Ah ouais quand même !

Avis sur Sur le globe d'argent

Avatar Garcia
Critique publiée par le

Sur le globe d'argent est un film de science fiction polonais inachevé de 78, le tournage fut stoppé et le film ne sortit que 10 ans plus tard, les trous sont comblés par des descriptions de Zulawski de ce que l'on aurait du voir. On en est averti dès le début et l'on se rend vite compte qu' effectivement il y a des trous un peu partout, ce qui est assez déplaisant et ne facilite pas le visionnage du film. Mais il reste tout de même un énorme monument, totalement atypique et fou.

Le film est une grande fresque de science-fiction de deux heures et demi, puissante et métaphysique. L' immersion dans cet univers est totale, dès le départ on est dans un film régit par une logique autre. Les personnages qui au début nous paraissent les plus sensés se révèlent tous aussi loin de tout repère stable que les autres, entre la démence, le délire ésotérique et l'absurde. Et forcément beaucoup de choses nous échappent dans le film, les passages en voix off qui racontent les scènes non tournées, forcément plus compréhensibles permettent de faire un peu le point avant d'être à nouveau complètement pommé lorsque le film reprend.
Dans une première partie on suit trois astronautes crashés sur une planète inconnue à l'air respirable. Il y en a un des trois que l'on voit rarement, et l'on se rend compte que si le montage est très saccadé, coupant tous les blancs entre deux phrases, qui donne une allure moderne assez particulière au film, et que la caméra parait particulièrement incarnée, c'est que c'est une caméra subjective portée par notre troisième astronaute. Ce procédé on ne peut plus immersif est utilisé durant toute cette première partie, et il serait assez vite répétitif si le film ne devenait pas de plus en plus barré pendant ce temps. C'est que par plein de sauts de plusieurs années on voit petit à petit nos trois astronautes fonder carrément une tribu, le début d' une civilisation tarée, sauvage, brutale et pleine de superstitions.
Dès lors on est largué dans un univers où tout le monde est hystérique, passant leur temps à tuer ou à hurler des monologues métaphysiques, et malgré quelques lourdeurs c'est assez passionnant et constamment étonnant. De plus le tout est filmé par plans-séquences en caméra portée et habilement mis en scène.

Je ne conseille ce film vraiment qu'aux plus acharnés, c'est une expérience cinématographique hors du commun et assez difficile, entre Tarkovski et Jodorowsky. De plus c'est vraiment dommage que le tournage ait été interrompu et le film y perd pas mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2434 fois
33 apprécient · 1 n'apprécie pas

Garcia a ajouté ce film à 5 listes Sur le globe d'argent

Autres actions de Garcia Sur le globe d'argent