👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Il est des films qui nous rappellent à quel point notre imagination est débordante... Sorti d'un quelconque croisement entre Epic, Arthur et les Minimoys et même un peu de La Reine des Neiges, Strange Magic est un de ces nombreux films que l'on assassine impunément... En effet, ce petit Conte Merveilleux/Fantasy Féerique à, malgré ses défauts (on ne va pas le nier), de quoi nous émouvoir.

Ce petit film d'animation nous transporte dans un monde accueillant les périples amoureuses de fées et d'elfes cherchant par tous les moyens de concocter un philtre d'amour, même si ces moyens demandent de traverser leur frontière avec la Sombre Forêt...
Pas plus de spoil et je me rends compte que mon résumé est très résumé... Bref, passons !

Il faut savoir que ce film est inspiré des écrits de George Lucas, lui même ayant été inspiré par une pièce de William Shakespeare. Comme quoi, le bouche à oreille peut donner naissance à de drôle de chose (excellente référence à un élément du film, soit dit en passant !).
Que nous propose ce film ?
Une histoire d'amour ! Certes, côté originalité dans la forme, on est très loin, mais dans le fond, on atteint un niveau assez surprenant puisque le film réussit à nous faire croire aux clichés avant de nous prouver que nous avions tort depuis le début en nous offrant quelque chose de vraiment originale cette fois-ci ! De plus, nous retrouvons des protagonistes plutôt célèbres depuis les aventures de Arthur et les Minimoys, à savoir les habitants des sous bois et des prairies : les fées, les elfes et leurs crapauds, araignées et autres animaux de compagnie.
Pour ma part, le film propose donc une histoire vraiment rafraichissante par sa nouvelle proposition dans le genre du sentimental et ça, c'est beau ! Et mignon ! Mais beau surtout.

Pour le côté personnage de ce film d'animation, c'est là où on atteint le "un petit peu de La Reine des Neiges". Lors de mon premier visionnage, tout le long du film, je n'ai pas arrêté de faire le rapprochement entre les deux sœurs fées de Strange Magic et celles du film Disney. Tant de points communs, aussi bien dans les humeurs que dans le physique (pour ce point là, il faut avoir beaucoup d'imagination, je le reconnais).
Mais du coup, est-ce que cette ressemblance est une bonne chose ? Bah je ne veux pas dire le mais que la... J'en sais rien. Très sincèrement, je n'ai pas eu plus de problème que cela avec cet élément ; parce que c'est avant tout un aperçu personnel. Mais en partant du principe que ce ressenti s'est retrouvé identique avec certaines personnes, celles-ci peuvent avoir du mal à digérer ce film en déclarant que Strange Magic n'est qu'une pâle copie d'un film à gros succès.
Sur ce point là, c'est à vous seul d'être juge.
Outre cette ressemblance frappante, les personnages restants sont assez simplistes ; souvent montrés à l'écran avec une seule caractéristique, un seul caractère. Mais cet unique caractère est à chaque fois plutôt bien amené, même si on frôle (si ce n'est pénètre) le cliché par endroit.
Ça, c'est les personnages dans le fond, la forme est plus... complexe à décrire.
Je dois avouer que la qualité d'image de mon premier visionnage n'était pas vraiment au top, mais même comme cela, il y a des choses à dire : c'est moche. Attention ! C'est moche, certes, par rapport aux autres films du même style, genre Epic, Arthur et les Minimoys pour rester avec eux. Si l'on retire ces comparatifs, le film possède un certain charme qui ressort grâce aux couleurs, aux costumes et à l'atmosphère dégagée par les paysages et les lieux du film. Par contre, je suis en "admiration" devant la qualité des cheveux des personnages... Tout le budget est parti dedans ou quoi ? En plus des personnages humanoïdes, il est bon de constater que quelques animaux, tout de même, sont magnifiquement modélisés (je citerai le lézard et la petite souris bizarre qui se balade avec nos héros et qui est vraiment mignonne dans ses mimiques).

Transition paysage. Pas grand chose à dire, c'est beau. Les différents lieux ont ce côté merveilleux qui nous charme aisément (si l'on est fan - comme moi - de la nature). Une mention spéciale à l'antre de l'antagoniste dont l'entrée est vraiment stylée !

On passe au gros morceau qui a sûrement, d'après la lecture des diverses critiques, effrayé un grand nombre de spectateur : les musiques, plus particulièrement les chansons ! Car oui, ce film est une comédie romantique !
Alors, par quoi commencer ? Premièrement, aux allergiques de chansons, passez votre chemin. L'enchainement de chansons va vous faire regretter les classiques Disney (c'est d'ailleurs la boite Walt Disney Records qui s'est occupée de tout ce répertoire). Elles sont nombreuses, mais tellement nombreuses que j'ai eu l'impression de ne pas entendre une boite de dialogue "normale". Passé l'adaptation à ce rythme d'apparition, le film est un peu plus agréable, à une interrogation près. Quitte à nous traduire le film en français, pourquoi s'être arrêté aux chansons ? Elles sont toutes dans la langage originale (l'anglais quoi) et ça, n'étant pas un fan absolu de cette langue, c'est franchement dommage ; cela donne l'impression d'une rupture, d'une cassure dans le rythme du film effroyable...
Néanmoins, certains chants sont entrainants et en parfaits accords avec l'ambiance du film.

Et pour finir, un petit positif à mon sens sur l'humour que propose le film. Il est assez léger, sympathique et plutôt bien dosé. Je pense que ce film m'a eu par les sentiments par ces diverses propositions, dialogues et situations comiques.
Bref, pouce en l'air.

Strange Magic est un film qui a été, d'après mes recherches, très négativement critiqué parce que moche, chiant, nul et autres arguments plus valides et incontestables les uns que les autres. J'aimerais donner une citation de Gary Rydstrom, réalisateur du film, à propos de sa création :


Nous ne sommes pas Pixar ou Disney Animation, si à certains égards George Lucas était notre John Lasseter sur celui-ci… J'aime le fait — non pas que je n'aime pas les conseils de partout — mais c'est notre propre chose, c'est un projet Lucasfilm… je me souviens quand Labyrinthe est sorti et comment il était excitant. Il y avait une magie à cela, ce qui a la même ambiance pour moi.


Il savait que son film n'arriverait pas à la cheville des grandes productions Disney et Pixar. Il n'a pas fait ce film pour révolutionner le cinéma d'animation mais parce qu'il avait envie de rêver et de nous faire partager ce moment de rêve en créant quelque chose de nouveau. Et rien que pour l’honnêteté et le courage de cet homme pour avoir essayé d'innover, c'est un immense bravo et une recommandation pour le visionnage de Strange Magic ! Il a ses défauts (beaucoup selon les plus cruels d'entre nous) mais il est tellement sincère et rafraichissant qu'il serait dommage de passer à côté d'un film d'animation qui saurait peut-être vous séduire, comme avec moi.
Et n'oubliez pas que la Fantasy nous appartient !

PhenixduXib
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste De la Fantasy, rien que de la Fantasy

il y a 4 ans

1 j'aime

Strange Magic
SanFelice
8

It's a kind of magic

Je me suis fait avoir comme une fillette. ça s'appelle Strange Magic. C'est produit par George Lucas. J'avoue que je n'en avais pas entendu parler à sa sortie. Et même si j'en avais entendu parler,...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

Strange Magic
Jambalaya
8

Vent de Féecheur

Un vent de fraîcheur souffle sur l’animation et George Lucas, créateur de Star Wars et auteur du scénario de ce Strange Magic, n’y est pas pour rien. Si cette comédie musicale animée ne bénéficie pas...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

2

Strange Magic
Walter-Mouse
1

Strange Movie

Après le rachat de Lucasfilm par The Walt Disney Compagny en Octobre 2012, la boîte aux grandes oreilles se retrouve dans l'obligation d'achever la production d'un long-métrage d'animation entamé...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

19

Le Seigneur des Anneaux
PhenixduXib
6

Chaque succès découle d'un "échec"

Il fut un temps où je ne connaissais du Seigneur des Anneaux que l'adaptation cinématographique de Peter Jackson, je ne crois pas dire de bêtises si je déclare que je ne savais même pas qu'à la base...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

Dragon Inside Me
PhenixduXib
8

Mon coeur n'a pas résisté...

Rien de mieux qu'une soirée d'hiver pour regarder les quelques achats fait dans une boutique de Fantasy. Et le choix du film d'aujourd'hui s'est porté sur de la Romantic Fantasy. J'avais pu regarder...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

2

Redo of Healer
PhenixduXib
2

A quoi sert le scénario quand on a du S-E-X-E ?

L'illustration présentée étant plutôt très éloquente et évocatrice, je me suis souvenu à quel point j'avais adoré l'animé Bikini Warriors et me suis mis à visionner ce nouvel animé : Redo of Healer,...

Lire la critique

il y a 1 an

4 j'aime

2