Obsessionnel

Avis sur Sueurs froides

Avatar burgu gurbu
Critique publiée par le

Ce n'est pas forcément son plus abouti techniquement. Hitchcock lui-même lui préférait Shadow of a Doubt, ce que je comprends, mais il y a dans Vertigo une tonalité et des thèmes Hitchcockiens qui sont exacerbés. C'est l'histoire d'une névrose : d'un homme et de ses obsessions. En ne prenant pas de recul psychologisant sur Scottie, l'esthétique du film, sa poétique, ne fait qu'un avec sa pensée, elle en est le reflet pur, elle est la retranscription esthétique d'une névrose. Ce n'est pas un film sur le fétichisme, l'amour obsessionnel, c'est un film fétichiste et obsessionnel, excessif et osé ; sublimant un roman déjà excellent mais qui manquait d'expérimentation formelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 606 fois
8 apprécient

burgu gurbu a ajouté ce film à 1 liste Sueurs froides

  • Films
    Illustration

    Top 10 Films

    C'est un top 11 et je rajoute Highway to hell.

Autres actions de burgu gurbu Sueurs froides