Affiche Suzanne

Critiques de Suzanne

Film de (2013)

Silences, errance, déchéance

Si quelqu’un me racontait le fil du scénario que déroule Suzanne, je me féliciterais de n’être pas allé voir ce film. Tout y transpire la France depuis Zola, le regard sur les classes populaires, le destin qui s’acharne, les gens qui encaissent avec dignité. L’avantage, lorsqu’on refuse de lire ne serait-ce qu’une ligne sur un film, c’est celui de la surprise. Auréolé ça et là d’une rumeur très... Lire la critique de Suzanne

47 2
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

"Ceux qui restent"

"Suzanne" est avant tout un film de l'absence. Ce qu'elle laisse sur les visages, dans les gestes de ceux qui restent. C'est d'abord l'absence d'une mère qui se fait sentir dès le début du film, quand seuls le père et la sœur assistent au spectacle de danse de Suzanne. Quand le père est seul, et parfois démuni, pour élever deux petites filles. Le cimetière devient alors comme un point... Lire l'avis à propos de Suzanne

38 8
Avatar eloch
8
eloch ·

Critique de Suzanne par Courte-Focalefr

Si Suzanne fait si forte impression, ce n’est pas seulement parce que Katell Quillévéré y effectue un pas de géant après un premier long-métrage bien trop timide voire fade, Un Poison violent (2010) – elle est en cela proche cette année de Rebecca Zlotowski, réalisatrice de Grand Central. C’est surtout un film dans lequel on a l’impression d’être jeté violemment, constamment dans l’imprévisible,... Lire l'avis à propos de Suzanne

18 2
Avatar Courte-Focalefr
6
Courte-Focalefr ·

Critique de Suzanne par Gérard_Rocher

Nicolas, chauffeur routier, est père de deux fillettes adorables: Suzanne et Maria. Malheureusement ce papa très attentionné élève seul les enfants car son épouse est décédée. Les filles ont grandi sans problèmes particuliers et tout normalement le moment des sorties et l'approche des garçons a sonné. C'est alors... Lire l'avis à propos de Suzanne

31 8
Avatar Gérard_Rocher
8
Gérard_Rocher ·

De Pialat à Nina Simone

Un deuxième long-métrage réussi qui fait le récit du destin d'une jeune femme, Suzanne, et les siens en pariant sur l'intelligence active du spectateur puisque la construction fonctionne par ellipses temporelles, charge pour ce dernier à remplir lui-même les trous de l'histoire. Protégée par son père et surtout sa grande petite sœur, Suzanne s'éprend d'un charmant voyou et cette promesse d'amour... Lire la critique de Suzanne

11 1
Avatar Patrick Braganti
8
Patrick Braganti ·

La vie, comme elle vient

ATTENTION, CETTE CRITIQUE COMPORTE DES SPOILS ! Ne la lisez pas si vous ne voulez pas savoir l’histoire avant d'avoir vu ce film. Ce film, éminemment touchant, retrace le parcours, durant vingt-cinq ans, de deux sœurs orphelines de mère, et de leur père qui les a éduqués seul. Il y a une cohésion incroyable dans cette... Lire la critique de Suzanne

6 4
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

Dur et sans artifices

"Suzanne", selon moi, n'est pas vraiment un film qu'on AIME. C'est aussi un film que l'on ne peut pas vraiment évaluer, ni juger, ni encenser ni vraiment critiquer. Simplement car cette histoire, c'est la vie, la vie de Suzanne, la vie qui pourrait être celle de plein d'autres Suzanne, de plein d'autres filles. Ce film est tellement réaliste, avec ses silences poignants, ses visages qui... Lire la critique de Suzanne

6
Avatar HugoLRD
6
HugoLRD ·

Des courts métrages a la suite ...

Je n'ai pas réussi a être en symbiose avec les personnages, le montage en ellipse est un choix audacieux, mais là en l’occurrence c'est complètement raté. Des coupures trop brutales qui cassent, a mon sens, le fil de l'histoire et l'absence de chronologie marquée a l'écran (5 ans plus tard ...) n'arrange pas les chose. On se perd dans ce qui devient une succession d'histoires courtes qui fini... Lire l'avis à propos de Suzanne

6 3
Avatar Robyn
5
Robyn ·

Ma vie en miettes

Après l’Adèle d’Abdellatif Kechiche, voici la Suzanne de Katell Quillévéré. Autre portrait de fille qui devient femme, autre portrait d’adolescente en mal de vivre qui s’affirmera à la fin. La vie d'Adèle était un fragment de vie, sur cinq ans. Suzanne est une vie en fragments, sur vingt ans. Une existence en morceaux, par à-coups. Dès le départ, on sent que, même gamine, Suzanne semble vouloir... Lire l'avis à propos de Suzanne

4 1
Avatar mymp
6
mymp ·

Trop d'ellipses tuent l'émotion et la profondeur !!!

Traiter vingt-cinq ans de la vie d'une jeune femme qui fera constamment des choix foireux qui auront des conséquences désastreuses pour elle et pour son entourage... Ouais, pourquoi pas d'autant plus que Sara Forestier, Adèle Haenel et François Damiens ne sont pas parmi les acteurs les plus mauvais d'aujourd'hui (enfin, surtout le dernier,... Lire l'avis à propos de Suzanne

5 1
Avatar Plume231
4
Plume231 ·