Souffre de la comparaison avec le premier

Avis sur T2 Trainspotting

Avatar Redzing
Critique publiée par le

20 ans après avoir dérobé un butin à ses amis junkies, Mark Renton revient à Edinburgh, et retombe sur ses vieilles connaissances. On retrouve ici avec plaisir nos quatre trublions toujours aussi paumés, incarnés par les mêmes acteurs toujours en forme (Ewen Bremner en camé ahuri, Ewan McGregor en repentant nostalgique, Jonny Lee Miller en crapule, et Robert Carlyle toujours excité). La différence est qu'il ont la quarantaine et se demandent ce qu'ils ont fait de leur vie.

Le souci de "T2" est qu'il navigue en permanence dans le sillage de "Trainspotting", avec un scénario qui découle directement du premier épisode, des références omniprésentes (notamment des images du premier volet directement intégrée !), et une nostalgie latente. En conséquence, il souffre de la comparaison. Car si Danny Boyle est en forme pour sa mise en scène et son montages électrique et détraqué, il n'est pas aussi caustique, subversif, et marquant que le premier opus. D'autant plus que l'intrigue manque de piment, tournant essentiellement autour de petites combines et de vengeances. Ainsi, "T2 Trainspotting" est loin d'être déplaisant, mais n'était pas nécessaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste T2 Trainspotting

Autres actions de Redzing T2 Trainspotting