Affiche Sweet home

Critiques de Sweet home

Film de (2015)

Critique de Sweet home par Baron Samedi

Sweet home : Alicia, soucieuse de fêter l'anniversaire de Simon en dépensant le moins d'argent possible, l'invite dans un immeuble pratiquement abandonné, uniquement habité par un vieillard qui refuse d'être relogé. Le même soir, un groupe de tueur est envoyé pour s'assurer du décès "accidentel" du dernier résident... Voilà un bon petit slasher en quasi-closup que je n'avais pas vu... Lire l'avis à propos de Sweet home

1
Avatar Baron Samedi
7
Baron Samedi ·

Critique de Sweet home par Notry

Que pensez-vous du slasher movie? Que signifie ce genre à vos yeux ? Qu'en attendez-vous ? Est-ce un simple exutoire où le meurtre de rue et la violence gratuite représentent un catalyseur de votre colère et où vous pouvez assouvir une vengeance passive ? Est-ce un accès à un humour décalé, mais incontrôlé, dû aux codes cinématographiques basiques frôlant les clichés ? Ou est-ce simplement la... Lire l'avis à propos de Sweet home

Avatar Notry
3
Notry ·

Petit péril en la demeure

On avait connu le cinéma espagnol plus inspiré quand il revisitait les films d'horreur ou fantastiques. *le pitch de début nous laissait augurer d'une histoire bien plus originale que cette resucée d'un "psychopathe dans la maison" , mollement filmé et sans aucune surprise. Lire la critique de Sweet home

Avatar Christophe Wante-Mandret
3
Christophe Wante-Mandret ·

" Fais comme REC "

Ça sent REC, se ressemble à REC, c'est filmé comme REC, c'est pompé sur REC, c'est produit par le même producteur que REC... BILAN : la première demi-heure c'est marrante, la deuxième demi-heure ça devient chiant, la troisième demi-heure ça devient naze et sans saveur... Épargnez vous ce REC-like au rabais... Lire la critique de Sweet home

Avatar yajirobe
5
yajirobe ·

Critique de Sweet home par g0urAngA

Un petit survival surfant sur la vague visuelle de "REC" Malheureusement, le scénario est lourd, maladroit, désuet et incohérent. Reste quelques scènes chouettes et bien que le style visuel soit copié de Rec, le film reste agréable à regarder... Lire l'avis à propos de Sweet home

Avatar g0urAngA
5
g0urAngA ·

Un "home invasion" assez banal

Un thriller espagnol bien réalisé avec des plans biens cadrés, visuellement très bon pour certains. Malgré une technique excellente derrière la caméra, le scénario ne suit pas et on se retrouve avec un film banal qui utilise des procédés déjà vus et revus toutefois l'idée de piéger un nombre très restreint de personnes au début me plaît beaucoup. Les personnages sont stéréotypés. La fin reste... Lire l'avis à propos de Sweet home

1
Avatar Maxime Durand
6
Maxime Durand ·

Critique de Sweet home par sharghan

Bon, soyons direct, ce home invasion est assez mauvais dans l'ensemble. La faute à un scénario médiocre, déjà-vu et sans imagination, ainsi qu'à des dialogues qui laissent à désirer, ce qui n'est pas fait pour aider les acteurs à briller de tout leur talent (enfin s'ils en ont). Entre deux scènes gores, on a droit à des petits mots doux de nos deux tourtereaux qui tentent comme ils... Lire l'avis à propos de Sweet home

1
Avatar sharghan
3
sharghan ·

Critique de Sweet home par Poulpix

Esthétiquement joliment réalisé, avec ce vieil immeuble vétuste où chaque recoin semble receler toute une histoire, Sweet home est un film d'enfermement où un couple tente de résister à la venue de tueurs qui en veulent aux derniers habitants. Si le plaisir de ces couleurs sombre et automnales, tirant sur le jaune, amènent une véritable atmosphère glauque, l'histoire a dû mal à offrir... Lire la critique de Sweet home

1
Avatar Poulpix
4
Poulpix ·

Étonnant

Étonnant, poignant, et surtout made in Espagne on est pas bien la ?Plus sérieusement ce film est bon et les acteurs aussi. Le decor et plus précisément la cage d'escalier m'a fait penser à Rec, peut être que s'est voulue. Dans le film n'y a pas un tueur ou persécuteur, mais 4 séparé en deux parties, une première avec des persécuteurs un peu maladroit, et la deuxième partie avec un slacher... Lire la critique de Sweet home

Avatar Voorhees-13
7
Voorhees-13 ·