Une suite moins inspirée mais qui tient la route

Avis sur T2 Trainspotting

Avatar Locke_2
Critique publiée par le

Le roman Porno d’Irvin Welsh ne pouvait décidément pas être adapté comme tel.L’incursion de Renton,Spud et Sick boy dans l’industrie du hard,ne permettant pas une diffusion grand public.Alors Danny Boyle,déjà réalisateur du premier film,a décidé de reprendre l’action vingt ans plus tard.Suite à la « trahison » de Renton mettant les voiles avec l’argent sale de la bande.L’idée est logique,pas mauvaise mais Boyle a cherché une nouvelle donne en télescopant présent et passé.Quelquepart,même si la jeunesse de Spud,Renton et Sick boy est derrière eux,ils restent prisonniers d’un passé qui les rattrape à chaque lieu,à chaque posture et les empêche de se réinventer.Constat assez décevant si ce n’est avec ce jeu de chats et souris qui unit les compères.Ces moments de camaraderie feinte où tout peut arriver,où les cartes peuvent servir ou desservir,restent encore l’ADN de Trainspotting.Danny Boyle,sans les effets de la défonce,parvient encore à insuffler de la dramaturgie grâce aux volte-faces de Sick Boy et Begbie,décidément irrécupérables.La suite moins inspirée tient donc la route.Celui qui surprend contre toute attente,c’est Spud.Toujours archétype du loser gaffeur,c’est pourtant celui qui va grandir et retrouver un sens à sa vie grâce au regard d’une jeune femme sur ce qu’il est.Trainspotting 2 sans possèder l’énergie du premier film à quelques moments de bravoure à ne pas négliger.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 160 fois
1 apprécie

Locke_2 a ajouté ce film à 1 liste T2 Trainspotting

Autres actions de Locke_2 T2 Trainspotting