Un (((tout) petit)) peu) d'indulgence

Avis sur Superman IV - Le Face à face

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

Peut-être du fait que je m'attendais à quelque chose d'abominaffreux, je n'ai pas trouvé Superman particulièrement choquant dans sa manière d'être médiocre. Il est détesté parce qu'il fait suite à des films sérieux qui sont allés de mal en pis d'un opus à l'autre, mais il a le potentiel d'être une sorte de dessin animé en live et je ne suis pas parvenu à mettre ça de côté.

On peut excuser beaucoup de choses sous couvert de "oui mais c'est du cartoon", et je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un film incompris qui recycle le héros. C'est, bien sûr, un mauvais film qui n'a plus rien à faire de la moindre cohérence et met bout-à-bout des épisodes plus ou moins épiques sans une once de jolie transition ou d'ellipse intelligente. Les variations intrusives et interminables sur le thème musical me tournent encore dans la tête.

Mais il y a Reeve, le véritable héros de la saga, qui a tenu bon dans son personnage malgré tous les obstacles. Il y a aussi le retour au lore d'origine, qui permet un fan service assez correct bien qu'il soit déjà tard pour réparer les erreurs commises (Margot Kidder et Gene Hackman aussi ressuscitent relativement bien leurs personnages). Et puis il y a l'idée de plonger Superman dans le grand défi de son époque : qui d'autre aurait pu débarrasser le monde de toutes les armes nucléaires ? Superman 4 était la dernière occasion d'exprimer cette folie des grandeurs avant qu'elle devienne complètement ridicule ; le fait qu'elle ait été exprimée de manière ridicule, c'est un autre problème.

Au final, le film réussit à être ennuyeux et trop court, trait paradoxal caractéristique d'une œuvre née d'un élagage en salle de montage plus que d'un vrai processus d'écriture. C'est un rapiéçage au rabais qu'il faut absolument dissocier de la saga Superman, dont seuls les deux premiers films sont restés dignes. Mais boucher un volcan avec un morceau de la montagne d'à côté, franchement, c'est suffisamment second degré pour être rigolo. Et si ce n'était pas voulu, c'est tant mieux : c'est signe que l'œuvre a pu imposer un peu sa loi à des Hommes devenus trop avides pour créer par eux-mêmes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 26 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Superman IV - Le Face à face