Aimez-vous Bram ?

Avis sur Stoker

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

Pour aimer "Stoker", il faut accepter que la forme - inventive jusqu'à l'outrance, constamment surprenante - puisse primer sur le fond - un scénario méta-hitchcockien et trop faussement compliqué pour son bien de Wentworth Miller - d'un film. Si l'on accepte de jouer le jeu avec Park Chan Wook, ex réalisateur passionnant dont l'heure de gloire semble bien passée, et qui loue ses services de brillant esthète du malaise et de l'excès à l'occident, alors "Stoker" peut se révéler fascinant, voire roboratif tant les thèmes traités sont riches (troubles de l'adolescence, transmission du mal dans les gènes, ivresse de la manipulation, sans parler évidemment de la famille, lieu de toutes les perversions)... Par delà la beauté de l'image (Park Chan Wook a amené avec lui son équipe. ..) et l'élégance absolue de la mise en scène, le succès artistique de "Stoker" repose largement sur l'interprétation fascinante de Mia Wasikowska et surtout de Matthew Goode, impeccable en un Uncle Charlie qui fera honneur à Joseph Cotten. On n'en dira pas autant de Nicole Kidman, à jamais défigurée par la chirurgie esthétique, et lourdement caricaturale, tirant le film vers la vulgarité à chacune de ses apparitions ! [Critique écrite en 2013]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 396 fois
4 apprécient

Eric BBYoda a ajouté ce film à 1 liste Stoker

Autres actions de Eric BBYoda Stoker