Moi j'pensais que c'était des bulles de gaz qui brûlaient à des billions de kilomètres de nous

Avis sur Stardust - Le Mystère de l'Étoile

Avatar Menqet
Critique publiée par le

Ce film est un petit bijou de merveilleux, un véritable conte de fée, raconté tel quel et sans plus d'ambition. Il ne prétend pas verser dans ce qu'il n'est pas et se prêter des dimensions plus ou moins métaphysiques qu'il n'aurait pas les moyens d'assumer. Le parti pris est clair et le pacte est signé dès le début : la voix off nous donne l'impression d'être à côté d'un conteur.

Pourtant la scène d'exposition est certainement la moins bonne du film. Elle est artificielle, et est amenée un peu lourdement. Toute la contextualisation avec le scientifique ne sert pas le récit et mériterait d'être supprimée. La preuve ? On l'oublie rapidement, même si on n'oublie pas la petite aventure du père de Tristan dans le monde merveilleux.

Le prénom du héros n'est pas un hasard : Tristan est souvent attribué aux curieux, à la recherche d'aventure, prêts à tout pour assouvir leurs ambitions. C'est un prénom apprécié des récits chevaleresques. La quête qu'il poursuit est initiatique, c'est un véritable récit d'apprentissage : sur l'amour, le fait de "devenir un homme" ou encore la découverte d'un passé inconnu. Bien des thèmes chers au merveilleux en somme. L'univers est parfaitement bâti pour soutenir un tel récit : un monde magique en marge du monde normal, avec un royaume en manque de souverain et des sorcières bien méchantes et retorses. Le propos est manichéen ? Bien sûr et ça fait du bien : le héros est bon, innocent, courageux ; les antagonistes sont vils, dépourvus de conscience et de principes (ce n'est jamais aussi vrai que pour les fils du roi de Stormhold).

Les touches de légèreté, en décalage avec la narration classique de ce genre de récit sont pourtant les bienvenues : que ce soit la mort qui est vécue avec un réel détachement, notamment par les héritiers au trône, ou encore le personnage du capitaine Shakespeare, campé par un Robert de Niro très en forme. Les personnages sont caricaturaux, mais c'est ce qu'on attend d'eux. Et quel meilleur "méchant" que Mark Strong ? On pourrait critiquer le jeu de certains acteurs, comme le sourire mièvre qui ne quitte pas la bouche de Charlie Cox (Tristan), mais il se trouve qu'en définitive il sert plutôt bien son personnage. Le film n'est pas réaliste, à aucun moment on ne peut réellement attendre des personnages qu'ils agissent et réagissent comme nous le ferions.

Le rythme quant à lui fonctionne très bien : le film a sa dose de scènes d'action, se permettant même une bonne phase épique à la fin, mais nous laisse tout à fait le temps de respirer et de nous attarder sur des effets spéciaux impeccables et des décors très bien sentis. On nous bombarde de références au merveilleux (tiens, une licorne) sans pour autant nous amener à l'indigestion, parce que la narration est claire et propre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 203 fois
1 apprécie

Menqet a ajouté ce film à 1 liste Stardust - Le Mystère de l'Étoile

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de magie

    Les meilleurs films de magie

    Avec : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'anneau, Harry Potter à l'école des sorciers, Harry Potter et l'Ordre du Phénix, Le Prestige,

Autres actions de Menqet Stardust - Le Mystère de l'Étoile