A l'ancienne, en toute simplicité! Un pur kiff, de l'art tout simplement...

Avis sur Strangers : Prey at Night

Avatar gc-thornhild-85
Critique publiée par le

Mais quel malaise et plaisir à la fois! Je n'avais pas ressentie cela depuis bien longtemps face à une série B de cet acabit. Un slasher pur et dur, une série B de haute qualité dans sa confection dont la simplicité de sa narration et de la caractérisation de ses persos croisent la complexité de sa confection, du travail ingénieux sur les lumières, le hors champ, l'avant et l'arrière plan, le tout confinent au sublime du divertissement nous terrifiant tout en réveillant nos plus bas instincts.
Le malaise vire à la jouissance c'est dire.
Le premier the strangers m'avait terrifié, je ne l'ai pas revu avant d'aller voir celui-ci, j'en gardais le souvenir de ces trois tueurs mutiques masqués confinant au mythique par le fait divers dont l'histoire était adapté. Une peur primal qui était présente sur tout le film de mon souvenir et que cette suite poursuit dans un autre cadre sans perdre cette qualité.
Prey at night suit le parcours d'une famille dysfonctionnelle allant rejoindre l'oncle et la tante directeur d'un camping de plusieurs mobil homes. Arrivé là bas ils vont découvrir, les cadavres de ceux-ci et être confrontés aux trois tueurs masqués. S'ensuit de fait une nuit de terreur primal...
Le film est très rythmé. C'est un pur slasher à l'ancienne non pas dans la nostalgie mais par une mise en scène posé atmosphérique qui ne joue pas sur les jumpscare pour nous faire peur, mais sur l'apparition des tueurs dans l'arrière plan ou sur le côté des cadres fixes ou en zoom (que ne renierait pas ce cher De Palma) pour nous mettre à mal et s'inquiéter du sort des persos ou nous faire deviner la suite.
Toute l'équipe veut nous faire peur sans nous prendre pour des cons. Très bien on est là pour ça! Et ce sera cela tout du long.
Le film est un pur slasher tout en déviant sur des genres différés de celui-ci:
- Road trip/home-invasion sur la première demi-heure
- Slasher pur sur la deuxième
- Torture porn sur la troisième avec un final virant (sans spoiler) au nanar par moment, un peu trop long et abusé à mon gout mais ** que ça fait plaisir!!!
La Bande originale et les titres 80's sont justes sublimes et omniprésents ajoutant le côté pesant de l'atmosphère et nous faisant sursauter à de nombreux moments.
Et sincèrement réussir trois scènes cultes en une série B faut le faire, car sincèrement je me souviendrais toujours de:

La scène de la voiture: Ou le père se retrouve avec un baton planté dans le corps souffrant le martyr. Le tueur vient s'installer à côté de lui, le laisse souffrir et se faire du mal pour se tirer de la voiture. Il le regarde et on est plus que dégoutté à la vision de cette scène.
- La scène de la piscine ou le fils se fight avec les deux tueurs et d'ailleurs en tue un. Le tout dans une ambiance de soirée avec des lumières surexposés et la chanson "turn around" qui passe au rythme des actions des personnages. Le tout se finissant dans un bain de sang digne des meilleurs slashers que l'on ai vue.
- Le final qui comme je le disais confine au nanar par moment. Il ne reste plus que la frangine et le tueur principal vivant, (quoique... suspense...) ou chacun se bagarre à n'en plus finir et vu que cette famille de tueurs est venu tuer sans raison, juste par plaisir se faisant ainsi représentation d'un mal qui existera toujours, le tueur est immortel, se relevant d'une explosion, de coup ultime que lui a donné la fillette et vient même frapper à la porte de l'hosto au final. C'est dire...

C'est un ride total qui nous met mal à l'aise tout en flattant nos plus bas instincts. J'y suis allé à une séance de 22h30 un samedi soir, c'était dire l'ambiance et les commentaires sur certaines scènes...
Franchement je n'avais pas eu autant de plaisir à avoir cette réaction de tension permanente, de fun et de mal depuis longtemps.
De voir une bonne série B primal qui va à l'essentiel tout en atteignant son but sans digressions ennuyeuse. On s'éclate, on a mal dès le début: Le meurtre de l'oncle et la tante évoqués et compris directs. On est happés par une mise en scène riche de trouvailles et d'hommages, tout en jouant avec nos nerfs. Aussi par une lumière tamisé et des décors de bled paumés inquiétants.
C'est pur pas exempt de défauts pour autant. Les persos principaux composant la famille sont un peu antipathique surtout les parents, même si Christina Hendricks est toujours génial, (je suis fan dsl^^), le final dont j'ai parlé qui vire un peu trop au nanar et une mise en scène de l'espace pas assez travaillé bien que la mise en scène soit excelle à tous les autres niveau.
Mais bon je surpasse ces quelques défaults et remercie toute l'équipe pour ce pur moment de frayeur simple et complexe à la fois, qui m'a procuré un plaisir que je n'avais pas ressentie depuis bien longtemps devant une série B.
Du cinéma à l'état pur. Et je vais peut être arrêté de trop dire pur^^

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 560 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

gc-thornhild-85 a ajouté ce film à 1 liste Strangers : Prey at Night

Autres actions de gc-thornhild-85 Strangers : Prey at Night