Affiche Stoker

Critiques de Stoker

Film de (2013)

Critique de Stoker par Selenie

Le réalisateur coréen du culte "Old Boy" se lance dans l'aventure hollywoodienne. Une gageure lorsqu'on compare avec ses prédecesseurs asiatiques (John Woo en premier lieu). D'après un scénario de Wentworth Miller connu pour être l'acteur de la série "Prison Break" on peut dire que l'association des deux est déjà un paramètre étonnant et original. Park Chan-Wook avait prévenu et assumé le fait... Lire la critique de Stoker

4
Avatar Selenie
8
Selenie ·

Critique de Stoker par Filmosaure

Difficile de se faire un avis immédiat sur le nouveau Park Chan-wook, oeuvre hypnotique imprégnée d’une sensuelle morbidité. L’on en ressort dérouté, grisé par l’infinie beauté des images que l’on vient d’assimiler, mais confus par un scénario raisonnablement prévisible. A-t-on déjà vu trop de thriller ? Hitchcock, dont le film revendique s’inspirer, et ses prédécesseurs, ont-ils déjà épuisé... Lire l'avis à propos de Stoker

4
Avatar Filmosaure
7
Filmosaure ·

Critique de Stoker par AntoineRA

• Revu en avril 2014 : Dans Stoker, tout passe par la symbolique. Symbolique des images, des formes, des couleurs. Symbolique des sons, de la musique, des paroles. Stoker se développe à la mesure. Mesure du bruitage dont la dynamique et l'importance jouent un rôle essentiel dans le film, mesure du plan dont le mouvement de caméra instaure toute une ambiance singulière, et mesure des personnages... Lire la critique de Stoker

4 2
Avatar AntoineRA
8
AntoineRA ·

Le hamburger au kimchi, c'est dég...

Quand le cinéma asiatique se mêle aux distributions américaines... on se retrouve avec un hamburger au kimchi. Ça parait exotique mais ça va pas du tout ensemble. Commençons avec le bon côté : On ressent la patte de monsieur Park : l'ambiance est pesante, les personnages toujours un peu dérangés sinon malsains et la mise en scène plutôt bien faite, surtout dans la deuxième partie du film.... Lire l'avis à propos de Stoker

6 2
Avatar littlewing12
4
littlewing12 ·

Critique de Stoker par cloneweb

Nombreux sont les cinéastes asiatiques qui traversent l’océan Pacifique pour aller faire un film ou deux à Hollywood, qu’ils soient tentés eux-même par l’aventure ou courtisés par un studio. Récemment, Kim Jee-woon a tourné Le Dernier Rempart avec Arnold Schwarzenegger. John Woo a fait quelques tentatives (Chasse à l’Homme avec Van Damme, l’excellent Volte Face ou encore Mission Impossible 2)... Lire la critique de Stoker

11 3
Avatar cloneweb
4
cloneweb ·

Critique de Stoker par LuluCiné

Un coréen à la mise en scène sublime, une bande annonce mystérieuse avec de belles images et Nicole Kidman, voilà comment je résumerai le film. Pour autant ce n'est pas Nicole qui sera mise en avant, le réalisateur préférant s'attarder sur la fade Mia Wasikowska (je la trouvait déjà peu convaincante dans le Alice de Tim Burton) et son étrange histoire de famille. Et si l'on ressent la patte du... Lire l'avis à propos de Stoker

4
Avatar LuluCiné
4
LuluCiné ·

Le tout dans le tout…

Avec un scénario se révélant finalement assez classique, jouant sur l’éternel triangle sexe-violence-enfance, Stoker reste trop sage pour être réellement captivant ; il s’en dégage une tension vibrante qui nous frôle mais ne nous gagne malheureusement que rarement. Malgré ses nombreuses qualités et une excellente bande son (signée par le grand Clint Mansell), le film ne parvient pas à nous... Lire la critique de Stoker

4
Avatar CheckTheFilm
7
CheckTheFilm ·

La fille dans la maison avec des chaussures et un crayon

En traversant le Pacifique pour sa première expérience anglophone, Park Chan Wook a eu du bol de tomber sur des producteurs qui ne voulaient pas le brider, mais au contraire conserver tout ce qui fait la force de son style. On y perd forcément un peu. Si Park était également scénariste sur sa trilogie de la vengeance, ici le scénario était tout frais tout prêt (et accessoirement signé... Lire la critique de Stoker

3 4
Avatar magyalmar
8
magyalmar ·

Mon oncle Charlie !!!

Stoker est un film malsain, ambiguë, virtuose, contemplatif, poétique, dérangeant et plutôt bien joué. Gros point noir, le récit traîne beaucoup et le spectateur est laissé de côté. Park Chan-Wook croit qu’en plaçant du mystère partout sans donner l’ombre d’un indice, le spectateur sera tout le temps concentré. En vain, le cinéaste peut compter sur sa réalisation très à la hauteur, où il... Lire la critique de Stoker

3
Avatar Yoann_Carré
8
Yoann_Carré ·

Critique de Stoker par Le Blog Du Cinéma

Après Evil Dead, Only God Forgives, Django Unchained, Antiviral et autres consors des actes malsains, nous ne sommes plus à ça près. La preuve est, le public est tellement habitué désormais, qu’on peut encore lui en resservir. Pas grave, le spectateur ne sera plus si choqué qu’auparavant. Et Park Chan-Wook s’en donne à coeur joie avec Stoker. Des fois, on se demande même si ce sont bien les... Lire l'avis à propos de Stoker

3
Avatar Le Blog Du Cinéma
7
Le Blog Du Cinéma ·