👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les Stones ont voulu sortir par la grande porte. Toujours à la limite de l'effondrement musical, ils n'ont pourtant pas laissé passer l'occasion de finir leur tournée anglo-saxonne par un concert grandiloquent au possible, symbolique, et pourtant si jouissif.

En ultime fan que je suis, j'étais obligé d'y aller, et c'est d'ailleurs plein de joie que je me suis rendu à l'unique séance du Gaumont Parnasse. C'était l'occasion de revoir mes vieux potes, ceux qui finissent toujours par m'accompagner partout avec leurs mélodies qui ne vous lâchent pas. Je n'ai pas été déçu, car je savais tout simplement à quoi m'attendre: Jagger déchaîné, Watts sans fioritures, Wood dans son costume de clown, et Richards sortant du congélateur (paix à ton âme, de toute façon Keith, tu sais que je t'aime). On en ressort avec l'impression d'avoir vu 4 gars et leur équipe s'amuser, prendre du plaisir à retourner jouer à la maison. Toutefois on se dit que, peut-être hein je propose, serait-il temps de passer à des concerts moins pharaoniques (en indoor et en Europe, comme lors de leur tournée américaine, pourquoi pas! Un petit Trabendo sinon, hein?).

D'un point de vue purement cinématographique, on ne peut juger que la technique utilisée pour filmer le concert et pour retranscrire son atmosphère sur un écran. Et de ce point de vue, ça n'est pas manqué puisque les 19 caméras dynamiques nous mènent partout, que ce soit sur la scène (on appréciera (enfin) de ne plus voir uniquement Mick Jagger grâce aux multiples plans sur tous les membres de la tournée (mention spéciale pour Darryl Jones qui connaît enfin un quart d'heure de gloire avec les Stones sur le solo de basse de Miss You)), ou bien dans le public, où l'on aurait franchement aimé être...

Dans l'ensemble, ce concert filmé est une véritable réussite qui ravira aussi bien les connaisseurs du groupe (qui ne pourront pas s'empêcher d'y voir un Shine A Light version public de 500 000 personnes), que les novices, qui apprécieront d'écouter les tubes de ce groupe de petits vieux infatigables.

""Till the next time, we say goodbye
I'll be thinking of you"
Arnaud_Valfrey
8
Écrit par

il y a 8 ans

3 j'aime

1 commentaire

Sweet Summer Sun
Gand-Alf
7

Les papys font de la résistance.

Visionner un concert récent des Stones équivaut un peu à revoir une vieille rencontre sportive amicale datant d'il y a maintenant deux ans. Aucun enjeu, aucune surprise mais samèrelipopette, ça fait...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

Sweet Summer Sun
Drake_4
10

Encore et toujours au top.

J'ai la chance, l'honneur, d'avoir été de la partie avec les Stones à Hyde Park ! Ces mecs vendent tout simplement du rêve, ils sont magiques ! Le film retranscrit à merveille ce concert...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

1

Sweet Summer Sun
Kristof
7

Now, I can get Satisfaction !

Pour fêter leur demi-siècle de carrière, les Rolling Stones ont choisi de filmer leur retour historique à Hyde Park en juillet 2013… et ils ont bien fait ! Réalisation parfaite, groupe déchaîné,...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

1

Retour vers le futur
Arnaud_Valfrey
10

Vous savez l'histoire elle va changer...

J'ai redécouvert ce film il y a quelques années. Etoile filante de mon enfance, il m'est réapparu sans demander la permission. Les aventures de Marty et Doc, c'est le summum de la simplicité et de...

Lire la critique

il y a 8 ans