👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Quel dommage de rendre un film sur les débuts français d'une contre culture aussi académique.
Suprêmes avait tout pour être mémorable : un duo d'acteur excellent (Théo Christine obtient enfin le grand rôle qu'il mérite), une photographie magnifique et une réalisation efficace qui fait bon usage du plan séquence, en particulier dans les séquences de rap qui sont une des plus belles réussites du film. Un procédé qui permet à Funtek et Christine de délivrer des performances viscérales et instinctives.

Mais il manque un ingrédient. Quelque chose pour électriser le film et lui permettre de dépasser le statut du biopoc agréable mais trop superficiel.

Peut être était-ce dans le propos ? Le film ne fait qu'egratigner son discours sur la situation des banlieues de nineties, sur le sort de ces jeunes d'il y a 30 ans ui ne semble pas bien différent de celui d'aujourd'hui. Si on évite, dieu merci, les clichés sur le rap et la banlieue, on se retrouve confrontés à ceux du biopic qui fait que le film a bien du mal à s'épanouir au delà des musiques du groupe qu'il raconte.
1h45 agréables mais terriblement oubliables.

BastienGiot
6
Écrit par

il y a 6 mois

3 j'aime

Suprêmes
Magelan89
6
Suprêmes

Le Hip Hop Français

Un film qui retrace l'histoire d'un groupe, NTM, à sa création en 1988, partie de Seine-Saint-Denis, pour une carrière qui débutera après leur premier concert au Zénith de Paris en 1992, une certaine...

Lire la critique

il y a 6 mois

32 j'aime

5

Suprêmes
TristanJarvis
8
Suprêmes

Suprême NTM not ON TV.

Sous couvert de la biographie ( qui est à souligner supervisé par NTM eux-mêmes ), ce film est avant tout un reflet de la société de l'époque. Débutant par un discours de M. Mitterrand à propos des...

Lire la critique

il y a 8 mois

14 j'aime

2

Suprêmes
doc_ki
8
Suprêmes

UNE PEPITE

Bonjour et bienvenue sur ma critique de Suprêmes Une pépite ce film avec des acteurs extraordinaires, une réalisation magnifique, une lumière incroyable. La bande originale forcement est une tuerie...

Lire la critique

il y a 1 mois

9 j'aime

2

House of Gucci
BastienGiot
4

Au nom du père, du fils, et de saint-fouilli

Dans House Of Gucci, le personnage de Camille Cottin, Paola, demande a Maurizio Gucci (Adam Driver) de faire un choix. Ridley Scott lui n'a été capable d'en faire aucun et se retrouve à essayer...

Lire la critique

il y a 6 mois

12 j'aime

Black Widow
BastienGiot
3
Black Widow

Black Widow, non don't.

J’ai vu le film en AvP au Grand-Rex mais je préférais attendre un peu à froid pour dire ce que j’ai pensé du film. En contexte, je suis assez bon client MCU, sans être un fan absolu je vois les films...

Lire la critique

il y a 11 mois

12 j'aime

1

Eva
BastienGiot
3
Eva

Eva nulle part

La frustration est un sentiment dur à gérer au cinéma, même quand il fait partie des intentions du réalisateur, c’est toujours difficile à accepter pour le spectateur d’accepter un film qui le laisse...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

1