Affiche Sylvie et le Fantôme

Critiques de Sylvie et le Fantôme

Film de (1946)

Le fantôme de Tati et le Ku Klux Klan dans un château

Il se dégage de Sylvie et le fantôme un charme suranné assez savoureux, typique de cette période et de ce genre-là, dans le cadre d'une histoire qui entend faire le portrait romantique d'une jeune fille de 16 ans (jouée de manière assez surréaliste par Odette Joyeux, une femme de 32 ans au moment du tournage, mais passons) et d'un véritable fantôme... Lire l'avis à propos de Sylvie et le Fantôme

4
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Fantaisie un peu mièvre

Jean Aurenche, qui fut le scénariste et dialoguiste presque attitré de Claude Autant-Lara était un proche ami de Jean Anouilh qui classait ses pièces en catégories : pièces noires, pièces roses, pièces brillantes, pièces grinçantes, pièces baroques, pièces farceuses, etc. À son imitation et à son instar, sans doute, Autant-Lara, sur un... Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

3
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Critique de Sylvie et le Fantôme par Caine78

Comédie fantastique d'une rare poésie, « Sylvie et le fantôme » est de ces oeuvres qui, sans être forcément exceptionnelle, ne vous en laisse pas un moins un souvenir délicieux. Délice de l'interprétation (Odette Joyeux, François Périer, Pierre Larquey, Jean Desailly, Jacques Tati, Louis Salou et Julien Carette : quand même qu'il y a pire!), délice des dialogues, délice d'un scénario charmant... Lire l'avis à propos de Sylvie et le Fantôme

2
Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Critique de Sylvie et le Fantôme par denizor

Fantaisie et quiproquos dans un château de conte de fée entre un trio de faux fantômes (engagés par le châtelain pour divertir sa fille) et un vrai de vrai qui, taquin et un brin jaloux, désireux de montrer sa présence. Comédie douce amère, Sylvie et le Fantôme hésite entre l'humour du Fantôme de Canterville d'Oscar Wilde et le romantisme de L'aventure de Mrs Muir,... Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

2
Avatar denizor
6
denizor ·

Charmant et succulent !

Le film démarre avec deux handicaps, le premier c'est d'avoir un scénario aussi impossible que farfelu, le second c'est de faire jouer le rôle d'une gamine de 16 ans par Odette Joyeux qui à l'époque en avait 32 ! Pourtant le film est bon, mieux c'est un enchantement, c'est léger sans tomber dans la bouffonnerie, c'est très inventif (les scènes où Tati doit apprendre à se balader avec son... Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

Avatar estonius
10
estonius ·

Critique de Sylvie et le Fantôme par Eric31

Sylvie et le Fantôme est un joli petit film fantaisiste français réalisé par Claude Autant-Lara, coécrit par Jean Aurenche d'après la pièce éponyme d'Alfred Adam (un acteur (Maigret tend un piège de Jean Delannoy ou il joue Émile Barberot, le boucher), dramaturge et scénariste français) qui met en scéne Odette Joyeux qui joue Sylvie une jeune châtelaine qui est fascinée par le portrait d'un... Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

Avatar Eric31
8
Eric31 ·

SOS FANTOMES

C'est l'anniversaire de la belle Joyeuse et le chasseur blanc hante les travées du château. Cinéma très naïf de l'après guerre, d'une poésie d'une autre époque. Ne jamais revoir les fantômes du passé. Claude Autant Lara n'est qu'un souvenir. Ce qui ne me passionne pas, m'ennuie. Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

Avatar David Moreau
1
David Moreau ·

Drap blanc.

En général, le cinéma français a du mal avec les histoires mêlant des fantômes. Et ô miracle, le résultat s'avère ici réussi, même si on n'échappe pas à une certaine mièvrerie. Si on veut résumer l'histoire, c'est celle d'une jeune fille de 16 ans, Sylvie, qui, obnubilée par par le tableau d'un jeune chasseur, croit converser avec son fantôme. Son père va vouloir lui chasser cette idée de la... Lire la critique de Sylvie et le Fantôme

1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·