Alors, Sixto ou Jesus?
Bon, on va l'appeler Rodriguez.


J'ai appris l'existence de Rodriguez un mois avant avoir appris l'existence de ce documentaire, en gros depuis peu de temps. Belle coïncidence, en fait mon père, en pleine écoute musicale, me dit : "écoute-ça, c'est mieux que du Bob Dylan. Il est tombé dans l'oubli".


C'est vrai qu'il chante bien, on sent une profondeur mystifiante dans ces paroles à travers sa voix, ce Rodriguez a vraiment tout pour plaire, à son époque en tout cas. Malheureusement, la reconnaissance d'un tel talent n'y est pas. Au début, je me dis que ses origines latino-américaines y sont peut-être pour quelque chose (du genre, l'américain n'est pas encore au point niveau tolérance raciale), ça je ne le sais pas. C'est donc avec de nombreuses interrogations que je commence le visionnage de ce documentaire...


Le documentaire raconte donc les recherches qui vont mener à une vérité : Rodriguez, cet artiste, est devenu sans qu'il puisse s'en douter, l'un des symboles de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Sa musique a réussi à traverser les frontières des Etats-Unis, pays qui ne lui a pas accordé le succès qu'il méritait. Effectivement, ce documentaire nous rappelle qu'un artiste n'obtient pas toujours le succès qui lui est promis, parce que le succès promis n'existe tout simplement pas.
Les légendes sur Rodriguez sont nombreuses mais se rejoignent sur un point : il se serait donné la mort sur scène, et vérité ou pas, il ne serait plus de ce monde. Alors comment? Pourquoi?


Sans en dévoiler plus, je dirais juste que l'histoire est belle, car elle est vraie. Ici les regrets n'existent pas, ici les questions ne trouvent pas toutes des réponses claires, ici on découvre un monument caché, un genre d'Atlantide de la musique : les vérités sur les faits de l'existence de Rodriguez sont troubles, finalement le tout émerge, et on assiste à quelque chose de magnifique.


Ce documentaire, je le conseille à tous. Sa beauté réside dans une simple idée qui m'a traversé l'esprit, celle d'un passé qui ne peut être corrigé, mais d'un présent où tout est possible. Parce que ce documentaire lui-même, crée plus que du succès : il crée de la reconnaissance.


Merci pour la lecture, j'espère que ça vous aura plu, et donné envie d'en savoir plus, ça tombe bien : vous n'avez rien à perdre (sauf peut-être 1h26 de votre vie, mais ça je n'y crois pas).

lyam19
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 7 mai 2015

Sugar Man
Giulietta_
9
Sugar Man

Critique de Sugar Man

Ce documentaire est un coup de cœur. Un gros coup de cœur. J'y ai découvert un artiste exceptionnel au destin incroyable. Dans les années 70, à Detroit aux Etats-Unis, après avoir sorti deux albums,...

il y a 7 ans

61 j'aime

14

Sugar Man
guyness
8
Sugar Man

Hoax c'est mignon !

L'accès à internet du plus grand nombre a permis la mise en évidence de deux tendances profondes. Il y a d'abord la diffusion plus libre et démocratique d'une certaine forme de vérité (au prix...

il y a 9 ans

57 j'aime

18

Sugar Man
Gand-Alf
8
Sugar Man

The Shadow.

Je ne vais pas vous mentir en tentant de vous faire croire que j'ai découvert l'oeuvre de Sixto Rodriguez avant tout le monde. Comme beaucoup, je n'ai découvert son existence qu'à la sortie du...

il y a 9 ans

55 j'aime

1

Frangins malgré eux
lyam19
8

La fraternité, c'est si drôle que ça? (éloge du talent)

Là, je ne peux que m'incliner face à ce film que j'ai vu en VF, VOST, VFQ, versions longue et classique, peut-être une vingtaine de fois. Les personnages/frangins, Dale (John C. Reilly) et Brennan...

il y a 7 ans

6 j'aime

1

Whiplash
lyam19
9
Whiplash

C'est une histoire de tempo...

Ma première critique. Whiplash, dès que j'ai vu l'affiche, je me suis dit : "C'est pas un titre de Metallica ça?" En fait, dans Whiplash, il y a de la batterie, de la musique jazz et du TEMPO (et...

il y a 7 ans

4 j'aime

4

Walk the Line
lyam19
6

Pourquoi porter du blanc quand on peut porter du noir?

L'homme en noir a tout compris! Johnny Cash est certainement l'un des plus grands artistes musicaux du XXe siècle, je pense surtout que c'est celui qui a pu sortir des merveilles jusqu'au bout de sa...

il y a 7 ans

2 j'aime