LE DERNIER Jedi

Avis sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Avatar Albator_Larson
Critique publiée par le

Depuis Rogue One (qui était une belle surprise après le décevant sans être mauvais selon moi, VIIème épisode de J.J. Abrams qui avait pourtant fait de l'excellent travail sur Star Trek ...), aucun Star Wars n'arrive à me convaincre … J'ai l'impression d'avoir été pris pour un idiot durant tout le film en dépit d'une bonne réalisation (même si le montage est moins bon que la première trilogie bien qu'il recycle de nombreux plans de ces dits films).

Notamment à cause du traitement des personnages, d'abord l'amiral Ackbar, sa mort est juste expédiée comme s'il n'était qu'une sous-m***** …

Snoke se fait tuer alors qu'il est un maître de la force et il n'a pas su prévoir que Kylo Ren allait le trahir … quoi ?!

C'est censé être lui le boss final et il meurt comme l'amiral Ackbar … et le pire c'est que juste après Kylo galère face aux hommes de Snoke !

Le film n'a plus aucune logique … d'ailleurs où sont les chevaliers de Ren car on les a hypé dans le 7 mais pour l'instant on ne les a toujours pas vu, j'espère que les scénaristes auront la décence de ne pas les introduire dans le 9 (même si ça risque d'arriver car il n'y a pas de véritable antagoniste !) !

Leia: la scène où elle vole dans l'espace alors que cela aurait été sobre de la faire mourir dans cet épisode en sachant qu'elle est décédée mais non … elle utilise la force, comment ?!

Ferme-la c'est magique 1 !

Et Luke Skywalker, mon dieu Luke de tous les personnages, Disney vous avez réussi à lui donner le pire traitement possible pour l'un des personnages qui a le plus marqué la Pop culture de son empreinte (Disney a réussi à faire pire que la mort d'Han Solo !), à ce niveau de manque total de respect, ça en devient insultant pour tous les fans de la trilogie originale, tout le travail de Lucas et ses collaborateurs a été réduit à néant par des cyniques ne pensant qu'a l'argent et à leur idéologie de merd*, ça me dégoute !

Allez maintenant passons, aux incohérences scénaristiques, il y a en a tellement que je ne vais n'en citer que deux qui m'ont fait sauter de mon siège :

  • Alors il y a une des les premières minutes avec Hux et Poe, car Poe vient voir Hux pour se moquer de lui, mais Hux à la place de le fusiller vite fait bien fait, se tourne les pousse en attendant que Poe soit hors d'attente pour demander à son canon de tirer …

On a également le passage avec Leia et le passage où l'une des cheffes de la rébellion se sacrifie pour détruire la flotte de Snoke … mais en sachant qu'un seul vaisseau peut détruire toute une flotte pourquoi ne pas faire ça tout le temps ?! (avec une armée de Jedi fantôme un peu comme dans le Seigneur des Anneaux, vu que Yoda lance des éclairs ? Et d'ailleurs pourquoi Yoda est là et pas Obi-Wan et Anakin, c'est simple parce que Disney veut se débarrasser de la prélogie fortement critiquée … )

Sans parler de l'intrigue avec Finn et l'asiatique (car oui il faut remplir les quotas et mettre des femmes de tous les coins du monde à l'écran !) ne servant à rien tue ce film, il a beau se vouloir couillu, tout ce que fait ce film est vain et sa suite annonce du très très mauvais ... car entre Kylo Ren, le faux " méchant ", Rey la vraie " gentille ", Finn qui sert à rien et les autres, le prochain va être un poussin mort-né !

Rian Johnson a beau se la péter mais toutes les idées scénaristiques qu'il a ne sont que des recyclages de la première trilogie et des jeux le Pouvoir de la Force !

En plus, niveau questionnement de fond : à part sa pseudo réflexion sur le jeu dans la scène du casino et sur les Midi-chloriens (avec la révélation de Kylo Ren sur Rey) il n'y a que dalle ! Que dalle !

Le côté tragédie grec de la prélogie : Rian Johnson et Kathleen Kennedy : " On s'en fout, on est "originaux" donc taisez-vous ! "

Les comparaisons Empire / Alliance Rebelle rappelant la Seconde Guerre Mondiale: Rian Johnson et Kathleen Kennedy: " On s'en fout ! "

Les personnages cultes de la série: les deux: " On s'en fout, on est pas George Lucas, on n'est pas du nouvel Hollywood, on se dit " Fan " de Star Wars, on se fiche de vos avis, tant que ça marche et qu'on peut faire de l'argent et du féminisme pourri (mais qu'est-ce que c'est forcé dans la nouvelle trilogie le côté féministe que ça en devient insupportable …), on est content ! "

Voilà ce qu'est le film.

Et si vous pensez que ce Star Wars VIII n'abuse pas du féminisme, je vais vous le démontrer :

Je vais commencer sur les déclarations Kathleen Kennedy au sujet du film, les personnages de Phasma, Rey, Rose, l'amiral qui se suicide pour détruire la flotte de Snoke sont justes là parce qu'il fallait mettre des femmes à l'écran, à proprement parlé leurs personnages pourrait être changé par des hommes qu'on ne verrait pas la différence ... le personnage de Rey très cheaté dans le VII n'est pas là, car elle est la fille de Luke ou Obi-Wan, non, Kathleen Kennedy voulait un personnage féminin " fort " donc les scénaristes ont fait en sorte de la rendre cheaté quitte à battre un élève de Luke Skywalker l'élu ! (sans parler qu'elle a des connaissances diverses et variées, alors qu'elle vit dans le trou du c** du monde, qu'elle sait faire de l'escalade, qu'elle est courageuse, pure, souriante, noble, tolérante, athlétique, etc. sa perfection n'est égale qu'au vide total de son personnage qui est censé être la figure de proue de cette nouvelle trilogie)

Sur quelle planète cela serait possible alors qu'elle ne savait même pas ce qu'était la force, et vous pourrez me dire que Luke aussi dans l'épisode IV, il ne connaissait pas trop la force, certes, mais il n'a pas battu au sabre Dark Vador !

Pire, il a même perdu dans l'Empire Contre-Attaque alors qu'il s'était entrainé avec Yoda, alors que Rey bat Kylo (que j'aime appeler le Sasuke de Star Wars, parce qu'il a le cul entre deux chaises, qu'il est colérique et qu'il se croit sombre et torturé, alors qu'il n'est qu'un gamin se prenant pour Dark Vador en 1 milliard de fois moins bien écrit), j'ai essayé de chercher des réponses et je me disais que l'épisode VIII devait expliquer la raison et bien Rian Johnson nous l'a expliqué : " Allez vous faire F*****e ! "

Je suis mauvaise langue, Rian Johnson a bien réussi une chose avec Rey, c'est de lui donner une obsession: connaître qui sont ses parents ! C'est la chose que je dois lui reconnaître, il a réussi à améliorer un tant soit peu un personnage édulcoré (qui est toujours très mal écrit mais y a du progrès) et lui donner une scène où on a l'impression qu'elle est passé du côté obscur (je parie que Rian Johnson va la faire passer du côté obscur par une explication a deux balles et que Kylo passera quant à lui du côté des gentils parce que c'est bien d'être gentil pour ensuite nous donner un final identique au VI …)

Pour vous donner un exemple de pourquoi je dis qu'il y a un féminisme pourri dans Star Wars, je vais prendre cinq personnages féminins puis cinq personnages masculins :

Rey: parfaite même si elle va surement passer du côté obscur, parce qu'il faut un meilleur méchant que Kylo le faux "méchant"

finalement le grand méchant est Palpatine et Rey sa petite-fille, mais attendez, ce film ne dit pas que ces parents sont des roturiers, ah Jar-Jar, tu n'aimes vraiment pas Rian, quoique moi non plus, mais bon, basculer Rey en antagoniste et Kylo en protagoniste ou faire en sorte qu'on ait une fin qui permette à Finn de devenir le réel héros de cette nouvelle trilogie, aurait pu être meilleur.

Leia: là où dans la première trilogie elle avait de la gnaque et montrait un côté assez fragile malgré sa force de caractère, Georges Lucas avait tout fait en sorte pour qu'elle soit un personnage auquel les filles peuvent s'identifier (la princesse qui fait des erreurs, mais qui se bat du mieux qu'elle peut malgré son manque de formation militaire et le fait qu'elle ne soit pas une jedi), mais là aucun défaut, elle est toujours là pour aider, elle est plus forte avec la force que Mace Windu, un maître de la force (tout est normal, d'ailleurs au ciné j'ai vu quelques fans se facepalmer lors de cette scène), elle est douce, noble, tolérante, mère aimante et est bien sûr célibataire, car oui les femmes n'ont pas besoin d'hommes !

L'amiral Holdo: encore une fois " parfaite ", mais à la place de dire à Poe que vu que le premier ordre les suit encore c'est qu'il y a une taupe dans la résistance et qu'elle garde son plan de secours pour elle qui aurait implicitement montré qu'elle est prévoyante, mais qu'elle accorde difficilement sa confiance !

Mais non, à la place on nous sort un dialogue qui me fait penser à Gurren Lagann mais là où ça marchait dans Gurren Lagann, dans Star Wars et dans le contexte où ils sont, cela en devient stupide ...

Phasma: à la place d'être une féroce femme guerrière digne de Casca dans Berserk (qui est le meilleur exemple de femme guerrière à mon sens, bien meilleur que Wonder Woman !) non, les féministes font gueuler, alors on l'a fait mourir vite fait !

Et Rose: j'en aie déjà parlé, mais lors de la scène où Finn essaye de s'enfuir à la place de se montrer déçu par son héros et lui mettre un coup de taser qui est la réaction la plus édulcorée, elle aurait pu :

  • Le dénoncer à Holdo,

  • faire semblant de pleurer jusqu'à ce que Finn vienne la consoler pour ensuite le taser et se moquer de sa naiveté,

  • Ou se montrer en colère contre la résistance et Poe parce que sa sœur est morte de sa faute pour s'enfuir avec Finn.

Mais non ! Ils décident de partir sauver la résistance avec un plan pourri pompé sur l'empire contre-attaque en totalement inutile vu que cela n'aura servi à rien, car leur plan est pourri et la seule scène de cet arc qui aurait pu servir à quelque chose, la scène où Finn décidait de se sacrifier a était totalement gâché par elle … en un claquement de doigt, Finn est passé du personnage égoiste et lâche, qui finalement fait don de soi pour offrir un espoir à la résistance et ainsi donner un développement de personnage pertinent et très bien amené mais non, Rose le percute pour finir l'arc avec Rose qui embrasse (comme ça, elle en avait envie) Finn et lui dit qu'on ne se bat pas en tuant les méchants, mais en sauvant les gentils … voilà la preuve que ce Star Wars est manichéen mais se la pète pour se faire passer pour un film plus complexe qu'il ne l'est vraiment !

À la limite si elle se serait sacrifié à la place de Finn pour qu'ensuite Finn arrête d'être lâche et égoïste pour prendre des responsabilités au sein de la résistance en devenant un des leaders, là encore ça aurait été très bien, je n'aurais rien dit … Mais ces femmes n'ont aucune caractéristique propre, maintenant les hommes:

Finn: Pétillant, perdu, lâche, sympathique.

Poe: Talentueux, drôle, orgueilleux, têtu, moqueur.

Luke: étrange par rapport à son personnage d'origine, froid, grognon, confus, honteux mais qui cherche à se repentir.

Kylo Ren: Soupe au lait, insultant, influençable, lunatique et avec un complexe d'infériorité.

Hux: Hitler Junior, fidèle (envers le premier ordre), arrogant, vicieux, ridicule, fayot et totalement à côté de la plaque.

Snoke : une figure patriarcale qui incarne la fameuse masculinité toxique, ah le méchant homme hétéro cisgenre et pleins d'autres termes nauséabondes pour se sentir intelligent tout en étant soumis !

Et les chevaliers de Ren: Rian Johnson : " Qui ? Quoi, non ils n'existent pas voyons, je ne vois pas de quoi vous parlez … "

La psychologie des femmes est traitée comme je fais des plats au micro-ondes, sans amour et passion … le film n'a aucune cohérence, revendique comme Suicide Squad sa différence, alors que ce n'est pas le cas et joue le jeu de la bra*****e intellectuelle (par rapport à leur pseudo moral écologique avec Luke qui boit du lait d'extraterrestre, Chewbacca qui refuse de manger un porg et Rose et Finn qui libère des "chevaux", sa "réflexion" sur le jeu et sur les midi-chloriens) !

Ce n'est pas ça Star Wars ! Star Wars au départ, c'est La Forteresse Cachée de Kurosawa où un samouraï doit protéger une princesse d'un clan ennemi qui veut envahir ses terres, assisté par un duo de comic relief. De plus, Star Wars reprend les codes du bushido pour l'ordre des jedi les rendant comme des sages cherchant à se détacher de leurs émotions, pour pouvoir voir le monde de manière pour pouvoir voir le monde de manière plus posé et logique, sacrifiant de ce fait leurs désirs au service d'idéaux de paix, de savoir et d'harmonie avec la nature dans le prolongement de la philosophie zen japonaise !

Les Jedi sont donc des êtres d'exception, s'étant entrainé et dévoué de façon absolu à la cause et au code du jedi, en opposition aux jedi gris qui n'ont pas de règle, un peu comme Qui-Gon Jinn (un peu, car Obi-Wan n'en est pas devenu un malgré son enseignement), mais les jedis gris sont conscient des inconvénients des deux camps et essayent de trouver une balance, de ce fait, ils sont plus impulsifs que les jedi tout court !

En effet, le gris n'est pas plus équilibré que le blanc (logique vous me direz, mais vu que Rian Johnson et Kathleen Kennedy ont l'air d'accord, je le dis), permettre à tout le monde d'être un jedi comme le vends ses derniers épisodes grâce à Rey qui est à ce qu'il paraît personne, incarne le jedi gris pouvant être n'importe qui, produit de notre société qui prône la télé-réalité où on est génial pour rien …

Le fait de remplacer les jedi vertueux par les jedi gris est au final, une démarche mercantile basse à souhait exécuté par des cyniques ne pensant qu'à l'argent … eh oui, moins ce n'est pas mieux !

Qu'est ce qu'est The Last Jedi du point de vue de la saga Star Wars ?

Une remise à zéro permettant de pouvoir tout réécrire en fonction des besoins et envies des producteurs de Disney, n'expliquant pas comment le premier ordre a pu avoir une telle armée , tuant l'antagoniste principal, aussi bien pour faire un énorme doigt d'honneur à JJ Abrams ainsi qu'aux fans des films (car Johnson se justifie de nombreux choix en piochant dans les livres les plus obscurs, et en enchainant les références obscurs à Star Wars, que même certaines personnes comme moi, qui ont lu des BD et vu les séries n'ont pas …), il détruit l'ordre jedi pour des jedi gris permettant d'avoir plus de combats et moins de réflexions avec une complaisance du public dans sa situation actuel, ne le poussant pas à se dépasser en voyant des modèles tels que les jedi.

La nouvelle trilogie nous promettait d'avoir une héritière des Skywalker, Snoke en menace ultime créant de l'enjeu, que les gars de la résistance allait aider nos héros tout en ayant des arcs nous permettant de voir les modèles que sont les jedi permettre à des personnes normales de devenir exceptionnelles et d'avoir un entrainement jedi, mais non …

Bien qu'il soit la suite directe du VII, TLJ change la personnalité de certains personnages selon ses envies, sort des éléments scénaristiques de son chapeau, distille des idéologies qui ne servent que leur démarche mercantile ou contredire nos attentes pour le simple fait de cracher dans la soupe tout en pompant les précédents épisodes en se disant original …

En bref, ne le voyez pas si vous êtes fan des premiers Star Wars et de ces réflexions avec en toile de fond l'histoire des Skywalkers !

D'ailleurs le film a une énorme erreur dans son titre car ce n'est pas les Derniers Jedi mais LE DERNIER Jedi (seul Luke est un Jedi) !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 510 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Albator_Larson a ajouté ce film à 3 listes Star Wars : Les Derniers Jedi

Autres actions de Albator_Larson Star Wars : Les Derniers Jedi