Aussi convenu qu'inattendu

Avis sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Avatar Elkala
Critique publiée par le

On va pas se mentir, ce film était sûrement le film de divertissement le plus attendu de l'année, après une bande annonce alléchante et bien tournée qui n'est en fait qu'un feu de paille quand on voit les scènes dans le film. Et quand je fis divertissement, c'est pour remettre les choses dans leur contexte: Star Wars est un divertissement, pas un film d'auteur. Les films racontent tous une histoire légère, sans grand développement, ou alors seulement en sous texte pour développer l'univers étendu si cher à Lucas (et les dollars qu'il engrangeait) et maintenant à Disney (et les dollars que Mickey engrange, haha).

Ce huitième épisode de la saga est-il décevant? Oui, en partie car il ne révolutionne pas le déroulement type des films de la franchise qui conserve son rythme de croisière, et un instant, j'ai eu peur d'avoir la même construction que L'Empire contre Attaque. Autant j'ai pu comprendre que redémarrer la franchise avec un épisode 7 qui ne prenait aucun risque en mettant en place de nouveaux protagonistes et une nouvelle intrigue en copiant la structure narrative de l'épisode 4, autant là j'aurai crié au scandale. La seule nouveauté étant que le film prend part juste après l'épisode 7 en chronologie, contrairement à tous les épisodes précédents, séparés généralement par 5 ou 10 années (permettant justement d'insérer comics, romans, jeux-vidéos etc).

Puis finalement, cette crainte s'en est allée tout au long du film qui arrive à avoir sa personnalité. Je reprocherai juste le découpage des séquences, qui nous fait suivre beaucoup de personnages de façon assez décousue et nous sors un peu de chaque mini-intrigue. D'ailleurs, je pense qu'il y a trop de personnages à suivre, là où les deux trilogies précédentes avaient un tryptique clair: Anakin/Luke, Obi-Wan/Han-Leia et Sidious/Vador. Ici, on veut donner à chaque personnage son moment de gloire, et on se perd.

Cependant, ce film réussit là, où selon moi, la prélogie a été ratée. Tout ce qui se passe autour de la bataille Premier Ordre-Résistance, le discours politique, la vraie vie en dehors de ces deux factions se battant finalement pour le contrôle de la galaxie, tout cela est bien retranscrit sans être lourd à digérer avec des détails que le format film ne saurait rapporté. C'est pour moi la grosse surprise du film, et ce que j'ai pu apprécier dans le côté scénaristique novateur dans un Star Wars. La prélogie avait tenté cette approche mais de façon trop brouillonne avec le résultat que l'on connaît.

Nous avons aussi d'autres scènes assez inattendues, mais vous verrez ça dans le film en le voyant, avec un petit clin d'oeil sympa à Frank Oz. Les musiques sont toujours aussi exceptionnelles et un gros effort a été fait pour le rendu de la planète finale, ainsi que pour le vaisseau du suprême leader Snoke, aussi impressionnant que gigantesque.

Je pense honnêtement que nous ne pourrons plus, nous, les fans de la première heure être totalement surpris par un épisode canon, mais en terme de divertissement et d'émerveillement, la recette fonctionne toujours et je n'en demande pas plus. Si je veux approfondir l'univers, je regarde ce qui se fait sur l'univers étendu et il y a de quoi faire de ce côté.

Au revoir Carrie, c'était ton dernier rôle, et tu nous manqueras.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 181 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Elkala Star Wars : Les Derniers Jedi