Heureusement qu'il y avait Astier

Avis sur Suck My Geek

Avatar Florimond
Critique publiée par le

Un présentateur con-con, un Werber prétentieux, de petits geeks, et heureusement un improbable Astier... toujours intelligent.
Le petit monde des amateurs français de comics en version rétrécie, et puis rien. Ce thème au moins n'est pas trop mal présenté (encore qu'on évoque à peine les zombies, incompréhensible!), mais c'est un peu léger pour décrire le monde des geeks, je le crois.

On nous l'annonce au début: "il y a autant de définitions que de geeks sur la terre". Parfaitement d'accord. Mais pourquoi alors ne nous présente-t-on que la version neuneu?
Pour moi, derrière l'éventuel amateur de comics, derrière le joueur de jeux de rôle, derrière les cosplays, derrière le stéréotype superficiel il y a d'abord un fort en thème. Et ça, on le voit bien trop peu. On a juste le droit d'entendre des ânes tenter d'exprimer maladroitement quelques lieux communs insipides: un type qui a revêtu son plus beau t-shirt de nerd wannabe "There is no place like 127.0.0.1" juste pour l'émission, un certain "Mohamed" au sexe indéterminé qui fait franchement peur, ou encore un Werber incongru qu'on a manifestement mis là comme "l'intellectuel" du groupe.

Un peu triste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 825 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Florimond Suck My Geek