Une écriture effroyable

Avis sur Star Wars - Les Derniers Jedi

Avatar Ludwig Sylow
Critique publiée par le

Quelle déception cet épisode VIII.

Commençons par les choses qui vont bien avant de présenter les défauts qui, à mon sens, nuisent énormément au film et à l'univers Star Wars.

  • La réalisation est sympathique, c'est plutôt dynamique et fluide. Certaines idées de mise en scène (dans la caverne par exemple) sont sympas et il y a de très jolis visuels (la planète de sel et ses volutes rouges, la destruction de la flotte du Premier Ordre,..), globalement la photographie est très bien.
  • Les acteurs font bien le taff et sont tous convaincants.
  • Le gag de la plante verte (lors d'une des leçons de Luke) fonctionne très bien (et c'est bien le seul).

Passons au reste. Rappelons qu'il n'est pas toujours évident de faire une suite. A étendre un univers, on risque de créer des incohérences ou alors d'aller à l'encontre de ce qu'avait pu imaginer le spectateur. On peut recréer des choses ou les faire évoluer mais en restant prudent car plus on modifie l'essence de l'univers plus on risque d'en éjecter de nombreux spectateurs qui ne reconnaitraient plus le monde qu'il avaient imaginé (dans un sens cette partie du film appartient aux spectateurs).

Rian Johnson échoue précisément à de nombreuses reprises sur cet aspect et détruit beaucoup trop de choses, trop rapidement, sans proposer quelque chose de neuf en remplacement. En fait le film est plutôt schizophrène : à la fois il rappelle l'importance de la force qui imprègne tout l'univers, le tient en équilibre (le discours de Luke, la séquence avec les enfants,..) et en même temps, il se moque de cette mythologie et cherche à l'effacer (le jet du sabre laser, sa destruction en deux, les livres sacrés qui sont détruits, le fer à repasser). Pourtant, il ne propose rien de neuf (hormis un regard désabusé sur les actes héroïques qui sont réprimés par le film) : le bien s'oppose encore au mal et l'entraide permettra aux opprimés de s'élever contre l'oppresseur.

A mon sens, le récit va droit dans le mur en procédant ainsi. On ne peut pas ériger quelque chose comme un symbole mystique pour ensuite se moquer de le lui et demander aux spectateurs de continuer à croire que c'est super important. Par ailleurs, je pense que l'écriture des personnages et leurs interactions est effroyable. Soit les personnages ne servent à rien, soit ils sont réécrits dans une position trop éloignée de ce qu'on savait. Voici les majeurs défauts qui nuisent à la crédibilité du film :

  • Le personnage de Luke est un bon exemple, il me semble à l'opposé de l'homme triomphant (mais marqué par la mort de son père) du retour du Jedi. Qu'il soit diminué pourquoi pas mais là, j'ai l'impression de voir quelqu'un d'autre. D'ailleurs, Mark Hamill pensait la même chose.
  • Leia ne peut pas flotter dans l'espace et survivre, c'est débile. Même si elle peut maitriser la force, on ne l'a jamais vu faire et ce n'est pas crédible de faire un exploit comme ça, mine de rien.
  • Les fantômes ne peuvent pas interagir avec ce qui les entoure (on le sait des films précédents). Donc, pas de coup de cannes dans la tête, pas d'éclairs foudroyants.
  • Passer en vitesse lumière pour exploser toute une flotte, c'est pas possible non plus. Sinon, l'étoile Noire ça aurait vite été plié. Au passage, c'est pas idiot de piquer des idées chez Battlestar Galactica (la course poursuite) mais chez eux c'était mieux foutu et il y avait de la tension (due à la répétition de la course poursuite).

    Sur des aspects un peu moins importants :

  • Les interactions entre les personnages sont inexistantes, il n'y aucune notion d'efforts. Ils arrivent à faire tous ce qu'ils veulent parce que le scénario, en grand fainéant, le permet (la maitrise de la force, conduire un vaisseau, soulever des rochers, se battre au corps à corps, se sauver d'une prison,...). A la fin du film, aucun n'a évolué. C'est triste quand même, y'a même Poe qui devient inutile et qui a été remplacé par Laura Dern (dont le rôle ne sert pas à grand chose et aurait pu être exécuté par Leia) ; il y a aussi la camarade de Finn dont on se serait bien passé.

  • Introduire Snoke pour le tuer aussi bêtement, c'est assez fort. Note : son pyjama était dégueu.

  • L'humour débile prend beaucoup trop de place et nuit fortement à la tension dramatique (les petites bestioles, Finn qui perd les eaux, Poe qui fait des canulars téléphoniques, les vieilles de l'île,...). C'est encore plus malvenu et intrusif que chez Marvel.

  • Le passage sur la planète casino tirée de James Bond contre Docteur Voldemort est effroyable. L'univers ne paraît pas cohérent, c'est pas intéressant, tout va trop vite, leur plan est moisi et ne repose que sur le scénario qui les aide constamment pour les faire avancer.

  • Toutes les émotions semblent répondent à un cahier des charges hyper tendu : ressens ça, aie peur, aie de l'empathie,... Mais dans le film, tout s'enchaîne trop vite et on a le temps de rien ressentir. Par exemple, on voit à peine la réaction de Luke lorsqu'il apprend la mort de Han. Pourtant, c'est important car c'était quelqu'un d'essentiel dans sa vie. Autre exemple, au début du film, on voit une pilote (la soeur de l'autre) qui va mourir et le film semble vouloir nous faire sentir de la tristesse pour elle. Seulement, ça ne marche pas car on la connait depuis à peine une minute. Et ce procédé dure durant tout le film.

Bref, je n'ai sûrement pas tout dit mais les quelques lignes ci-dessus me paraissent suffisantes pour expliquer pourquoi je trouve ce film médiocre (malgré quelques qualités) et pourquoi il nuit à l'univers Star Wars.

En conclusion, ce film est une grosse déception qui semble accorder plus d'importance à un spectacle idiot, prédigéré, ressassant des vieux souvenirs (tous ces clins d'oeil peu discrets aux épisodes V et VI), sans risque, inoffensif et calibré pour faire du fric (ne serait-ce pas dit, à demi-mot, par Benicio del Toro, caricatural, qui ramasse plein d'argent en disant : "it's just business" ?). En plus de cela, il se permet d'être iconoclaste, de réduire à néant les enjeux dramatiques de la nouvelle trilogie sans pour véritablement proposer quelque chose de nouveau à la place. C'est triste, cet univers m'avait pourtant bien fait rêver, là je déchante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Ludwig Sylow a ajouté ce film à 1 liste Star Wars - Les Derniers Jedi

Autres actions de Ludwig Sylow Star Wars - Les Derniers Jedi