Une guitare électrique jouait lentement, lentement, dans mon rêve

Avis sur Stranger Than Paradise

Avatar Clode
Critique publiée par le

J’étais au travail
en face de l’écran
de mon ordinateur
derrière le grand bureau
blanc,
travaillant
travaillant
et puis j’allais
aux toilettes
et
Jim Jarmusch
me regardait
depuis le miroir
avec sa grande mèche blanche
sur le dessus
de la tête
comme une magnifique
meringue,
il fumait et
il me regardait
fixement
dans les yeux
sans bouger
sans cligner
sans parler
et
je me suis
réveillé.

J’avais besoin de pisser.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 259 fois
14 apprécient

Clode a ajouté ce film à 2 listes Stranger Than Paradise

  • Films
    Cover L'autre amérique

    L'autre amérique

    Des coins paumés au milieu de nulle part et leurs paysages pittoresques, aux recoins sombres et glauques des plus grandes villes....

  • Films
    Cover Jim Jarmusch, le chevalier argenté

    Jim Jarmusch, le chevalier argenté

    Sa photographie magnifique, ses travellings latéraux et ses plans fixes à rallonges, sa capacité géniale à saisir l’âme d’un...

Autres actions de Clode Stranger Than Paradise