Avis sur

Summer of Sam par magyalmar

Avatar magyalmar
Critique publiée par le

Encore un film qui se bonifie avec le temps. Spike Lee analyse avec acuité et exhaustivité les effets ravageurs de la peur et du doute sur la communauté du Bronx : paranoïa, culpabilité, haine, dans un quartier qui se trouve peu à peu en proie à la volonté d'autodéfense et au rejet violent des personnes "différentes". Le réalisateur se détourne presque du fait divers de départ, ce qui n'est pas un mal tant ce qu'il filme est bien plus passionnant que le profil du serial killer.

Il n'oublie pas de montrer une société new yorkaise en pleine débauche disco, toujours plus avide d'expériences sexuelles et de plaisirs, prise en pleine contradiction avec le modèle familial en vigueur. L'arrivée du serial killer, en pleine canicule de 77, va perturber l'insouciance ambiante, n'amenant que frustrations et dépressions, comme si les gens redécouvraient leur condition de simples mortels.

Toujours aussi sensuelle, la caméra de Lee capte brillamment la transition entre deux époques, symbolisées par les deux couples principaux, tous incarnés avec conviction (mention pour John Leguizamo et la sublime Mira Sorvino).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 275 fois
1 apprécie

magyalmar a ajouté ce film à 5 listes Summer of Sam

Autres actions de magyalmar Summer of Sam