Young Woman

Avis sur Stoker

Avatar Cronos
Critique publiée par le

Le cinéma coréen a connu un sérieux boum ces dernières années, même si ça s'est un peu calmé dernièrement. Park Chan-Wook, de son côté, après un Old Boy qui a su convaincre de ses capacités, a eu du mal à confirmer son talent sur le reste de ses films. Le bougre tente de percer du côté américain en réalisant ce film, écrit par Wentworth Miller. Oui, le mec tatoué de Prison Break. Autant dire que le doute était permis.

Mais après quelques minutes, on ne peut pas enlever à Chan-Wook une véritable classe dans sa mise en scène, où l'on se rend finalement compte qu'Old Boy est bien plus classique qu'il n'y paraît dans sa réalisation, mise à part quelques fulgurances. Dans Stoker, le film entraîne la caméra dans une danse éthérée, dans une ambiance fantômatique presque en huis clos dans cette maison où l'on finit par connaître sans s'en rendre compte les moindres recoins et les endroits clés propices à des scènes vraiment magnifiques. Le style visuel y est particulier, presque irréelle tant les couleurs saturés disséminés un peu partout contrastent avec la pâleur éclatante de l'ensemble, ponctués par des effets de transition (la scène du brossage de cheveux) sublimes.

On s'attarde du coup sur des séquences au montage, à la musique et au timing excellents, qui nous font bien accrocher à notre siège, et c'est ces grands moments que l'on retient, plus qu'une histoire qui ne prendra vraiment son envol qu'en deuxième moitié de film, là où les fausses pistes se dévoilent, et où les révélations ne sont finalement pas si exceptionnelles que nous laissaient entendre cette part de mystère qui planait sur le début de la pellicule. Et on se rend compte bien vite qu'entre Mia Wasikowska, splendide, et Matthew Goode, froid et implacable, la pauvre Nicole Kidman tombe un peu des nues dans un rôle trop sous-exploitée.

Reste que le film vaut clairement le coup, surtout pour sa réalisation enlevée, son histoire perverse et glauque typique du réal d'Old Boy et de Lady Vengeance, et ses thèmes sur le passage à l'âge adulte et tout ce que ça comporte. Les défauts sont finalement mineurs, mais c'est le genre qui ne plaira pas à tout le monde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
1 apprécie

Cronos a ajouté ce film à 1 liste Stoker

Autres actions de Cronos Stoker