans

208 j'aime

21

Collateral
wasabi
6
Collateral

condensé de politiquement correct

Une histoire classique d'enquête policière faite en 4 jours suite à un meurtre où on multiplie les pistes et où les personnages s'entrecroisent un peu à l'image du film "collision". C'est bien cadré,...

Lire la critique

il y a 4 ans

15 j'aime

15

Aniara : L'Odyssée stellaire
wasabi
6

Une histoire au service de la propagande

Les images sont jolies, c'est joué correctement, ça se laisse regarder. Mais il y a un gros problème, ce n'est pas une histoire de SF qui permet de faire un parallèle avec des problèmes actuels,...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

63

Marvel's Cloak & Dagger
wasabi
4

Obama le superhéros

Bon deux épisodes de disponibles que j'ai regardés, pas sûr que je tienne le troisième réglementaire pour me faire un avis. Ça dégouline de politiquement correct ce qui fait que c'est complètement...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

11