Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Steve Jobs

Critiques de Steve Jobs

Film de (2015)

L'homme et la machine

Tout est une question de contrôle. Pour Aaron Sorkin, comme pour son personnage de Steve Jobs, le principal moteur de recherche est d’avoir la main mise sur un circuit fermé, une boucle qui se referme sur elle-même. Dans ce biopic qui n’en est pas un, ce qui permet à l’œuvre de sortir des sentiers battus du sempiternel rise and fall publicitaire du cinéma américain, il est question d’un... Lire la critique de Steve Jobs

58 1
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Produit innovant à l’ergonomie discutable

Trois petites années après le Jobs de Joshua Michael Stern voilà donc le nouveau biopic consacré au célèbre co-fondateur d’Apple, le projet avait déjà fait couler beaucoup d’encre comme chacun sait pour ses multiples désistements, que ça soit Fincher, DiCaprio, Bale ou même Sony. Universal reprit la... Lire la critique de Steve Jobs

50 2
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

Inspiré d'effets réels

Le vrai point commun de tous les scénarios d'Aaron Sorkin ne se situe pas forcément là où on le croit. Dans chacune de ses œuvres emblématiques, il n'est en effet nul besoin de s'intéresser à l'univers choisi comme théâtre du récit pour pleinement apprécier la qualité d'écriture du bonhomme, tout autant que le film ou la série qu'elle sert. Facebook, le baseball, la politique intérieure ou... Lire la critique de Steve Jobs

61 16
Avatar guyness
6
guyness ·

Trois nuances de Jobs

C’était inévitable non, que Steve Jobs soit réussi ? Quand tu vois les noms à l’affiche, tu te dis que c’était inévitable, que c’était le destin, que c’était écrit. Aaron Sorkin déjà, au scénario, ça le fait. Le monument À la Maison Blanche, c’est lui. The social network aussi, mais le film de David Fincher restait assez standard, bizarrement, et quasi impersonnel.... Lire la critique de Steve Jobs

24 3
Avatar mymp
7
mymp ·

Règlements de compte à OK Computer

Deux contre un : Sorkin à l’écriture, Fassbender à l’interprétation, permettent de contrer Danny Boyle aux commandes, cinéaste qu’il semble assez salutaire de ne plus suivre depuis, disons, vingt ans. Soyons d’ailleurs de bonne foi pour le coup : les défauts du film ne sont lui sont pas vraiment imputables, tant il est ici en posture... Lire la critique de Steve Jobs

93 16
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

Computers are (not) paintings

Sorkin et la Silicon Valley, acte deux. Cette fois, l'auteur s'attaque à un monstre sacré, Steve Jobs, ci-devant co-créateur d'Apple, aussi vénéré qu'il fut craint, tout du moins de son vivant. Si l'on peut déjà entendre certains reprocher un trop grand nombre d'oeuvres à la gloire du bonhomme, il est important de noter que premièrement, on est ici assez loin d'une hagiographie, et... Lire l'avis à propos de Steve Jobs

36 1
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·

Closed system

Muni d’une pré-production assez chaotique qui connut passation de droits, changement de réalisateur et d’acteurs, devant être initialement dirigé par David Fincher et incarné par Christian Bale, le film connut presque 4 années de difficultés avant de pouvoir enfin voir le jour. Pourtant l’arrivée de ce Steve Jobs version Danny Boyle ne fait pas que des heureux, entre ceux qui regrettent le... Lire la critique de Steve Jobs

16
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

Critique de Steve Jobs par Black-Night

Steve Jobs est un bon film. Pas particulièrement admirateur ou fan de l’écurie Apple ou encore du bonhomme même s’il faut reconnaître qu’il a fait du bon job. J’attendais tout de même un peu plus de ce qu’offre ce vrai faux biopic. Découpé en trois parties se déroulant dans les minutes précédant les lancements médiatiques respectifs du Macintosh en 1984, du NeXT Computer en 1988 et de l’iMac... Lire la critique de Steve Jobs

14 2
Avatar Black-Night
7
Black-Night ·

Backstages

Le nouveau biopic consacré au patron de la marque à la pomme, c'est un peu une histoire dans une histoire. Avant même de se concentrer davantage sur ce que ce nouvel essai allait nous proposer en termes d'images, nous n'avons pas pu échapper à sa contrariante conception marquée par de nombreux désistements, dont celui de David Fincher, lequel aurait alors refondé le duo gagnant de... Lire l'avis à propos de Steve Jobs

13
Avatar Ticket
7
Ticket ·

"L'éthique est l'esthétique de l'avenir"

"Mais raisonnement c'est que tout le monde a un idéal, il y a donc quelque chose de plus important que tout le monde n'a pas. Je suis sûr par exemple que Dieu n'a pas d'idéal. Il y a une phrase très très belle... de qui est-elle ? Je crois qu'elle est de Lénine. "L'éthique c'est l'esthétique de l'avenir" Je trouve cette phrase très belle et très émouvante aussi. Elle réconcilie la droite et... Lire la critique de Steve Jobs

16 3
Avatar Moizi
7
Moizi ·