L'étincelle a jeté un froid

Avis sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Avatar IronBastard
Critique publiée par le

Critique certifié sans Spoiler, enfin rien de majeur.

J'avoue être partagé vis-à-vis de ce Star Wars. Je ne suis pas un puriste, j'ai globalement apprécié la tentative de Reboot "respectueux" du VII et l'expérience Rogue One s'est avérée être assez plaisante. À chaud, ce Star Wars VII était un film que j'avais jugé de "pas mal", mais après réflexion et en me demandant ce que j'avais ressorti de cette expérience, il s'est avéré que mon avis s'est davantage orienté vers le côté obscur.

Tout d'abord, pour moi l'un des défauts principal du film, c'est la réalisation. La réalisation n'apporte pas grand chose à part quelques références poétiques, mais sans subtilité pour être sûr de ne pas manquer le message. De plus, certains effets font vraiment série B (mention spéciale à Matrix et au vol plané dans le vide sidéral)

Le découpage du film est complétement confus. Après la bataille spatiale, au centre de l'intrigue, j'ai cru que le film était terminé alors qu'il restait 20 min d'une autre bataille. 20 min pendant lesquels je me suis dit "Ah, ils vont couper à ce moment-là pour faire un cliffhanger" alors que ce n'était pas du tout l'objectif.

Au niveau des points positifs, on peut noter l'absence de fan-service, les anciens personnages ne sont pas usés à tort et à travers et laisse complétement leur place aux nouveaux. C'est également un très bon divertissement, les moyens sont là. L'innovation certaine du scénario, même si, et j'y reviendrai, je le placerai autant comme un point négatif que positif. L'humour est assez bien dosé et réussi parfois à faire mouche (même si les blagues sont parfois tellement lourdement insistés qu'on s'attend à entendre des rires enregistrés en arrière-plan).

Une chose est claire, le film innove, mais pour moi, ce n'est pas forcément une bonne chose. Tout d'abord, on sent que le film tente d'aborder des thèmes plus matures (La place des entreprises dans la guerre, le bien/le mal, tous les Rebelles sont-ils bons ? L'anarchie est-elle la seule option ?), mais toujours en les effleurant, ce qui a fait naître en moi une certaine de frustration d'imaginer ce que le film aurait pu être si ces thèmes avaient bien été traités.

Et c'est là pour moi que le mat blesse le plus. Le film n'a strictement aucun enjeu, jamais, à aucun moment les personnages doivent faire face à leurs responsabilités, ils font des erreurs, échouent, mais ce n'est pas grave, ça n'a aucune conséquence sur les personnages ou le monde qui les entoure (bons, ok, les personnages qui échouent gagnent un trait de caractère en plus et le figurant n°14 se fait tuer). Tout le milieu du film aurait pu être éludé que la fin aurait pu être cohérente avec le début. De plus, les scènes dramatiques ou à vocation à l'être sont toujours désamorcés par un trait d'humour, ce qui fait qu'à aucun moment, on ne sent les personnages en danger, à aucun moment, on ne ressent de l'empathie pour eux.

Un autre point, c'est le rejet catégorique de tout ce que l'intrigue de Star Wars VII avait tenté de lancer. Autant, je suis d'accord, un réalisateur ne doit pas se limiter à faire un simple travail d'exécutant, mais quand un film fait parti d'un tout, d'une saga, je trouve ça limite de simplement s'asseoir sur ce que les réalisateurs précédents ont tenté de faire au lieu d'essayer d'en tirer quelque chose et de le sublimer. La solution de facilité, c'est de tout balayer et de dire ", c'est comme ça que je veux que ça soit donc déformons le pour que ça corresponde à mon image de la chose". Si bien que le film puisse être excellent dans la réalisation ou dans les propos, ça en fera un mauvais épisode de la saga. Et finalement, on se retrouve face à un épisode qui déconstruit tout, mais qui ne construit rien et c'est bien simple, à froid, c'est exactement ce que j'ai ressenti : le vide.

Pour synthétiser, je trouve que ce film bien que tentant de prendre des risques (ce qui est louable pour un film Star Wars), se retrouve finalement comme un d'adolescent rebelle et nihiliste, détruisant tout, mais ne proposant rien pour le remplacer, laissant les autres se démerder avec le bordel qu'il a laissé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 10024 fois
127 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de IronBastard Star Wars : Les Derniers Jedi