« Pourquoi jouer le voyou quand t’as tout ce que tu demandes ? »

Avis sur Strictly Criminal

Avatar François_G_
Critique publiée par le

A cause de la faible distribution dans ma ville je n'ai pas pu découvrir ce film au cinéma. J'ai donc attendu pour enfin le regarder, et je suis assez mitigé. La bande annonce me montrait un film rythmé et particulièrement entrainant, ce ne fut pas vraiment le cas, sans être ennuyant.

Scott Cooper (Out of the Furnace), livre un biopic sur l'un des gangsters les plus recherchés d'Amérique. Malgré une mise en scène flamboyante et élégante, à l'instar du personnage principal, le film ne fait pas preuve d'originalité dans son fonctionnement scénaristique. On suit durant 2h l'ascension et la descente aux enfers d'un homme voulant tout contrôler. Whitney Bulger, est un méchant, un vrai gangster comme on l'a rarement eu au cinéma. Habituellement, le cinéaste veut instaurer une certaine sympathie envers l'antihéros (Legend par exemple) mais ici ce n'est pas le cas. Strictement criminel, ce caïd de Boston ne dégage aucune émotion. Mais c'est là le plus gros défaut du métrage. Je n'ai rien ressenti. Aucune excitation, aucune montée en puissance ; la dramaturgie et la violence de cette œuvre mafieuse n'est intense. A cause d'un scénario trop conventionnel, le film n'offre pas de surprises dans son déroulement. Même si l'atmosphère, liée à la magnifique retranscription de l'époque (avec les environnements, les costumes, etc...), est prenante de bout en bout, l'ensemble ne tient pas totalement en haleine. Très classique dans sa manière narrative, et cliché dans son genre, "Black Mass" tient une histoire scénarisée par Mark Malouk (Edge of Tomorrow). Le film présente la corruption de l'Etat à travers des hommes ne réfléchissant qu'avec leur égo : Whitey Bulger, John Connelly et Bill Bulger. Ces 3 hommes, qui se connaissent depuis tout petit, gravissent les échelons ensemble, leur évolution se fait en même temps.

Johnny Depp (Sweeney Todd), incarne littéralement le criminel, il bluffe dans son rôle. Son retour est implacable, hallucinant. Depuis Public Enemies de Michael Mann, il n'avait pas eu un rôle aussi marquant que celui-ci. Son maquillage est superbe, et le change de ses mimiques loufoques et absurdes. Le comédien est dur, violent et grimé. Le traitement de la violence, qui se fait grâce à cet antagoniste, se montre très intéressant. A travers ce personnage, le metteur en scène critique le rêve américain, et montre la réalité glaçante et violente de la vie. L'icônisation de ce personnage marginal est superbement retranscrite tout le long du métrage. Benedict Cumberbatch (Imitation Game) et Joel Edgerton (Exodus) sont quant à eux excellents. Même si je regrette la faible présence à l'écran de B.B., il est tout à fait convaincant. Kevin Bacon (Mystic River), Dakota Johnson (Fifty Shades of Grey), Peter Sarsgaard (Experimenter), Jesse Plemons (Breaking Bad), Corey Stoll (House of Cards) et Juno Temple (Killer Joe), viennent entourer le gangster. Le casting est en or, et fonctionne très bien. Chaque acteur est à sa place, maitrise son parfaitement interprétation.

La mise en scène est tout bonnement superbe malgré une narration confuse. Les points de vues différents sont nombreux, se qui arrive à nous perdre. Mais le fil conducteur est fascinant à suivre, ce défaut n'empêche en rien à l'immersion de l'œuvre. La réalisation est quant à elle froide, mais bonne ; les plans sont beaux, les mouvements de caméra fluides et sans tremblements et la photographie nous plonge dans une ambiance splendide grâce à des couleurs magnifiques. La forme de Black Mass est remarquable, tandis que le fond se rapproche d'un Scorsese. Je reproche aussi une bande originale certes jolie à écouter, mais qui n'est pas en accord avec le visuel. Les compositions sonores sont bien orchestrées mais elles ne dégagent pas de véritables et puissantes énergies.

Black Mass est un film de gangsters qui ne se démarque pas du genre, mais qui vaut le détour pour d'indéniables qualités. Scott Cooper est un réalisateur à suivre, qui j'espère va réaliser d'autres films de cette envergure saisissante. Les retournements de situations et l'action peu présents, mais plus globalement le récit très classique, sont les seuls défauts. Un film divertissant rendant hommage à l'imagerie mafieuse Scorsesienne qui est à voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 620 fois
9 apprécient

François_G_ a ajouté ce film à 11 listes Strictly Criminal

Autres actions de François_G_ Strictly Criminal