Mauvais millésime

Avis sur Subway

Avatar Quantum
Critique publiée par le

Je viens de revoir subway sur je ne sais plus quelle chaîne...

Un cinéaste, c'est comme un vin. Certains doivent attendre quelques années avant d'atteindre leur plein potentiel. D'autres doivent être consommés immédiatement sous peine de se transformer en vinaigre.
Besson, c'est du Beaujolais nouveau.

C'est dingue comme ce film a mal vieilli. Mais mal.
Le film souffre énormément de son ancrage dans les années 80, musique et costume en tête, mais aussi, et là ce n'est pas de sa faute, de la carrière future des acteurs.

Prenez Lambert par exemple ("mais gardez le !" disait je ne sais plus qui). Il fait du pur Lambert. Ce qui était nouveau et original en 1984 se ressent aujourd'hui comme une absence de jeu pathétique.

Mais surtout c'est l'histoire qui est totalement incohérente.

Un type fait un casse, poursuivi, il se réfugie dans le métro, devient immédiatement pote avec les marginaux du coin et décide de monter un groupe de rock avec les musiciens qu'il croise à droite à gauche.

C'est pourri.

Besson se paume tellement dans les couloirs du métro que Lambert peut être un moment à une répète, se faire poursuivre par la police dans la scène suivante, puis être étrangement à nouveau à la répète où il dit aux gars qu'il doit y aller.
Énorme erreur de montage intolérable.

Besson voulait Sting pour le rôle, Sting déclinera, Lambert héritera de sa coupe de cheveux.

Reste Galabru, Bacri et Bohringer, quelques plans du métro et des cabines téléphoniques à pièces car hélas même les travelling et les panos au grand angles ont pris un gros coup de vieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1571 fois
10 apprécient · 2 n'apprécient pas

Quantum a ajouté ce film à 1 liste Subway

Autres actions de Quantum Subway