Avis sur

Stupeur et Tremblements par denizor

Avatar denizor
Critique publiée par le

Amélie, une jeune Belge fraichement diplômée, part travailler au Japon au sein d'une très vénérable entreprise nippone. Un rêve qui va petit à petit virer au cauchemar... Adaptation fidèle d'un livre autobiographique d'Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements raconte une descente aux enfers au coeur de la très rigide et codifiée hiérarchie d'une société japonaise. Ou comment un infranchissable fossé culturel - même quand on parle japonais - vous conduit du statut de cadre à celui de nettoyeuse attitrée des toilettes. Mais le regard porté par Alain Corneau et par son héroïne malicieuse, Sylvie Testud, est paradoxalement empreint d'ironie voire même de fantaisie. L'expérience aurait pu être traumatisante, elle devient finalement enrichissante. Belle victoire !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 688 fois
3 apprécient

Autres actions de denizor Stupeur et Tremblements