S’il faut dépeindre l’univers des boutonneux de la sorte, on préfère vraiment s’en passer.

Avis sur T'as pécho ?

Avatar RENGER
Critique publiée par le

N’est pas Riad Sattouf qui veut ! Après l’hilarant Les Beaux Gosses (2009), on pouvait espérer une comédie du même acabit, mais il n’en sera rien.

De la distribution en passant par la mise en scène, sans oublier les dialogues… T'as pécho ? (2020) accumule les erreurs. Le film boit rapidement la tasse et ne parviendra jamais à relever la tête hors de l’eau.

L’ennui avec ce style de film, c’est qu’à trop vouloir privilégier les castings sauvages, on se retrouve avec des non-comédiens, qui s’avèrent donc incompétents face caméra. Et quand cela concerne le rôle principal, c’est on ne peut plus gênant… ! !!
Quid de la mise en scène qui multiplie les sous-intrigues et ne prend même pas le temps de les exploiter jusqu’au bout ? Quant à la palme du plus gros ratage sur ce film, je vous le donne en mille : les dialogues. Je ne sais pas qui a été foutu de les écrire, sois les ados eux-mêmes ou alors des dialoguistes sortis tout droit de SEGPA et qui n’aurait pas terminé leur cursus scolaire. Les dialogues sont aussi affligeants que consternants. Je peine à croire que la Génération Z ou les milléniaux (peu importe le surnom crétin que vous leur donnerez) puissent parler ainsi de cette façon. A grand renfort de "BFF" (Best Friend Forever), "DTC" (Dans Ton Cul), "J’suis love de ouf" ou encore "J’suis trop vénère". Alors certes, on sait pertinemment qu’à cet âge, il ne faut pas trop leur en demander question vocabulaire, voir langue française (tant ces derniers ont tendance à prendre des raccourcis ou carrément charcuter la langue de Molière avec le verlan). Mais là, c’était aussi indigeste qu’insupportable.

Et question crédibilité, on repassera. Bien que le personnage de Guigui (interprété par Renély Alfred) s’avère touchant, il nous est impossible d’y croire une seule seconde. Quand on sait à quel point il n’y a pas plus intolérant que les collégiens entre eux.

Quand on sait ce qui se fait de nos jours (impossible ne de pas repenser à Sex Education), il est invraisemblable de nous proposer une telle comédie, aussi irréaliste & improbable. Pourtant on avait connu mieux à une certaine époque (déjà trop lointaine), avec notamment LOL (2009) de Lisa Azuelos.

Sincèrement, s’il faut dépeindre l’univers des boutonneux de la sorte, on préfère vraiment s’en passer.

http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

« - T’as été voir une fille de joie ?
- Pas du tout, elle tire tout le temps la gueule. »

Mes autres répliques

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 382 fois
Aucun vote pour le moment

RENGER a ajouté ce film à 2 listes T'as pécho ?

Autres actions de RENGER T'as pécho ?