That man is dead. It's Todd now, Sweeney Todd ! And he will have his revenge !

Avis sur Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet...

Avatar Jackal
Critique publiée par le

Le barbier Benjamin Barker avait tout pour être heureux, jusqu'à ce que le juge Turpin le fasse envoyer au bagne, viole sa femme et lui enlève sa fille. Il revient sous le pseudonyme de Sweeney Todd, devient fou en apprenant la mort de sa femme, prépare sa terrible vengeance et se met à trancher la gorge de ses clients sans discernement, avec la complicité de madame Lovett, sa voisine enamourée du dessous, une boulangère qui les recycle ... en tourtes.

Un film de Tim Burton comme je les aime : beau (oui, j'aime cette évocation des rues noires et dégueulasses de Londres à l'époque victorienne), sombre et mélancolique, avec juste ce qu'il faut de folie sanglante. Johnny Depp n'est jamais aussi bon que quand il s'essaye à autre chose que des numéros de guignol. Je passerai rapidement sur les qualités de chanteurs du casting (de relativement bon à ... médiocre, je me suis bouché les oreilles plus d'une fois "I feel youuuuuuuuuuu JOHANNNAAAAAAAAA" en particulier, mais il fallait bien respecter l'oeuvre originale de Stephen Sondheim, sans quoi pas de film ...), cette orgie de sang baroque qui se termine en un final christique n'est peut-être pas ce que Burton a fait de mieux mais vaut tout de même plus qu'un simple coup d'oeil.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1158 fois
31 apprécient

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Jackal a ajouté ce film à 20 listes Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street

Autres actions de Jackal Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street