👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Mettons nous d'accord une bonne fois pour toute et exprimons nous clairement: JJ Abrams, va manger tes ancêtres !

(Cette critique est tellement pleine de Spoilers, j'te raconte même pas !)

Ouais, parce que cet épisode 8, il est vraiment pas mal. Mais son problème principal c'est qu'il a dû se tortiller le derch' comme il pouvait avec le scénario (somme toute assez merdique, si l'on considère la situation de façon holistique) que lui avait laissé le précédent opus.
Abrams a créé un Kylo Ren fade, un Premier Ordre qui sort d'on ne sait où, un Supreme Leader (with cheese) qui, si il est assez cool, sort aussi de nulle part et a l'air assez puissant. Il nous balance une rébellion dont on ne comprend pas l'exact positionnement dans tout ça (car, si j'ai bien compris, actuellement c'est plutôt le Premier Ordre qui est une rébellion contre la république, donc la Rébellion c'est quoi ? Une branche armée de la république ? Où est le sénat, où est la putain de république ??).
Voilà, Abrams nous balance tout ça et maintenant il fallait s'en dépatouiller.
Et Rian Johnson s'en est finalement bien tiré ! Des partis pris risqués, une volonté d'originalité, un Luke Skywalker à contre pied mais qui reste toujours très badass et sacrément appréciable, un Kylo qui tente des trucs pour évoluer (même si il reste tout de même un ado très très Emo). Une tentative d'introspection sur Rey (qui tombe à plat dans une scène qui aurait pu être intéressante et un peu dark mais qui se contente de nous la montrer claquer des doigts, certes de façon très rythmique mais c'est un beau gâchis de scène).
Non mais le principal problème, je le répète, c'est que Johnson a dû récupérer une patate chaude balancée par Abrams qui nous a tout de même bien foutu dans la merde.

Dans les points positifs, je mettrais un Luke Skywalker tourmenté dont on arrive totalement à comprendre les tiraillements internes. Ca casse un peu le mythe auquel on pouvait s'attendre à son propos, mais ça reste dans la logique du personnage. Par contre je suis tellement déçue qu'il nous fasse une "Obi-Wan" tellement improbable à la fin. Le mec vient de faire, ok, un truc super balèze et badass et puissant, on s'attends à ce qu'il aille faire un somme ou (je sais pas moi,) boire un coup pour se remettre… ben non, il "crève". PAF. Luke fait UN PUTAIN DE TRUC DU FILM et il se dématérialise. Bon bon bon… Mais par contre j'aime le côté "grumpy old man" qui veut qu'on lui foute la paix et qui trolle Rey à plusieurs reprises (oui, car le film est truffé de petites blagounettes. Je sais que ça a déplu à pas mal de monde, mais pour moi ça a très bien fonctionné et j'en suis très fan).

Ensuite, Kylo qui tue Snoke. A la fois un point positif et négatif à mon goût. Car j'aurais bien voulu en savoir plus sur Snoke. Et tout simplement plus le voir. Parce que du coup il ne fait pas grand chose de la saga. Dans le VII on l'aperçoit à peine. Dans cet opus on a juste le temps de se rendre compte qu'il est méga fort (se servir de la force à travers un hologramme, c'est pas mal. Et la façon dont il semble contrôler Kylo est impressionnante - même si au final il se fait avoir comme un bleu…) bref, on a juste le temps de se dire "wouah, il est ultra puissant le vieux moche" que Kylo le découpe dans une scène qui retombe un peu comme un soufflet. Mais en même temps, c'est positif parce que c'est couillu de tuer le maître sith dans l'opus du milieu d'une trilogie et ça casse un peu le schéma habituel. Reste à voir ce que Kylo va faire de son nouveau statut (on voit quand même par la suite qu'il garde son côté gamin en crise et pour le moment, dur de le prendre au sérieux. Mais c'est une avancée tout de même pour le personnage).

Ensuite le reste pour faire vite:
Leia qui plane dans le vide sidéral, c'était tellement improbable que ça m'a provoqué un magnifique fou-rire.
La mission de Finn et Rose: inutile. J'ai eu un très bref et merveilleux espoir que ça soit Lando qu'ils trouvent pour hacker l'empire (tristesse). Surtout qu'ils n'y arrivent même pas au final (mais quelque part c'est couillu aussi de montrer des missions qui foirent complètement).
Le personnage de Del Toro: le Han Solo du pauvre. A tous les coup ce type va revenir dans l'épisode IX et va finir par les aider.
BB8: abusé. Beaucoup trop abusé. Les petits gags passent encore mais le droïde qui se retrouve à piloter un TR-TT, c'est pousser le bouchon un peu loin.
Chewbacca: on ne le voit pas assez. Putain. Déjà que dans A New Hope il n'a pas droit à une médaille, il est toujours traité comme un personnage secondaire dans cette trilogie et ça me déçoit. Sérieusement, quoi. On ne l'a même pas vu spécialement pleurer la mort de Han. Et pas de scène de retrouvailles particulière avec Luke… pffff moi je dis c'est du spécisme anti Wookie.

Yoda: oui, oui et encore oui ! Parfait. J'ai l'impression qu'ils ont utilisé la marionnette de l'épisode V en plus. Il est nickel. Et c'est l'un des personnages qui a le discours le plus intéressants du film. Il fait vraiment plaisir à voir et entendre. Et puis c'est bien de re-montrer les vieux maîtres version fantôme bleu, après le VII je me demandais ce qu'il en était et si on les reverrait.
Les combats sont très beaux, que ce soit les chorégraphies au sabre ou les batailles spatiales. Vraiment réussi, réalisation au poil.

On se retrouve donc finalement avec un épisode VIII qui penne à faire avancer son intrigue, tout en voulant en même temps multiplier les péripéties et les scènes d'actions. On finit par en sortir avec une impression perturbante de s'être agité frénétiquement sur place.

Kwack
7
Écrit par

il y a 4 ans

4 j'aime

3 commentaires

Star Wars - Les Derniers Jedi
Cyprien_Caddeo
4

Comment faire n'importe quoi avec Star Wars, par Disney.

Voilà, pour la première fois de ma vie, je me suis fait salement chier devant un Star Wars, j'ai levé les yeux au ciel, grommelé pendant toute la séance, et détesté un film de la saga. Je suis à deux...

Lire la critique

il y a 4 ans

304 j'aime

70

Star Wars - Les Derniers Jedi
Plug_In_Papa
7

Naguère des étoiles

Cela fait quarante ans que La guerre des étoiles est sorti, un film qui a tout changé et qui a marqué et accompagné des générations de spectateurs. Même si Les dents de la mer avait déjà bien ouvert...

Lire la critique

il y a 4 ans

293 j'aime

46

Star Wars - Les Derniers Jedi
Gand-Alf
8

Les vieilles choses doivent mourir.

S'attaquer à une institution comme celle que représente Star Wars, c'est comme inviter à danser la plus jolie des CM2 alors que tu n'es qu'en CE1. Qu'elles que soient ta bonne volonté, ta stratégie...

Lire la critique

il y a 4 ans

200 j'aime

54

Doctor Who
Kwack
10
Doctor Who

Reverse the polarity of the neutron flow !!

Compliqué de critiquer une série tellement longue et tellement changeante (7 Doctors différents durant la série 'classic') Disons simplement que, si comme moi, vous avez découvert Doctor Who à...

Lire la critique

il y a 9 ans

31 j'aime

8

Dumbo
Kwack
8
Dumbo

Endors toi mon bébé... *bouuhouuuhouuu*

Ce film est un traumatisme d'enfant pour moi. Oui. Dumbo. Par Bambi non. Bambi j'en avais rien à foutre quand j'étais gamine, même pas peur ! Mais Dumbo ! La partie dans le cirque m'effrayait au...

Lire la critique

il y a 9 ans

29 j'aime

1

Man of Steel
Kwack
5
Man of Steel

Critique de Man of Steel par Kwack

Comment ça vous avez l'impression ces dernières années d'encore et toujours revoir le même film à chaque super production américaine ? Ah ben... non, ouais, vous avez raison en fait. Même...

Lire la critique

il y a 9 ans

24 j'aime

29