La génèse de Ziggy Stardust !

Avis sur Stardust

Avatar Eric Peters
Critique publiée par le

En 1971, le talent de David Bowie n'a pas encore éclot mais après 3 albums et un mince succès, la maturation prend forme.
Le film se concentre sur une courte période de la vie de David Bowie alors que celui-ci cherche à se définir une identité et que sa femme Angela est enceinte de Duncan.

Ce voyage présenté comme "râté" aux Etats-Unis va se révéler fondateur puisqu'il contient tous les éléments de Ziggy : la découverte d'Iggy Pop, la rencontre avec Lou Reed, l'intégration d'éléments marquants tels que Vince Taylor (juste évoqué ici). Ron Oberman, très bien interprêté, dont le personnage concentre toute la vision cynique sur le show business, est le parfait coach d'un Bowie perdu en lui-même. Le groupe est quasi inexistant, mais il apparait à la fin et j'avoue que j'aime la confrontation avec Mick Ronson sur le choix du costume.

Alors oui le David présenté n'est pas parfait, le traitement des éléments est un peu rapide (la Factory d'Andy Warhol !), les scènes sur la folie sont parfois lourdes, la musique de Ziggy Stardust manque clairement à la conclusion du film, mais on comprend le cheminement de David vers son personnage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 688 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Eric Peters Stardust